Volkswagen : Skoda annonce à son tour 1,2 million de voitures truquées

 |   |  269  mots
La marque Tchèque a rappelé que l'équipement du système de trucage n'avait aucune incidence sur la sécurité de ses véhicules.
La marque Tchèque a rappelé que l'équipement du système de trucage n'avait aucune incidence sur la sécurité de ses véhicules. (Crédits : reuters.com)
Après Audi qui a annoncé 2,1 millions de voitures équipées du système de triche sur les émissions de pollution, c'est l'autre filiale du groupe Volkswagen, Skoda, de chiffrer le parc roulant concerné par cette triche. Skoda rappelle toutefois que les 1,2 million de voiturés concernées sont aptes à un usage quotidien en toute sécurité.

Skoda, le constructeur automobile tchèque du groupe Volkswagen, a annoncé lundi 23 septembre que 1,2 million de ses véhicules avaient été équipés du logiciel truqué pour fausser les résultats des tests antipollution.

"Je peux confirmer que dans le cadre de la marque Skoda, il s'agit à l'échelle mondiale d'environ 1,2 million de voitures" fabriquées dans le passé, a indiqué à l'AFP le porte-parole du constructeur tchèque, Jozef Balaz. Volkswagen a fait scandale la semaine dernière en reconnaissant avoir équipé 11 millions de véhicules de plusieurs de ses marques dans le monde pour échapper aux contrôles antipollution.

"Sont concernées les véhicules équipés de moteurs EA 189 fabriqués dans le passé qui sont en exploitation", a poursuivi Jozef Balaz, dans un communiqué dont l'AFP a obtenu une copie.

Les voitures sont sûres

Selon lui, ces voitures sont "absolument sûres et aptes à une exploitation quotidienne".

"Toutes les nouvelles voitures de la marque Skoda munies d'un moteur diesel, offertes en Union européenne, doivent remplir la norme européenne d'émission Euro 6", a également indiqué le porte-parole.

Le ministère tchèque des Transports a annoncé auparavant qu'il s'apprêtait à ordonner le rappel des voitures concernées pour un contrôle. Il s'agit notamment de véhicules fabriqués entre 2009 et 2013, selon le ministère.

Plus tôt dans la journée de lundi, le constructeur de voitures allemand Audi avait de son côté annoncé que 2,1 millions de ses véhicules avaient été équipés du logiciel truqueur pour fausser les résultats des tests antipollution mis en place par Volkswagen.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/09/2015 à 20:47 :
Skoda? Voitures truquées? c'est un pléonasme non ?
a écrit le 29/09/2015 à 6:49 :
@photo73, vous avez raison de dire que votre peugeot avec fap ne pollue pas, mais c'est uniquement vrai quand elle est à l'arrêt ! Le FAP ne filtre qu'une partie des particules et ce qui passe à travers n'est pas vraiment bon pour nos poumons. Par ailleurs le fap n'est pas adapté aux citadins, et les véhicules en mode dégradé polluent beaucoup sans parler des problèmes techniques. Ce n'est donc pas une solution et le diesel n'est pas forcément bénéfique pour tout le monde. Certains véhicules à essence ont des consommations similaires à celles que vous annoncez.
Réponse de le 29/09/2015 à 10:00 :
Oui mais le mode dégradé ne sert qu'à ramener la voiture au garage, et non à rouler normalement, d'ailleurs à termes ce n'est qu'une casse moteur que l'on risque puisque le moteur désactive une partie de la puissance pour se protéger, et que donc le moteur force plus pour tracter la masse de la voiture.

Après Peugeot n'y est pour rien, c'est l'Europe qui impose les normes, certains constructeurs s'y plient comme Peugeot avec les FAP par exemple, et d'autre, comme nous le voyons maintenant, trichent pour ne pas avoir recours à ce genre de technologie ...

Et un moteur essence, à puissance égale, et dont la masse à tracter est la même, sera (à l'heure actuelle) tjs plus consommateur, si c'était l'inverse ça se saurait depuis longtemps !
a écrit le 28/09/2015 à 21:13 :
D'accord, cet article ne fait que reprendre le pitoyable communiqué de Skoda. Préciser que le logiciel truqueur est sans danger pour la conduite, c'est noyer le poisson en se foutant du monde. C'est comme si un marchand de tabac tenait à nous préciser que fumer n'empêche pas faire du vélo. La com du groupe vw est décidément minable. Il faut espérer que les tribunaux n'hésiteront pas à condamner comme il se doit cette fraude et ces fraudeurs.
a écrit le 28/09/2015 à 20:48 :
Mais bon sang, il n'y a 1 titre de presse qui informe?
1) est ce que le logiciel a "joué" sur les rejets de CO2.
2) si oui, aurait il 1 impact par rapport au bonus malus des différents pays européens?
3) est ce que les tdi sans le logiciel respectent les normes nox européenne de la période soit au moins EURO5? Et pas de euro6, cette dernière est activé depuis le 1er septembre. Et les usa on s'en moque c'est pas les mêmes règles et pas les même taxes sur le carburant en plus

Connaitre le nombre de voiture ne fait pas avancer le schmilblik! A part créer des peurs irrationnelles!

La on sait rien et chaque titre rabâche les mêmes articles!

Merci.
Réponse de le 28/09/2015 à 23:02 :
Le CO2 dépend de la consommation, voir laquelle est annoncée, suite aux mesures en labo d'usine. En ville, sur route ... (ma 208 de fin 2014 a fait du 3,6L en Suède en juin sur les routes 70, 80km/h, 3,8L globalement, et aussi en ville/montagne, mais annoncée 3L/100 hors ville. (clim en plus). Il ne pollue que par effet de serre, pas les poumons vu qu'on en rejette en respirant.
Le NOx, j'ai lu tout à l'heure que le filtre à 300 euros qu'ils n'ont pas voulu mettre chez VW pour "serrer" les coûts leur aurait permis d'être "dans les clous" US sans trucage logiciel. Mais la verrue devait être moins chère, sauf qu'elle ne réduit pas les vraies émissions d'oxydes d'azote (polluantes, irritantes). La norme compte, pas la qualité de l'air.
Si encore on n'avait pas de moyen de réduire le taux, on pourrait voir ça comme "désespéré" mais si le bidule existe pour avoir un air pur, autant l'utiliser (et ça fait du travail au fabricant vu les quantités !).

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :