Volkswagen : Skoda annonce à son tour 1,2 million de voitures truquées

Par latribune.fr  |   |  269  mots
La marque Tchèque a rappelé que l'équipement du système de trucage n'avait aucune incidence sur la sécurité de ses véhicules. (Crédits : reuters.com)
Après Audi qui a annoncé 2,1 millions de voitures équipées du système de triche sur les émissions de pollution, c'est l'autre filiale du groupe Volkswagen, Skoda, de chiffrer le parc roulant concerné par cette triche. Skoda rappelle toutefois que les 1,2 million de voiturés concernées sont aptes à un usage quotidien en toute sécurité.

Skoda, le constructeur automobile tchèque du groupe Volkswagen, a annoncé lundi 23 septembre que 1,2 million de ses véhicules avaient été équipés du logiciel truqué pour fausser les résultats des tests antipollution.

"Je peux confirmer que dans le cadre de la marque Skoda, il s'agit à l'échelle mondiale d'environ 1,2 million de voitures" fabriquées dans le passé, a indiqué à l'AFP le porte-parole du constructeur tchèque, Jozef Balaz. Volkswagen a fait scandale la semaine dernière en reconnaissant avoir équipé 11 millions de véhicules de plusieurs de ses marques dans le monde pour échapper aux contrôles antipollution.

"Sont concernées les véhicules équipés de moteurs EA 189 fabriqués dans le passé qui sont en exploitation", a poursuivi Jozef Balaz, dans un communiqué dont l'AFP a obtenu une copie.

Les voitures sont sûres

Selon lui, ces voitures sont "absolument sûres et aptes à une exploitation quotidienne".

"Toutes les nouvelles voitures de la marque Skoda munies d'un moteur diesel, offertes en Union européenne, doivent remplir la norme européenne d'émission Euro 6", a également indiqué le porte-parole.

Le ministère tchèque des Transports a annoncé auparavant qu'il s'apprêtait à ordonner le rappel des voitures concernées pour un contrôle. Il s'agit notamment de véhicules fabriqués entre 2009 et 2013, selon le ministère.

Plus tôt dans la journée de lundi, le constructeur de voitures allemand Audi avait de son côté annoncé que 2,1 millions de ses véhicules avaient été équipés du logiciel truqueur pour fausser les résultats des tests antipollution mis en place par Volkswagen.

(avec AFP)