La Tribune

Legrand table sur une légère accélération de sa croissance en 2011

Copyright Reuters
latribune.fr  |   -  242  mots
Le groupe compte accroître sa présence dans les pays émergents.

Après une année de fort rebond de ses résultats en 2010, le spécialiste des équipements électriques Legrand espère maintenir son élan grâce aux pays émergents. 

Sur l'ensemble de 2010, Legrand a enregistré un résultat net part du groupe en hausse de 44,3%, à 418,3 millions d'euros. Son bénéfice opérationnel ajusté a avancé de 35,5%, à 784,1 millions, traduisant une marge de 20,2%, contre 16,2% un an plus tôt. Son chiffre d'affaires s'est inscrit en hausse de 8,7%, à 3,89 milliards d'euros. Sa croissance organique - à périmètre et changes constants - s'est établie à 3,6%. "Les ventes dans les nouvelles économies représentent aujourd'hui un tiers du chiffre d'affaires total du groupe", s'est félicité Legrand.

Pour l'exercice 2011, Legrand table sur une légère accélération de sa croissance. Le groupe a indiqué prévoir une croissance organique de 5% complétée par des rachats. Dans un entretien aux Echos, le PDG de Legrand, Gilles Schnepp, a dit pouvoir "consacrer de 300 à 500 millions d'euros à des acquisitions, sans affecter notre bilan". La rentabilité du groupe devrait rester du même ordre de grandeur, avec une marge opérationnelle ajustée supérieure ou égale à 20%.

Legrand a également publié des objectifs à moyen terme, avec une progression annuelle totale moyenne du chiffre d'affaires de 10% et une marge opérationnelle ajustée moyenne de 20%. A un horizon de cinq ans, Legrand espère réaliser la moitié de son chiffre d'affaires dans ce qu'il appelle "les nouvelles économies".

Réagir