Le laboratoire danois Lundbeck investit en France

 |   |  192  mots
Le laboratoire pharmaceutique rachète son principal sous-traitant basé près de Nice. Il espère accroître sa présence déjà notable dans l'Hexagone.

Le deuxième laboratoire pharmaceutique danois Lundbeck a annoncé le rachat de son principal sous-traitant, le français Elaiapharm, installé près de Nice, d'après le Figaro. Cette opération permet au danois de se doter d'un deuxième site de production de médicament.

Le choix du français n'est pas fait par hasard. Lundbeck est en effet déjà très présent en France, son marché principal. Le danois y vend en masse son médicament Seroplex, spécialisé dans le traitement de la dépression. Son anti-alzheimer Ebixa rencontre également un franc succès, de même que son anti-parkinsonien, l'Azilect, qui pourrait être bientôt remboursé par la sécurité sociale.

Le groupe poursuit son installation en France. Il a déjà transféré son siège social à Issy-les- Moulineaux et a installé sa plateforme de R&D (recherche-développement) dans l'Hexagone.

Par ailleurs, pour faire face aux médicaments génériques, le groupe spécialisé dans les traitements pour le système nerveux central compte poursuivre ses opérations de fusions-acquisitions. Il y a déjà consacré près d'un milliard d'euros en 2009.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :