Mediator : première plainte contre l'Afssaps

 |   |  167  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Un avocat a déposé une plainte contre l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé, qu'il accuse de ne pas avoir retiré le médicament alors que les premières alertes remontaient à 1999.

Première plainte contre l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps). Un avocat de Saint-Denis de la Réunion, Me Alain Antoine, a indiqué avoir déposé ce lundi une plainte contre l'Afssaps et les laboratoires Servier, selon l'AFP

La plainte a été déposée à Paris, auprès du de Pôle de santé publique, au nom de Chantal Ethève, 54 ans, présidente d'une association réunionnaise des victimes du Médiator, actuellement atteinte d'une "grave pathologie cardiaque", a déclaré à l'AFP l'avocat. Selon lui, sa cliente a utilisé du Mediator sur prescription médicale.

L'Afssaps est accusée de ne pas avoir retiré le médicament alors que les premières alertes remontaient à 1999.

"Cette négligence coupable pouvant s'analyser comme un véritable fait de complicité avec les laboratoires Servier et ayant causé entre 500 et 2.000 morts en France, impose que la responsabilité pénale de l'Afssaps soit recherchée dans ce dossier", a déclaré l'avocat, cité par l'agence.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/03/2011 à 16:44 :
rien d'etonnant ,on ne peut pas etre paye par les labos et voter contre eux

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :