La Tribune
Article Abonnés

Quand une petite biotech française met au point une seringue... sans aiguille

Copyright Reuters
Copyright Reuters
Alexandra Caccivio, à Dijon  |   -  268  mots
Basé en Côte d'Or, Crossject devrait mettre sur le marché à l'horizon de 2015 une seringue sans aiguille. Le marché est estimé à 500 millions d'euros.

Crossject a trouvé la solution pour les 30 % de la population réfractaires aux piqûres. La biotech, qui compte 15 salariés répartis entre le siège à Paris et le laboratoire de R&D à Chenôve (Côte-d...


Réagir

Commentaires

InitiativeCitoyenne  a écrit le 02/11/2012 à 21:30 :

Ce genre de systèmes-là arrivera bien à point aussi pour banaliser davantage la vaccination qui génère de plus en plus de scepticisme et de réticences (bien légitimes!). Pourtant, que l'on recourt à des seringues avec ou sans aiguille, cela ne changera en rien le problème de la sécurité ou plutôt de l'insécurité vaccinale dont une des explications réside dans le mécanisme même de la vaccination qui est finalement différent de ce qui se passe avec une infection naturelle via nos interfaces muqueuses qui sont des voies immunologiquement prévues à cet effet. Ce faisant, en vaccinant, on court-circuite les voies d'entrée normales des microbes et il ne faut pas s'étonner de créer ainsi des allergiques, des malades atteints de maladies auto-immunes, des cancers et des immunodépressions, toutes ces maladies ayant un lien avec un système immunitaire déboussolé! Mais en attendant, on distrait les gens avec ce genre d'astuces!

Louis  a écrit le 08/10/2012 à 17:20 :

comment peut on vous contacter ?
Nous faisons une recherche sur les seringues sans aiguilles et vous nouis serez d'une présieuse aide.

Artaud  a écrit le 22/03/2012 à 15:36 :

Ça existe, deja... mais enfin, il faut faire de la pub, on vous comprend...

mdr  a répondu le 29/05/2012 à 12:24:

http://www.dermojet.com/
C'est français aussi.....

mais ce n'est pas aussi petit et ce sera moins cher !