Hépatite C : Abbvie met la pression sur ses concurrents en France

 |   |  432  mots
Abbvie a obtenu un feu vert pour traiter les malades de l'hépatite C touchés par le génotype 1b, mardi 28 février. Le prix du médicament grimpe à 19.153 euros pour ces derniers.
Abbvie a obtenu un feu vert pour traiter les malades de l'hépatite C touchés par le génotype 1b, mardi 28 février. Le prix du médicament grimpe à 19.153 euros pour ces derniers. (Crédits : © Brendan McDermid / Reuters)
Abbvie a obtenu l'autorisation de diminuer la durée de son traitement curatif de l'hépatite C à 8 semaines, ce qui fait passer son tarif sous la barre des 20.000 euros par patient. Les médicaments de ses concurrents sont vendus à plus de 28.000 euros.

Dans le marché de l'hépatite C chronique en France, la guerre des prix continue. Fin janvier, Abbvie s'était accordé avec le Comité économique des produits de santé (CEPS)  pour vendre son traitement (Viekirax associé ou non à l'Exviera) à 28.730 euros, et ce pour guérir les personnes touchées par un génotype 1 (il en existe 6 au total, ils réagissent différemment aux traitements). Pour les malades atteints du génotype 4, le prix grimpe à 26.432 euros

Des prix quasi-comparables à ceux de ses concurrents. MSD, arrivé sur le marché français en décembre, a lancé le Zepatier, un traitement durant 12 semaines à 28.732 euros par patient (il espère obtenir rapidement l'autorisation de passer à huit semaines). Gilead, acteur historique de ce marché, évoquait il y a quelques mois un tarif d'environ 30.000 euros pour une cure de 8 semaines contre les hépatites de génotype 1.

Mais voilà, Abbvie a déclaré mardi 28 février avoir obtenu un avis positif du Comité des médicaments à usage humain (CHMP), un organisme rattaché à l'Agence européenne du médicament doté d'un pouvoir d'arbitrage, pour réduire la durée de traitement à 8 semaines. Une cure raccourcie dédiée aux personnes ayant une hépatite C de génotype 1b (environ 30% des malades français de la maladie infectieuse).

Résultat, le traitement du laboratoire américain peut être vendu dès aujourd'hui à 19.153 euros dans l'Hexagone, explique un porte-parole d'Abbvie France. Car l'ANSM suit les préconisations du CHMP.

Sur le papier, le traitement d'Abbvie est désormais le moins cher. Néanmoins, difficile de connaître le prix exact fixé par ce dernier ou ses concurrents, car celui-ci est facial. C'est-à-dire que le prix affiché ne renseigne pas sur les remises pouvant être négociées avec la Sécurité sociale, un montant couvert par le secret des affaires.

Les cartes devraient être rebattues dans quelques mois

Si Abbvie met la pression sur ses concurrents, les cartes pourraient être rebattues dans quelques mois. Gilead espère lancer en 2017 en France une nouvelle génération de traitements contre l'hépatite C chronique, l'Epclusa, capable de guérir l'ensemble des patients quel que soit le type de virus ou/et le stade de sévérité de la maladie. Le traitement a obtenu en juillet le feu vert de l'Agence européenne des médicaments pour être commercialisé.

Abbvie développe également un traitement capable de s'attaquer aux six génotypes. S'il devrait arriver un peu plus tard dans l'Hexagone, le laboratoire américain espère faire valoir une efficacité proche des 100% pour tirer son épingle du jeu.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/03/2017 à 19:36 :
bonsoir je voudrais savoir sil existe egalement un traitement curatif contre l'hepatite B??si oui combien coute t il et comment s'en procure t on?
a écrit le 01/03/2017 à 11:28 :
J'ai été traitée avec ce médicament du 23 juillet au 19 octobre 2016 et le 31 janvier 2017: confirmation de ma guérison.
Il y aura une ultime vérification début novembre 2017.
Traitement miraculeux !
a écrit le 01/03/2017 à 11:19 :
Les "malaaaaaaaades". Dites, c'est quand que vous arrêtez avec ce terme gerbant et réducteur qu'on ne trouve qu'en France ? Ces malades, ce sont des êtres humains et PATIENTS ! Merci de ne pas leur taper dessus gratuitement !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :