Sanofi planche sur un vaccin contre le virus Zika

 |   |  336  mots
L'OMS avait averti la semaine dernière que le virus Zika se propageait "de manière explosive" dans la région des Amériques, avec 3 à 4 millions de cas attendus en 2016.
L'OMS avait averti la semaine dernière que le virus Zika se propageait "de manière explosive" dans la région des Amériques, avec 3 à 4 millions de cas attendus en 2016. (Crédits : Reuters)
Le laboratoire pharmaceutique français dit s'appuyer sur l'expertise acquise avec le développement de son vaccin contre la Dengue, un virus de la même famille que celui du Zika.

C'est le premier laboratoire pharmaceutique à annoncer un plan de recherche et de développement pour cibler Zika. Sanofi Pasteur,  la division vaccins de Sanofi, qui représente environ un cinquième du chiffre d'affaires du laboratoire pharmaceutique, a annoncé mardi 2 février qu'il se lançait dans la recherche d'un vaccin contre ce virus transmis par la piqûre de moustiques . Sanofi veut profiter de l'expertise du développement de son vaccin Dengvaxia contre la Dengue, pour lequel il a dépensé près d'un milliard de dollars en 20 ans, "des infrastructure en R&D et des installations industrielles dédiées".

Le virus de la Dengue fait partie de la même famille que celui du Zika. Ainsi d'après le Financial Times, "Sanofi apparait, parmi les grand groupes de pharmacies, le plus à même de réduire les lacunes de R&D rapidement grâce à son expertise sur des virus similaires".

Mais la production d'un vaccin sûr et efficace contre le virus Zika pourrait prendre des années, a estimé la semaine dernière le directeur de l'Institut américain des allergies et maladies infectieuses (NIAID), le Dr Anthony Fauci. Ce dernier a toutefois jugé prometteuses les approches de recherche.

"Une urgence de santé publique de portée mondiale"

Pour rappel, le virus Zika, pour lequel il n'existe aucun traitement ou vaccin spécifique, pourrait une cause du développement de microcéphalies (anomalies de la boîte crânienne) des nourrissons. Le virus est également soupçonné d'être lié au syndrome neurologique de Guillain-Barré (SGB), ayant pour symptôme des déficits moteurs notamment.

L'OMS avait averti la semaine dernière que le virus Zika se propageait "de manière explosive" dans la région des Amériques, avec 3 à 4 millions de cas attendus en 2016. Lundi, il a décrété "une urgence de santé publique de portée mondiale". Ce mardi, avec 3.700 cas de contamination depuis la mi-décembre, le Honduras a décrété l'état d'urgence national.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/02/2016 à 10:42 :
Un investissement utile, espérons qu'ils le feront bien car avec le réchauffement climatique dans ma région nous voyons se multiplier ces moustiques porteurs de virus particulièrement graves de la sorte et donc de voir les maladies de ce genre se multiplier.

Maintenant hélas, quand on sait comme fonctionnent les laboratoires pharmaceutiques, consacrant plus de budget à la publicité qu'à la recherche on ne peut systématiquement que douter.

C'est pour ça qu'il semble plus judicieux d'investir dans la robotisation de la chirurgie par exemple qui elle a permit une réelle et forte avancée des soins des patients plutôt que dans ces laboratoires d'abord tenté par l’appât du gain plutôt que par ceux pour quoi ils sont payés, la recherche médicale.

Aucune trouvaille notable ces 20 dernières années de leur part, messieurs à un moment faut arrêter de se reposer sur ses lauriers dorénavant particulièrement fanés et chercher.
Réponse de le 02/02/2016 à 16:20 :
@Bernado Zorro
Un peu excessif votre commentaire, non?
Réponse de le 03/02/2016 à 9:06 :
Oliver, étant donné que nous avons laissé aller ces gens trop loin la réalité est devenue "excessive" oui si vous voulez l’appeler comme ça, elle dépasse la fiction même c'est bien connu.
Réponse de le 03/02/2016 à 16:17 :
Je dirait que le moustique a du simplement mutée, car si nous comptons sur les laboratoire pharmaceutique telles que Sanofi-Pasteur, qui arrivent à bernée la population avec des produits à 3 francs six sous.! mons aucun effets sur un virus ou une bactérie connues, consacrant des budgets, pour leur images personnelles, plutôt qu'à la recherche fondamentale de produits de synthèse aux lieu de produits naturelles.. Vue qu'en virologie, les produits de synthèse non pas de valeur et qu'elle sont inappropriée pour l'être humains.!
Plus la corruption au plus niveau de l’État..? Ayant perdu tout discernement et sans doute entouré de conseillers sous la coupe de GSK, Sanofi-MSD et Merck, F Hollande avouait ses liens incestueux avec les fabricants de vaccins en déclarant lors de la présentation du plan, en février 2015 <<que le vaccins a fait la preuve de sont efficacité (Ah oui mais lesquelles M le Président.??), aussi d'ici cinq ans nous doublerons la couverture vaccinale dans tous les domaines..?
Question.. Comment l'homme préhistorique a-t-il pu survivre sans Pasteur.?
Un mystère irrésolu depuis plusieurs millions d'années, mais ont continue à chercher...!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :