Un label créé pour valoriser les industriels de la santé à l'étranger

 |   |  314  mots
Les produits de santé contribuaient positivement à la balance commerciale de la France à hauteur de 3,3 milliards d'euros en 2015, a rappelé le Quai d'Orsay.
Les produits de santé contribuaient positivement à la balance commerciale de la France à hauteur de 3,3 milliards d'euros en 2015, a rappelé le Quai d'Orsay. (Crédits : Reuters)
Le ministère des Affaires étrangères a créé le label "French Healthcare" pour apporter plus de lisibilité à l'industrie française de la santé, troisième secteur d'exportations pays.

Après "French Tech", voici le label "French Healthcare". Le ministère des Affaires étrangères a annoncé mercredi 15 mars le lancement de ce nouveau label, pour mieux valoriser à l'international le savoir-faire français dans la santé.

Il est appelé à devenir "la marque collective" des acteurs de santé tricolores, publics et privés, à travers des actions de communication, des publications et lors de la participation à des salons internationaux, selon un dossier de presse du ministère.

Bientôt d'une association "French Healthcare"

Une association du même nom va être créée dans les prochaines semaines, pour fédérer administrations publiques, opérateurs de l'Etat, entreprises, experts et établissements hospitaliers et universitaires, selon le ministère.

Le budget de French Healthcare n'est pas encore connu. Il sera établi en fonction des cotisations de l'ensemble des adhérents de l'association.

Les solutions que la France peut apporter en santé "souffrent parfois d'un manque de lisibilité et les opportunités ne sont pas toujours saisies avec efficacité", a estimé mercredi le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault.

Troisième secteur d'exportations françaises

Or dans ce domaine, "la compétition internationale est rude et les besoins immenses", a-t-il rappelé dans un discours prononcé lors de la conférence de lancement du label au Quai d'Orsay, en présence de représentants du secteur et du secrétaire d'Etat au commerce extérieur, Matthias Fekl.

Les produits de santé constituaient en 2015 le troisième secteur d'exportations françaises, avec 28,7 milliards d'euros, et contribuaient positivement à la balance commerciale de la France à hauteur de 3,3 milliards d'euros, a rappelé le Quai d'Orsay.

La France accueille en outre plusieurs instituts publics de recherche comptant parmi les plus innovants au monde en matière de nombre de brevets déposés, tels que le CEA, le CNRS, l'Inserm ou encore l'Institut Pasteur, a encore souligné le ministère.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/03/2017 à 15:23 :
Non seulement les laboratoires pharmaceutiques consacrent plus de budget à leur marketing et communication qu'à leurs recherches mais en plus il faut maintenant que l'état leur en donne encore plus.

Socialisation des pertes et individualisation des gains, le néolibéralisme nous mène à notre perte.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :