Une nouvelle infection résistante aux antibiotiques inquiète aux Etats-Unis

 |   |  425  mots
Si rien n'est fait, la résistance aux antibiotiques entraînera une crise économique majeure, selon la Banque Mondiale. L'organisation estime que le PIB mondial baisserait de 1,1% à 3,8% en 2050 à cause de la résistance microbienne.
Si rien n'est fait, la résistance aux antibiotiques entraînera une crise économique majeure, selon la Banque Mondiale. L'organisation estime que le PIB mondial baisserait de 1,1% à 3,8% en 2050 à cause de la résistance microbienne. (Crédits : Reuters)
Aux Etats-Unis, treize personnes ont contracté une infection fongique potentiellement mortelle et ultra-résistante aux antibiotiques. Cela fait craindre une catastrophe sanitaire et économique d'ampleur mondiale dans les années à venir.

Après la détection du premier cas d'une patiente contractant une infection résistante à tous les antibiotiques, en mai, les Etats-Unis ont découvert un nouveau type d'ultra-résistance microbienne sur leur sol. Les Centres de contrôle et de prévention des maladies américains (Centers for Disease Control and Prevention, CDC) ont exposé 13 cas de Candida auris détectés entre 2013 et 2016. Il s'agit de champignons résistants aux antibiotiques.

En se diffusant dans tout le corps via le système sanguin, ils peuvent causer des infections généralisées, potentiellement mortelles. Aucun antibiotique n'a permis aux patients touchés de se débarrasser du Candida auris. "C'est une menace émergente, nous devons protéger les patients vulnérables et les autres", alerte le docteur Thomas Frieden, directeur des CDC.

Le taux de mortalité des personnes touchées par cette résistance microbienne est particulièrement élevée. Il atteint 66%, selon le National Institutes of Health. Néanmoins, les quelques cas mis au jour, étaient touchés par une maladie grave. Ainsi, aux Etats-Unis, parmi les sept cas premiers cas recensés, quatre personnes sont décédées. Elles étaient toutes hospitalisées pour des maladies graves (cancers, maladie respiratoire, ...) et il est difficile de dire pour chaque cas si le Candida auris est responsable du décès.

Une nouvelle résistance aux antibiotiques en expansion

Le Candida auris inquiète particulièrement les Centres de contrôle et de prévention des maladies américains, car il s'agit d'un type de résistance aux antibiotiques difficile à déceler. En outre, les chercheurs ne parviennent pas à savoir comment elle se développe localement.

C'est la première fois que ce type de résistance aux antibiotiques est décelée outre-Atlantique. Plusieurs cas avaient été recensés au Japon (premier pays touché, en 2009), en Inde, en Israël, en Corée du Sud, ou encore au Royaume-Uni. Cela indique une probable expansion du Candida auris, juge le CDC.

23.000 morts par an aux Etats-Unis

La résistance aux antibiotiques tue 23.000 personnes par an aux Etats-Unis, selon les Centres de contrôle et de prévention des maladies américains. Mais ce chiffre risque de grimper en flèche à l'avenir. Elle pourrait tuer 10 millions de personnes par an à horizon 2050, selon un rapport commandé par le gouvernement britannique.

Si rien n'est fait, la résistance aux antibiotiques entraînera une crise économique majeure, selon la Banque Mondiale. L'organisation estime que le PIB mondial baisserait de 1,1% à 3,8% en 2050 à cause de la résistance microbienne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/11/2016 à 3:47 :
Pour combattre une levure, on utilise un antifongique et non un antibiotique !!!!
a écrit le 07/11/2016 à 19:24 :
tres facile CETTE ARTICLE on seras où en 2050, ? coluche aurais dit que dans ce cas ils Vaudrais mieux ne rien dire???
a écrit le 07/11/2016 à 19:13 :
Ils ferait mieux de manger bio ou sans pesticides et autres produits chimiques !
a écrit le 07/11/2016 à 17:26 :
Merci pour cet article particulièrement inquiétant.

Dommage que les actionnaires gouvernement le monde via leurs politiciens, jamais nous ne pourrons régler ces problèmes sanitaires qui deviennent de plus en plus menaçants.

L'argent a ses raisons que la raison ignore.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :