La Tribune

Prix de l'électricité : EDF a gagné, la facture risque de grimper

Copyright Reuters
Copyright Reuters
latribune.fr  |   -  270  mots
Le gouvernement a donné gain de cause à EDF en lui accordant un prix de vente du mégawattheure à 42 euros. Ce prix sera d'abord fixé à 40 euros au 1er juillet 2011 et passera à 42 euros au 1er janvier 2012. La facture pour les entreprises mais aussi les ménages pourrait du coup grimper.

EDF le réclamait, le gouvernement le confirme : le prix de vente du mégawattheure passera bien à 42 euros. Le prix de gros de l'électricité nucléaire qu'EDF revend à ses concurrents sera fixé à 40 euros le mégawatt/heure à partir du 1er juillet 2011, puis passera à 42 euros au 1er janvier 2012, a déclaré ce mardi Eric Besson, le ministre de l'Industrie et de l'Energie.

Dans le cadre de la réforme du marché français de l'électricité (loi Nome), menacée jusque là de report faute d'arbitrage politique, EDF demandait que ce prix de départ soit fixé à 42 euros et qu'il évolue progressivement vers 45 à 46 euros par mégawattheure, tandis que ses rivaux, parmi lesquels GDF Suez , réclamaient le maintien au trafic actuel à savoir 35 euros.

Du coup, la facture pour les concurrents (comme GDF Suez) qui achètent leur électricité la plupart du temps à EDF risque de monter mais aussi celle des entreprises et même celle des ménages. Or, le gouvernement, qui pourrait annoncer cette décision dès ce mardi, a prévu un quasi gel des prix de l'électricité (et du gaz) d'ici à l'élection présidentielle de mai 2012 pour éviter les mécontentements. Il sera difficile de faire plaisir à tout le monde.

Interrogé sur Europe 1, Eric Besson a confirmé que Le prix du gaz n'augmentera quant à lui "pas avant le 1er juillet 2012", a ajouté le ministre.

Il a par ailleurs annoncé que l'autorité de sûreté nucléaire allait auditionner jeudi "pour la première fois EDF pour lui demander quelles sont les conclusions qu'il tire de l'accident très grave de Fukushima", au Japon.

 

 

Réagir

Commentaires

rb  a écrit le 03/09/2011 à 10:34 :

Ils ne l'augmentent pas avant les elections....Ou comment prendre les gens pour des jambons. Sarko pourra se targuer que, durant son mandat, il a empeche les prix de l'electricite d'augmenter. VIVE LA FRANCE!