La Tribune

Direct Energie acquiert 46% de son concurrent Poweo

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Audrey Tonnelier  |   -  399  mots
Direct Energie annonce avoir repris la participation de l'autrichien Verbund dans le capital de Poweo. L'objectif de cette opération pour Poweo et Direct Energie est de créer le troisième plus important opérateur fournisseur de gaz et d'électricité en France.

Direct Energie veut fusionner avec Poweo. Le marché des fournisseurs alternatifs d'électricité change de visage. Direct Energie annonce ce mercredi l'acquisition des 46 % de son concurrent Poweo détenus par l'énergéticien autrichien Verbund. Fin avril, ce dernier avait annoncé qu'il souhaitait vendre sa participation, "si possible d'ici à fin 2011". L'italien Enel s'était un temps déclaré intéressé (« La Tribune du 28 juin). Le pétrolier ENI était également cité. Le montant de l'opération est de 36 millions d'euros, soit un prix de 4,77 euros par action - à comparer aux 5,52 euros atteints en clôture à Paris mardi soir. « Nous allons maintenir la société cotée et ne ferons pas d'offre sur l'ensemble du groupe. Mais nous allons mettre à l'étude un projet de fusion des deux entreprises », explique le PDG de Direct Energie, Xavier Caitucoli.

Ebitda positif

Avec 650.000 clients en France contre 350.000 pour Poweo, Direct Energie était déjà le principal concurrent alternatif d'EDF, malgré un chiffre d'affaires (500 millions d'euros) inférieur à celui de sa cible (696 millions d'euros l'an dernier). Mais avec ce rachat, il s'agit de « peser sur le marché de l'électricité, 27 jours après l'entrée en vigueur de la loi Nome qui nous offre une visibilité sur nos marges, en organisant l'accès au nucléaire », souligne le dirigeant. « Alors qu'avant la loi Nome, la société était déficitaire, Direct Energie dégagera un Ebitda positif au second semestre », indique-t-il.

« Direct Energie se substituera à Verbund dans le concours financier temporaire apporté à Poweo en termes de besoin en fonds de roulement afin de préserver l'équilibre financier [...] jusqu'à fin 2012 », précise le groupe. La moitié du paiement doit se faire à la conclusion de l'opération, prévue pour octobre, le solde au 1er juillet 2013. Direct Energie récupère aussi l'option d'achat sur les trois centrales de Poweo existantes ou en projet, détenues par Verbund.

"C'est une très bonne nouvelle pour l'entreprise, ses clients et ses actionnaires", s'est félicité Xavier Caïtucoli, président directeur général de Direct Energie, lors d'une interview sur la radio BFM Business. "Il ne s'agit pas d'une opération défensive, mais d'une opération ambitieuse et tout à fait amicale", a-t-il ajouté, indiquant que Direct Energie dégagerait un Ebitda positif au second semestre 2011.

Le titre Poweo a terminé à 5,52 euros mardi à la Bourse de Paris, signant une progression de 33% depuis début janvier.

 

Réagir

Commentaires

cp  a écrit le 27/07/2011 à 12:37 :

Super!!! Nous qui payons plus cher chez EDF en partie pour favoriser la concurrence...

fuchs  a écrit le 27/07/2011 à 9:17 :

Au fait ....! , que produit direct énergie...?