Ce que Hollande va changer dans l'énergie

 |   |  1281  mots
François Brottes, conseiller Energie de François Hollande, député de l'Isère.
Si le PS a rétro-pédalé sur ses objectifs de recul de la part du nucléaire en France, le changement de majorité présidentielle devrait néanmoins se traduire par des inflexions significatives.

Première mesure, très spectaculaire, promise par le candidat Hollande : le blocage des prix des carburants à la pompe pour trois mois, le temps de mettre en place un mécanisme de limitation des taxes qui devrait contribuer à endiguer l'impact de la flambée du pétrole pour les automobilistes français. Cette mesure est annoncée parmi les toutes premières que devrait prendre le nouveau président de la République. Les distributeurs de carburants, pétroliers et grandes surfaces, retiennent leur souffle. Si les prix de l'essence poursuivaient leur hausse au même rythme qu'au cours du premier trimestre (+10%), les distributeurs perdraient 1 milliard d'euros en cas de blocage. « Heureusement pour tout le monde, les prix baissent depuis quinze jours », se félicite un pétrolier. Ce qui ne fait que déplacer le problème. Un blocage sur un niveau de prix bas ne ferait qu'augmenter leurs pertes en cas de nouvelle flambée.

Lors du débat télévisé avec Nicolas Sarkozy, François Hollande a fait allusion aux profits que font les pétroliers en jouant avec leurs stocks, selon les variations des cours. Ce qui fait penser à une mesure fiscale déjà retenue par le gouvernement précédent. Bercy avait provisoirement réintégré dans l'assiette imposable des pétroliers les provisions qu'ils passent pour faire face aux plus-values comptables liées à la valorisation de leurs stocks. Sur le fond, les pétroliers restent évidemment très hostiles à cette mesure, mettant en avant la marge nette très faible (1 centime d'euro par litre en moyenne) qu'ils réalisent sur la vente de carburants. « Nous achetons et vendons les carburants au prix du jour. La référence est le coût de remplacement », martèle l'un d'eux.
Au-delà de trois mois, le gouvernement cherche à mettre en place un système de TIPP flottante (compensation de la baisse d'une partie des taxes perçues par l'Etat par la hausse des recettes de la TVA sur ces mêmes carburants). Même si la précédente initiative en 2000-2002 avait coûté 2,7 milliards d'euros à l'Etat pour une baisse moyenne de 2,2 centimes sur le prix du litre.

Pas de fermeture de réacteurs avant 2017

Autre mesure phare du programme Hollande : la réduction de 75% à 50% de la part du nucléaire dans la production d'électricité en France. Seul bémol : cette diminution n'est pas prévue avant 2025, voire 2030 selon certains conseillers de François Hollande. Et le nouveau président s'est engagé à ne fermer que la seule centrale de Fessenheim durant son quinquennat, sans toucher aux 24 réacteurs les plus anciens dont la fermeture serait nécessaire pour faire baisser la part relative du nucléaire, à consommation constante. Et encore la fermeture de Fessenheim n'interviendrait pas avant que la plus ancienne centrale française ne souffle ses 40 ans, en 2017, en toute fin de mandat. C'est ce que François Hollande a précisé lors d'une interview donnée le 2 mai dernier aux journaux de l'Est de la France....

Pour autant, le président socialiste a l'intention de lancer les jalons d'une « transition énergétique » qui verrait bel et bien la part du nucléaire diminuer au profit notamment des énergies renouvelables, sur fond de maitrise renforcée de la consommation, notamment dans l'habitat. Un grand débat énergétique va être organisé, sur le mode du Grenelle de l'environnement, pour mettre sur pied un programme détaillé.

De gros chantiers chez EDF, avec ou sans Henri Proglio

Au niveau des acteurs français de l'énergie, l'arrivée à l'Elysée de François Hollande ouvre des chantiers. En premier lieu chez EDF dont le PDG Henri Proglio est sur la sellette. Seul patron d'entreprise publique dont l'éviction a été publiquement évoquée par les proches de François Hollande ces dernières semaines, son remplacement pourrait faire figure d'acte symbolique pour les socialistes. « D'autant plus nécessaire que la nouvelle majorité ne va finalement pas vraiment changer de politique nucléaire », glisse un cadre du PS. Ses prises de position très ouvertement pro nucléaires et pro Sarkozy ont irrité les nouveaux dirigeants. De toute façon, si François Hollande encadre, comme annoncé, les salaires des patrons des groupes publics, Henri Proglio devra diviser le sien (1,6 million d'euros en 2011) au moins par 3,3 ! Ce qui pourrait créer opportunément un conflit avec le gouvernement ...

Avec ou sans changement de patron, EDF va devoir revoir pas mal de dossiers. En commençant par la loi Nome qui l'oblige à revendre à ses concurrents de l'électricité à un prix inférieur à celui du marché. François Brottes, conseiller énergie de François Hollande, a déclaré mi avril qu' "il est urgent de suspendre la mise en application de la loi Nome ", l'accusant de favoriser les hausses de prix et la spéculation. EDF devra également revoir de fond en comble sa tarification. François Hollande veut mettre en place un tarif progressif de l'électricité avec un prix qui grimperait en fonction du caractère de moins en moins « essentiel » de l'usage. Le prix serait inférieur à celui d'aujourd'hui pour les usages de base (dont le chauffage). Un chantier qui s'avère très complexe pour l'électricien qui dessert près de 30 millions de clients particuliers.

Des réflexions autour des filiales infrastructures

Quant à l'ouverture à la concurrence des concessions hydrauliques, préparée par presque tous les électriciens européens à l'affût depuis 2006, dont le premier tour était prévu pour 2010, elle pourrait être encore retardée. « Je n'ai pas le sentiment qu'il y ait une pression terrible de la commission européenne sur le sujet », déclarait le 12 mars François Brottes aux Echos. « A titre personnel, j'ai toujours défendu l'idée que l'hydraulique soit traité comme le nucléaire historique. L'eau est un bien national ! », ajoutait-il.

L'électricien public et son grand concurrent GDF Suez pourraient également être amenés à revoir leurs participations dans leurs filiales infrastructures, RTE (lignes haute tension), GRTgaz (gazoducs).... « Le modèle presque spécifiquement français où les infrastructures restent dans les mains des opérateurs historiques est en bout de course », souligne un cadre du PS. Rapprochement entre RTE et GRTgaz, fusion de RTE et ERDF (distribution électrique), alliance entre acteurs européens ? toutes les pistes sont sur la table.
Gérard Mestrallet, PDG de GDF Suez, pourrait être également incité à revoir une nouvelle fois sa copie sur le prix du gaz. Hostile au mode actuel de fixation des prix réglementés qui a approuvé de fortes hausses du prix du gaz ces dernières années, le PS a souvent affirmé qu'il fallait revoir ce dispositif. Notamment pour intégrer dans les tarifs du gaz une taxe (Contribution au service public de l'électricité, CSPE) qui sert notamment à financer les énergies renouvelables et qui repose, jusqu'à présent, sur la seule électricité.

Enfin, indépendamment de la nouvelle politique énergétique voulue par François Hollande, deux dossiers importants l'attendent ces prochains mois. D'abord, le délicat remplacement de André-Claude Lacoste, le président de l'Autorité de sureté nucléaire dont le mandat arrive à échéance en novembre. L'ASN doit approuver la prolongation pour dix ans de nombreuses centrales cette année. Peut être avant, le nouveau président de la République devra se pencher sur Areva qui doit affronter un ralentissement significatif de son marché avec une structure financière fragile. Il en a conscience. « Il nous faudra remettre un certain nombre de moyens dans Areva », a-t-il déclaré face à Nicolas Sarkozy lors du débat du 2 mai. Chez Areva, où des restructurations se préparent, on n'ose y croire.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/05/2012 à 10:15 :
Le carburant, l'électricité c'est juste un moyen. Tenter une diversification c'est juste une bonne gestion prévisionnelle d'une guerre à venir. L'intendance suivra.
a écrit le 09/05/2012 à 23:10 :
Tiens, j'ai entendu un petit calcul sur le prix du carburant sur BFM aujourd'hui à midi .... une baisse de 5cts à la pompe reviendrait à un gain (en moyenne par habitant) de 4 euros par mois (base 80 litres de carburant consommés par mois) et un manque à gagner pour l'état de 1.5 milliards ..... bon équilibre, je trouve, non?
a écrit le 09/05/2012 à 19:11 :
Il va pédaler plus vite ?
a écrit le 09/05/2012 à 16:47 :
quelle hypocrisie : on a 1700 millairds de dette, donc si on diminue les taxes, et donc les impots, on va bien les augmenter d'un autre coté, donc ce qu'on nous donne dans une poche, on le repend dans l'autre !!!
quand au nucléaire, flamby s'engage sur des mesures qui concernent le quinquénat d'après, voire le troisième, super engagement !
les français sont vraiment des pigeons farcis à l'idéologie et rotis par leur candidat
a écrit le 09/05/2012 à 10:51 :
pour l'essence , c'est déjà plié, il ne fera rien car les prix baissent mais l'euro est en chute libre. il faudra donc plus d'euros pour acheter du dollar/ pétrole. les prix ne tiennent pas à une prise de décision politique mais à l'évolution des marchés du pétrole et du marché des monnaies.une absence de solution résoudra donc le problème.
a écrit le 08/05/2012 à 22:09 :
et l'energie libre il en pence quoi ?
a écrit le 08/05/2012 à 18:52 :
La baisse des carburants est un mauvais signal. Nous devons nous désintoxiquer du pétrole. La première vraie bonne mesure, celle qui donnerait beaucoup de travail consiste :
- Un politique en faveur de l'isolation des bâtiments
- Création d'une filière de production d'énergie domestique utilisant au mieux les spécificités locales - stockage et auto-consommation.
Ces 2 mesures permettraient des économies colossales, et on comprend dès lorsque les lobbies pour une consommation toujours plus importante ne soient pas d'accord...
Réponse de le 09/05/2012 à 19:18 :
Si vous avez besoin de vous désintoxiquer, faites vous soigner mais laissez les autres vivre leur vie sans vous en mêler. Quant aux prétendues énergies vertes ou aux économies d'énergie, elles ne créent aucun emploi car elles sont toutes subventionnées. Ces subventions détruisent au moins autant d'emplois préalablement du fait des impôts nécessaires pour les financer. Au mieux, il s'agit donc d'une opération nulle. De façon plus réaliste, les énergies vertes ou les économies d'énergie détruisent de très nombreux emplois car ce sont de mauvais investissements non rentables. Bilan économique et social des énergies vertes et des économies d'énergie subventionnées : catastrophique. Les énergies vertes, c'est du développement non durable mais de la pauvreté durable.
Réponse de le 09/05/2012 à 19:25 :
Et c'est l'état avec ses 1700 mds de dette qui subventionnerait!! sachant que le prix de l'énergie augmente au même prix que les économies réalisées, ca n'est pas encourageant.
a écrit le 08/05/2012 à 18:37 :
virer Proglio voila la meilleure chose que peut faite la gauche. Bravo.
a écrit le 08/05/2012 à 17:41 :
Redéfinir voir abroger la loi nome pénalisante pour EDF ne me semble pas idiot, revoir
la tarification du gaz lequel a augmenté de 35% en 3 ans alors que le prix du gaz est à la baisse sur les marchés là aussi il devrait y avoir du grain à moudre pour les consommateurs..Pour Mr Proglio ex pdg de veolia puis d 'edf trop gourmand et trop partisan son éviction me paraîtrait logique !!!
Réponse de le 08/05/2012 à 18:36 :
marrant, vous etes pour des prix de marche quand ca baisse, mais vous n'aimez pas trop les augmentations des prix du brut ( qui eux sont lisses dans le temps) ; les prix du gaz se font a long terme pour les operateurs... et sinon, ca sera comme l'essence a la pompe, ca bougera de 20% tous les mois ( et on sait deja qui viendra se plaindre)
Réponse de le 08/05/2012 à 19:00 :
Oui votre démonstration plaisante, n'explique pas pourquoi les prix du gaz sont indexés sur le prix du pétrole, pas les mêmes fournisseurs ni les mêmes ressources et pourquoi aux usa par exemple pays libéral le prix du gaz est à la baisse depuis 3 années pour les américains!!!!

Réponse de le 09/05/2012 à 12:03 :
La baisse du prix du gaz aux Etats Unis est principalement due à la production massive du gaz de schiste ces dernières années. Entre autre ceci a permis le création d'un marché local (US et Canada) et la desindexation du prix du gaz par rapport au prix du pétrole. Ailleurs dans le monde, dont l'Europe, le prix du gaz est indexé sur le pétrole souvent amorti par des contrats à long terme.
a écrit le 08/05/2012 à 17:36 :
baisser les prix ... bof ! Par contre baisser les taxes ! waiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

faut pas rêver !
Réponse de le 09/05/2012 à 19:27 :
Et on rembourse comment les 1700 mds que l'on a dépensé??? effectivement faut pas réver. On ne peut pas dépenser sans compter et demander à ne jamais payer l'addition
a écrit le 08/05/2012 à 17:04 :
vous voulez augmenter l'électriciter ou baisser
Réponse de le 08/05/2012 à 18:34 :
l'electricite francaise va prendre 30% dans les 5 ans, c'est un secret de polichinelle; si c'etait la reponse que vous attendiez...
Réponse de le 09/05/2012 à 19:28 :
Surtout si l'on ferme des centrales pour les remplacer par des énergies X fois plus chères.
a écrit le 08/05/2012 à 17:02 :
autre sujet j'espère que vous allez soutenir l'avenir des établissement scolaire
a écrit le 08/05/2012 à 16:54 :
ce n?est pas EDF qui devrait participer aux chimères socialistes mais GDF parce qu?eux s'y connaissent en usines à gaz tout ce que les camarades vont nous pondre
a écrit le 08/05/2012 à 16:49 :
j espère que les français vont se réveiller pour les législatives car l assistanat il yen A MARRE!!!!!un ouvrier gagnant 11oo euro en se serrant la ceinture pour vivre et il logique qu une personne ne ne travaillant pas gagne autant grâce aux aides de l état c est tout bénef merci hollande pour la suite!!!!!!!!!
Réponse de le 08/05/2012 à 17:35 :
Que vient-ce faire avec ce sujet ?? Hors sujet dirait un prof sur une copie.
Réponse de le 08/05/2012 à 17:43 :
VOUS AVEZ RAISON L'ASSISTANAT IL Y EN A DE+EN+ MALHEUREUSEMENT
EN PLUS ILS SONT PLACES DANS DE SUPERBES MAISONS PAYES PAR LES COLLECTIVITEES :C'EST A DIRE VOTRE ARGENT.!
Réponse de le 09/05/2012 à 11:55 :
vous vous trompez de cible, un RSA à 300 euros, n'a rien de comparable avec un cheque de 30 millions d'euros en remboursement de bouclier fiscal à un milliardaire.
les assistés depuis 5 ans étaient les très riches, il va y avoir rééquilibrage!
Réponse de le 09/05/2012 à 19:31 :
On peut toujours réver!!! Le rééquilibrage se fait par le haut, c'est à dire la baisse pour les hauts revenus mais rien de plus pour les petits. Faut être naïf pour croire le contraire.
a écrit le 08/05/2012 à 15:16 :
Anne Lauvergeon ministre des énergies durables !
Les détestables dans le tuyau : Aubry la surveillante générale , Moscovici la lèche , Désir le désintégré , Duflot le moulin à paroles .
Réponse de le 08/05/2012 à 15:47 :
Vous comptez intéresser du monde avec votre film?
a écrit le 08/05/2012 à 14:07 :
Pour ceux qui ne connaissent rien à énergie renouvelable nous allons faire ici un cour de rattrapage.
1 - L'énergie solaire est constante mais à puissance variable donc toujours intéressantes pour augmenter la puissance active médiane.
2 - L'éolien est ératique mais apporte des appoints énergétique intéressants.
3 - Les deux énergies précédentes peuvent être stockées sous forme de sels liquide alimentant des systèmes de turbine à vapeur donc permettant de combler les productions ératiques cela march parfaitement aux USA et au moyen Orient et l'Espagne va inaugurer la plus grande centrale au monde de ce type qui résoud les problèmes de constance énergétique notamment la nuit pour le solaire.
4 - La géothermie permet sur du long terme et à moindre coût d'alimenter des régions entières sans création de réseaux électriques de centaines de Km, couteux et peu fiables en cas de tempêtes et de fortes chutes de neiges. N'oublions pas que la résistance des câbles fait perdre de la puissance par effet joule et oblige ainsi à augmenter la tension de transport.
5 - Le marée moteur à une constance cyclique et calculable car il dépend entièrement de l'action gravitationnelle de la lune contrairement au deux précédente énergies qui dépendent de la météo.
6 - Les centrales nucléaires sont difficiles à démanteler et produisent des déchets impossibles à recycler. Ce qui n'est pas le cas du renouvelable (dont l'hydraulique fait partie cela dit en passant).

Tous les experts s'accordent à dire qu'un part plus importante de la maitrise des coûts pour les particulier se fera par la production décentralisée et autonome, les nouvelles normes intègreront donc la production d?Électricité par l'habitat et la récupération par l'air ambiant ou l'eau de l'effet joule des appareils domestiques.

De plus le piézo-électrique urbain, le solaire domestique, l'amélioration de l'habitat et la récupération urbaine des effets joules industriels devrait en grande partie résoudre nos problèmes énergétiques.

N'oublions pas que les combustible fossiles concernent aussi les minerais radioactifs et donc sont épuisables et il est donc bien plus intelligent de les garder pour des besoins de puissance autre que le simple éclairage.

L'amélioration de notre bilan énergétique passera aussi forcément par l'obligation pour les industriels d'innover dans la maitrise de la consommation des appareils ménagers et pour les particuliers par l'utilisation de renouvelable pour tout ce qui est accessoire.

Un exemple simple un microfilm solaire aposable sur les gsm et autre appareils électronique existe et sera utilisé par les industriel dés l'année prochaine pour que les appareils se recharge,t par eux-même en grande partie cela permettra de délester un peu le réseau électrique urbain qui croule sous les recharges de smartphones et autres MP3 aux heure de pointe entre 18h00 et 21H00.

Le progrès passe par la science, la recherche et la technique pas par des opinions fondées sur de la simple croyance comme le font beaucoup trop de gens aujourd'hui. Instruisez vous et cessez de colporter les discours préconçus d'une caste d'industriels pro-nucléaire ... .

Les problèmes se résolvent avec de la science et non avec de la politique ... .
Réponse de le 08/05/2012 à 16:59 :
vivant en Espagne depuis des années, je me marre, délirant. jamais l?électricité n?a jamais été aussi chère dans ce pauvre pays ruiné par les socialistes et ce n?est pas fini, des augmentations de 30 pour cent sont réclamées par les producteurs. Au fait les panneaux solaires doivent être de temps en temps nettoyés. Les accumulateurs de sel sont une vue d?esprit pour fournir les quantités nécessaires d?énergie mais enfin si tous les professeurs Nimbus se donnent la main, on doit bien trouver une solution, non ?
Réponse de le 08/05/2012 à 17:48 :
Que tous les producteurs soient réellement privatisés, sans subventions ni taxes, et mis en concurrence, avec le mix énergétique qu'ils veulent. On verra alors qui du nucléaire, de l'éolien, du charbon, du solaire, du gaz naturel, de l'hydraulique, du gaz de schiste ou n'importe quelle combinaison de ces sources énergétiques, offrira le meilleur service au meilleur prix avec le meilleur rendement, loin des discours démagogiques des uns ou des autres. Le marché est le seul juge impartial dans le domaine énergétique, comme dans tous les domaines économiques.
Réponse de le 08/05/2012 à 19:28 :
@SolarEnergy : L'espagne est un pay qui a fait de mauvaix choix de dévelopement économique, qui n'st pas capable de nous sortir des prix nobels en physique et qui subit la crise de plein fouet car elle n'a pas su diversifier sonéconomie. De plus elle est au classement 2011, 13ème puissance économique sur le référentiel PIB la France est 5ème ne vit pas la crise, gagne beaucoup plus d'argent à des prix nobels à foison et j'en passe des meilleurs. Comparer les deux pays n'a aucun sens. Enfin l'électricité est chère car ils n'ont pas la maitrise du nucléaire et utilise trop d'énergie pour le traitement et l'extraction de l'eau pour leur agriculture low cost. Si il y a un pays qui est bien nul en Europe c'est bien l'Espagne. Au moins l'Italie est avancé industriellement et technologiquement, l'Espagne c'est juste une blague ce pays ... . Ils sont à peine remis de la dictature Franco qu'on leur donne l'Euro c'est vraiment une blague à la noix. J'ai pris un exemple de centrale en Espagne pour prouver que techniquement c'est possible et que des investisseurs s'y collent. D'ailleurs au Moyen-Orient il y a déja des centrales à sel fondu qui ont 8h d'autonomie sur les périodes de nuit.
Réponse de le 08/05/2012 à 19:33 :
@Privatisation : La privatisation du secteur énergétique est une hérésie car c'est un domaine stratégique. De plus on a vu ce que donne la privatisation en Espagne et au UK la qualité baisse et les prix s'envolent. Enfin je vous rappellerais le triste évènement de Fukushima qui est la cause directe d'une volonté de profits maximums par des acteurs privés ... . En dernier lieu le marché n'a aucune morale si l'esclavage n'était pas punit par la loi il serait toujours de mise pour faire de l'argent. Au moins un État se soucie à minima de sa population et de la sécurité ainsi que du bien commun. Réfléchissez-y car ce sujet mérite vraiment de se pencher dessus. La privatisation de l?Énergie est globalement un échec dans le monde. D'ailleurs cela a provoqué l'arrêt des recherches partout dans le monde. La R&D dans ce domaine est devenue ridicule sauf pour les militaires mais ils ne partagent as leur découverte avec les civils.
a écrit le 08/05/2012 à 14:05 :
le marché spot du gaz est à 4 ou 3 $ a comparer au prix du baril à 100$ : pourquoi payons nous si cher le gaz en Europe ???
Réponse de le 08/05/2012 à 17:50 :
Taxes inouïes + monopoles publics + réglementations absurdes + tarifs décidés par des fonctionnaires irresponsables = citoyens spoliés
Réponse de le 08/05/2012 à 18:33 :
vous voyez des spots, les entreprises qui vous approvisonnent ont des contrats a tres long terme, ne serait ce que pour avoir de la visibilite sur les investissements....... si vous etiez oblige de edger vos positions au quotidien, ca vous rendrait vert.......... maintenant pour le prix du gaz, supprimez le gaz de schiste, et vous allez voir comme les prix peuvent exploser...
a écrit le 08/05/2012 à 14:00 :
Ahhh quand nos (nouvelles dans un premier temps) maisons seront productrices nettes d'énergie , et quand on pourra stocker cette énergie dans les batteries de nos voitures , on aura déjà un peu moins besoin du nucléaire ... et du pétrole .... Bon c'est pas demain la veille , mais moi qui considère que l'autonomie individuelle ( bah oui ce sont de bonnes valeurs de droite cela) est essentielle , je suis prêt a payer plus cher pour être autonome , sans compter que le plus cher est relatif si on prend en compte une période de 20 ou 30 ans ou les énergies fossiles ne feront que couter de plus en plus cher ...
Réponse de le 08/05/2012 à 15:47 :
J attends la baisse des carburants
Réponse de le 08/05/2012 à 17:20 :
de même
Réponse de le 08/05/2012 à 17:24 :
C'est fait François Zolande à bloquer le prix :)))
Réponse de le 08/05/2012 à 17:33 :
@Amie : J'attends la baisse de mon salaire car le carburant montera inévitablement.
Réponse de le 08/05/2012 à 19:19 :
la baisse du prix du carburant c'est une connerie, vous allez économiser 5 cent par litre, mais sa augmenter le déficit publique.
a écrit le 08/05/2012 à 13:18 :
On ne changera rien au problème énergétique de la France tant qu'on persistera a favoriser le chauffage électrique qui est totalement scotché au nucléaire. D'un coté, on dit qu'on souhaite réduire le nucléaire , et de l'autre coté on aide les gens a chauffer au nucléaire... Cherchez l'erreur... Si on veut vraiment basculer vers du renouvelable, il faut aider les gens a réviser (progressivement, lentement, sagement et sans foutre le feu à la maison France svp) leur mode de chauffage...
Réponse de le 08/05/2012 à 15:53 :
N'ayez pas peur.
Le chauffage électrique sera interdit dans les construction neuves à partir du 31 Décembre 2012 (date de dépôt de permis de construire).
C'est déjà voté.
Réponse de le 08/05/2012 à 16:33 :
Oh, une bonne mesure votée par la droite et dont la gauche ne va pas manquer de s'en attribuer le mérite... Mais au delà de ce procès d'intention, que la droite communique mal sur ces sujets!
Réponse de le 08/05/2012 à 17:20 :
Non
a écrit le 08/05/2012 à 12:50 :
Les socialistes veulent bloquer les pris des carburant, oui mais si le cours descend, que fait-on? On cintinue avec le prix bloqué ou on diminue le prix? C'st pas trés clair dans la téte des socialistes, ils raisonnent à contrario sans idées bien structurées de la gestion d'un pays. Nous allons assister à des décisions en chaine, sans aucune cohérence et nous allons avoir la plus grandre chienlit de notre histoire.
a écrit le 08/05/2012 à 12:37 :
ET BLABLA SUR TOUT LES FONDS C EST TOUJOURS LES MÊME QUI PAIE !!!!!!!
a écrit le 08/05/2012 à 12:28 :
Mesdames, messieurs ... le départ du TGV Paris/Marseille est reporté à demain ... nous n'avons pas assez de vent pour faire tourner les éoliennes !

Merci de votre compréhension !
Réponse de le 08/05/2012 à 16:56 :
on va revenir à la vapeur.....
Réponse de le 08/05/2012 à 17:20 :
ce serait sympathique !
Réponse de le 09/05/2012 à 11:59 :
vous devriez vous renseigner sur le stockage cela vous éviterait de dire des anneries.
a écrit le 08/05/2012 à 11:56 :
Preparez vos couvertures pour l'hiver prochain!
Réponse de le 08/05/2012 à 13:01 :
toute a fait d accord ,sauf s il nous a fallut les vendre pour payer la dette!!!!!!!
Réponse de le 08/05/2012 à 17:21 :
De toute façon c'est la fin du monde bientôt.
a écrit le 08/05/2012 à 11:54 :
la gauche est toujours aussi archaïque : blocage des prix, nouvelles taxes (CSPE étendue au gaz), interventionnisme débridé. J'ai fait toute ma carrière chez EDF et GDF et j'ai pu constater que les interventions de l'Etat ont toujours été anti-économiques et contre-productives (elles vont à l'encontre du but proclamé, par exemple la justice sociale). Nous allons avoir droit à 5 ans supplémentaire d'interventions brouillonnes et sans lendemain aux frais des contribuables, pour un résultat négatif.
Le seul remède à la hausse des prix du pétrole, ce sont les économies d'énergie. Il faut de toutes façons sortir du pétrole, alors autant accélérer le processus...
Réponse de le 08/05/2012 à 13:29 :
passer à l'ultra libéralisme n'améliore pas les choses: les prix augmentent, le service diminue, les anciens agents sont montrés du doigt comme étant profiteurs!
laisser edg, gdf, sncf etc dans le giron de l'état, ça n'en marche que mieux.
Réponse de le 08/05/2012 à 14:10 :
surtout pour leurs privileges .....RETRAITE A 55 ANS CE ....ENERGIE en dessous du prix de revient EMPLOIE A VIE .... calcul DE RETRAITE AVENTAGEUX ....voila des injustices que la gauche va prolonger
Réponse de le 08/05/2012 à 18:59 :
On peut toujours cracher dans la soupe, ceci dit vous avez raison sur 2 points:
-Il faut sortir du pétrole
-Il faut faire des économies d'énergies en vertu du principe que l'énergie la moins chère sera toujours celle qu'on ne consomme pas
J'ajouterai qu'il faut produire localement et consommer localement.
a écrit le 08/05/2012 à 11:53 :
Euh euh euh...!
Réponse de le 09/05/2012 à 11:58 :
certains commentaires, ne passent pas et des euh euh euh très constructif sont publiés, pourriez vous les filtrer svp?
Réponse de le 09/05/2012 à 16:32 :
Euh euh euh ....!
a écrit le 08/05/2012 à 11:45 :
Encore plus de dirigisme. Cette politique a pourtant fait ses preuves : Partout où elle a été appliquée, ça a été ruine et pauvreté.
Là où les pétrolier prennent 1centime d'euro de marge par litre, l'Etat prend 80% du prix de vente. N'est-ce pas là où est l'excès?
a écrit le 08/05/2012 à 11:24 :
Nous ne risquons pas de fermer l'ensemble du parc atomique comme les japonais viennent de le faire; Réfléchir à une inflexion menant à une plus grande diversification n'est pas faire preuve d'esprit ouvert juste un simple calcul économique et on embauche.
a écrit le 08/05/2012 à 10:46 :
cela commence de belle parole pour attirer la foule et a peine elu deja des doutes et des reculades fermer le nucleaire pourquoi pas mais le remplacer par quoi aucun chantier n'est en cours il ne suffit pas de claquer dans ses doigts et de dire y qua faut qu'on et avec quel argent les caisses sont archies vides et personnes n'a confiance
le monde attend la formation du gouvernement et la les bourses vont peut etre reagir
Réponse de le 08/05/2012 à 13:32 :
LE 16 MAI (date a confirmer)
L'ETAT DEVRA EMPRUNTER DE L'ARGENT !!!
ALORS ET SEULEMENT ALORS VOUS AUREZ VOTRE REPONSE
a écrit le 08/05/2012 à 10:44 :
Pauvre France, que de commentaires stupides....!
Réponse de le 08/05/2012 à 11:31 :
parce qu'ils ne vont pas dans votre sens ?
Réponse de le 08/05/2012 à 12:05 :
Effectivement à la hauteur de certaines propositions... comme le blocage des prix du pétrole par exemple. Au lieu de régler à la pompe, les français paieront l'essence sur leur feuille d'impôt. Pas vraiment convaincant !
a écrit le 08/05/2012 à 10:30 :
on ne parle que de l'essence et du gazole, dont le prix pourrait être bloqué , cela est très bien pour les personnes qui n'ont pas de moyen de tranport collectif et qui vivent dans les zones rurales . IL y a aussi le fioul domestique qui lui aussi influe négativement sur le budget des ménages et on ne parle pas de le bloquer et les personnes qui l'utilisent comme moyen de chauffage peuvent témoigner que l'on le voit toujours augmenter mais jamais baisser suivant les variations des cours du baril , bizarre , bizarre.....
a écrit le 08/05/2012 à 10:05 :
Il va lui en falloir de l'energie pour faire voler son jet prive ! Que j'aimerais etre normal comme lui...
Réponse de le 08/05/2012 à 11:06 :
Présentez -vous en 2017.
Réponse de le 08/05/2012 à 14:18 :
bien avant 2007.....la tache est impossible ...DOMMAGE ...ET J AI VOTE FH
a écrit le 08/05/2012 à 9:59 :
la specialite francaise c'est la ' taxe payee par personne'........ c'est vraiment prendre les gens pour des c....
Réponse de le 08/05/2012 à 12:35 :
Non la spécialité française c'est la réduction d'impôt pour soi et la réduction des dépenses pour les autres .... Des que l'on veut toucher à la politique familiale qui bénéficie aussi aux familles de droite , plus personne n'est d'accord pour réduire les dépenses !!! Pourtant payer une politique familiale pour créer plus de chômeur car en parallèle on préfère des travailleurs chinois ou marocains est complètement crétin ... Mais la droite n'est pas toujours très cohérente ... quand ses intérêts sont en jeu ...
Réponse de le 08/05/2012 à 18:31 :
votre taxe payee par personne vous allez la reprendre dans les gencives, sauf si vous etes specialise produits derives, ce dont je doute, vu le niveau en maths des francais.... arretez de croire que le reste de la planete veut regler vos pbs......... la politique familiale n'a rien a voir la, desole de vous le dire....... votre pays est dans un deni complet de la realite
Réponse de le 08/05/2012 à 18:56 :
@Churchill
Le niveau en maths des français n'a que d'égal que l'inculture anglo-saxonne, ou les stupidités néo-libérales.
Réponse de le 08/05/2012 à 18:56 :
@Churchill
Le niveau en maths des français n'a que d'égal que l'inculture anglo-saxonne, ou les stupidités néo-libérales.
a écrit le 08/05/2012 à 9:08 :
Prix des carburants bloqués ! pas de chance, juste au moment où ils baissent !!!
Réponse de le 08/05/2012 à 9:35 :
Comme ça il pourra se consacrer à autre chose
Réponse de le 08/05/2012 à 11:26 :
Ce serait bien la première fois que les pétroliers répercutent la baisse de suite ... enfin je ne suis pas allé faire le plein mais je suppose que Bouchy parlait de baisse a la pompe ... et non de fantasme de baisse ...
a écrit le 08/05/2012 à 9:06 :
Très spectaculaire ??? Très démago oui ! 3 mois, les Français vont gagner 10 centimes...Les prix baissent actuellement, il va bloquer la baisse ? ;)
Réponse de le 08/05/2012 à 10:17 :
les aigris on se calme: vous avez perdu l?élection, alors maintenant laissez faire et dans cinq ans vous verrez de vous même le redressement spectaculaire de la france grâce a un mot qui doit vous bruler les lèvres: la justice!
Réponse de le 08/05/2012 à 10:27 :
oui avec une moyenne de 15 pleins (1/semaine) !
Les français ont voté pour des symboles...même pas pour des valeurs.
Réponse de le 08/05/2012 à 10:56 :
eh Dudulle, le totalitarisme à la soviétique va falloir attendre un peu. Manque pas de culot le camarade, nous taire pendant 5 ans ? alors qu?il leur a fallu 24 heures en 2007 pour commencer à cracher leur venin avec la complicité de tous les médias possibles. Vous allez vous planter, mes cocos et plus vite que vous ne pensez.
Réponse de le 08/05/2012 à 11:30 :
@dudulle
hahaha la redressement de la France avec de nouvelles dépenses ?
Ce président des nuls va nous conduire dans le chaos !



Réponse de le 08/05/2012 à 13:33 :
@ dudule: si c'était avec la justice qu'on redressait les finances d'un pays, ça se saurait! Est-il juste d'augmenter l'alloc de rentrée scolaire sans vérifier que cette augmentation aille bien dans des fournitures scolaires, et pas en smatphones ou lecteurs BRD? Est-il juste de faire perdre du pouvoir d'achat à toute la population, et surtout les classes moyennes, en ôtant l'exo des heures sup, en augmentant les retenues salariales, les impôts (car il faudra bien les financer, ces mesures), le prix de l'énergie (l'éolien et le solaire, c'est bien beau, mais ça fera exploser le coût du kW, idem pour le coût de démantellement des centrales nucléaires)????? Arrêtez de croire au Père Noël! Le principe de réalité va très vite s'imposer. Et ne faites pas la vierge effarouchée, vous ne croyez quand même pas qu'aprés avoir supporté un flot continu de 5 ans de critiques, l'electorat de droite va simplement rester spectateur?
Réponse de le 08/05/2012 à 13:43 :
"vous avez tort puisque vous êtes minoritaires : n'est-ce pas le début du totalitarisme ??
Réponse de le 08/05/2012 à 14:46 :
maintenant nous allons droit dans le mur
Réponse de le 08/05/2012 à 15:28 :
Dudulle vous réagissez comme une enclume votre sortie de rêve va être très dur !!!
Réponse de le 08/05/2012 à 15:46 :
NOUS Y SOMMES
Réponse de le 08/05/2012 à 16:41 :
@dudulle. Non, VOUS êtes minoritaires, vous avez bien vite oublié que FH à été élu grâce à 2 millions d'électeurs FN. Pas de quoi fanfaronner. FH à été élu en profitant de la vague européenne qui a emporté tous les dirigeants en place, quel que soit leur bord, car empêtrés dans la crise. Fraise des bois va très vite déchanter!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :