Areva arrache un contrat « majeur » avec le champion du nucléaire américain

 |   |  273  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le groupe français a annoncé ce jeudi la signature d'un contrat avec Exelon, prévoyant la livraison de combustible nucléaire pour ses centrales de Dresden et Quad Cities (Illinois) et de Three Mile Island (Pennsylvanie). Ce contrat est qualifié de "majeur" par Areva.

Areva multiplie les contrats. Après avoir annoncé mercredi avoir remporté un contrat auprès du consortium coréen Kaeri/Daewoo pour lui fournir début 2015 des éléments de combustible pour le coeur du réacteur JRTR (Jordan Research and Trading Reactor) en construction en Jordanie, le groupe nucléaire français a annoncé ce jeudi la signature d'un contrat avec l'exploitant américain de centrales électriques Exelon. Depuis l'absorption il y a deux ans de Constellation Energy, l'ancien partenaire d'EDF aux Etats-Unis, Exelon est devenu le numéro un de l'énergie nucléaire aux Etats-Unis. L?accord prévoir la livraison de combustible nucléaire pour ses centrales de Dresden et Quad Cities (Illinois) et de Three Mile Island (Pennsylvanie). Ces combustibles seront assemblés dans l'usine américaine d'Areva, située à Richland (Etat de Washington, nord-ouest du pays).

Réacteurs à eau bouillante
Comme pour le contrat en Jordanie, Areva n?a pas donné le montant de cette commande. Néanmoins, précise le groupe, ce contrat est « majeur ». Concrètement, Areva livrera début 2016 douze recharges de combustibles pour Dresden et Quad Cities. Le groupe fournira également six recharges supplémentaires pour Three Mile Island, ainsi que les services d'ingénierie associés. En outre, le groupe dirigé par Luc Oursel fournira à son client américain des assemblages de type Atrium 10XM conçus pour les centrales nucléaires à eau bouillante.
Pour le directeur des activités combustibles d'Areva Markus Birkhofer, ce contrat "confirme (la) position forte (du groupe) sur le marchés des réacteurs à eau bouillante", qui recourent à une technologie différente des réacteurs français.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/04/2013 à 12:38 :
Pour un peut de contrepoids au cynisme:
Bien qu'il y ait des techno d'avenir comme le nucléaire ou la France est exportateur
Réponse de le 23/01/2016 à 1:43 :
il est amusant de comparer avec le systeme americain dit "obamacare", qui est obligatoire et impose le tier payant a tous ,tous niveaux (medecins, specialistes,hostos, medocs etc ).
la totale.
la loi impose une tres forte prevention a tous niveaux, check up, dents etc et les medocs sont fabriqués sur demande et a la piece par les pharmacies.
l ordnance est teletransmise a la pharmacie de votre choix qui assemble les molecules en gellules generiques.
les econnomies realisées sont considerables, a tel point que l obamacare couvre sans limite de cout, du petit bobo a la therapie ou traitement les plus couteux.
le systeme francais est arrieré et les medecins des attardés.
a écrit le 18/04/2013 à 11:54 :
Ouf le Mali (réserve d'Uranium) aura servi à quelque chose !
Réponse de le 18/04/2013 à 15:28 :
Niger....
Réponse de le 18/04/2013 à 16:26 :
Vous avez raison. J'avais lu cet article http://www.ville-geneve.ch/actualites/detail/article/1303824463-exposition-falea-menace-uranium/ ? Niger déjà en activité le Mali apparemment de très grosses réserves ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :