La pollution atmosphérique a coûté jusqu'à 189 milliards d'euros à l'UE en 2012

 |   |  271  mots
Les centrales thermoélectriques font partie de la première source de pollution atmosphérique.
Les centrales thermoélectriques font partie de la première source de pollution atmosphérique. (Crédits : Reuters)
L'équivalent du PIB finlandais a été dépensé en 2012 par les Etats membres à cause de la pollution atmosphérique, due pour beaucoup aux centrales thermoélectriques, notamment celles qui fonctionnent au charbon. Cette pollution de l'air est à l'origine de 7 millions de décès prématurés dans le monde selon l'OMS.

Des dépenses de santé en plus, des journées de travail perdues, des dégâts subis dans l'immobilier, des rendements agricoles en baisse... la pollution au CO2, dioxines et autres particules rejetées dans l'air pèse lourd sur l'économie de l'UE.

L'Agence européenne pour l'environnement (AEE), instance chargée d'informer la Commission européenne, estime le coût total entre 59 et 189 milliards, suivant les méthodes de calculs. Mais, en 2008, ce total était compris entre 79 et 251 milliards d'euros.

La légère baisse constatée est en partie liée à la crise

Cette baisse légère est due à l'effet combiné des législations anti-pollution et de la crise économique, qui s'est traduite par une réduction des émissions de dioxyde de carbone, d'oxyde d'azote, de dioxyde de souffre et de particules. En cas de reprise de la croissance, "cette tendance sera difficile à maintenir", soulignent les auteurs du rapport. Un scénario inquiétant pour la santé mondiale : l'OMS indiquait en mars dernier que la pollution de l'air avait été à l'origine du décès prématuré de 7 millions de personnes dans le monde en 2012.

Sur les 30 plus gros émetteurs identifiés, 26 sont des centrales électriques, pour la plupart au charbon, qui se trouvent en Allemagne et en Europe de l'Est. La pollution liée aux particules fines émises par les voitures coûte également cher aux métropoles au plan sanitaire. Une étude publiée lundi 24 novembre alarmait sur l'exposition des Parisiens à ces particules, qui seraient aussi nocives que le tabagisme passif. Sur le seul territoire français, 42.000 personnes en seraient victimes chaque année.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/11/2014 à 22:50 :
Qui paye et A qui im vont c millia???
a écrit le 27/11/2014 à 13:23 :
Ne produisons plus, ne circulons plus, ne chauffons plus, ... Ainsi la pollution diminuera et chacun (du moins les survivants) vivra comme en l'an 1000
Réponse de le 27/11/2014 à 17:51 :
Je trouve ça bien que des enfants viennent commenter sur ce site
a écrit le 27/11/2014 à 12:02 :
en étant cynique, voire très cynique....... ça règlerait une petite partie du problème des retraites..... hormi le fait qu'en attendant.... ça coûte très cher à la sécu.......

donc le plan de 300 milliards de Junker devrait être totalement dédié à la transition énergétique....... qui procurera certainement plus d'emploi en europe...que les objets connectés, tous produits en chine....
a écrit le 27/11/2014 à 9:36 :
Grace a la pollution, le PIB a augmenté... soyez en heureux!
a écrit le 26/11/2014 à 21:30 :
Avec ces 189 milliards, on équipe une bonne partie de l'Europe en véhicules propres du style électrique, hydrogène...etc
Et là ça serait utile!
MAIS TOUT CE BAZARD EST VOULU !
a écrit le 26/11/2014 à 21:27 :
Mais arrêtez avec cette escroquerie de "ça coûte xxx milliards d'euros"!!
C'est une arnaque, une pseudo écologie financière!
A qui profite tout cet argent ? A quel voleur? Qui récupère cette somme???
Que du vol !
Réponse de le 27/11/2014 à 3:43 :
Je suis bien d'accord :)
T'en a vraiment marre des avec ci on ferait ça ...

Avec plus d'action en faveur d'une transition énergétique et moins de discours, on avancerai plus vite :p
Réponse de le 27/11/2014 à 22:21 :
Ca c'est sûr et si on réduisait le nombre des politiciens aux gouvernements par trois (sénat, assemblées et ministres); ce serait combien d'économies qu'on ferait? Et combien de lois absurdes qu'on éviteraient et qui nous couteraient moins chère (exemple: les normes de construction de 2012 qui plombent les constructeurs de par le surcoût qui ne sera jamais amortis durant la vie de la maison)?
a écrit le 26/11/2014 à 19:29 :
7 MILLIONS DE MORTS EN 2012 DANS LE MONDE? PLUS QUE LES 6 MILLIONS DE LA DERNIERE GUERRE IL SERAIS TANT D ARRETEZ L ECATONBE MON DIALE ? EN PROPOSANT AU PAYS UTILISANT DU CHARBON D AUTRE MOYEN DE FAIRE DE L ERNERGIES??? LA TERRE ETANT RONDE PERSONNE NE SERAS EPARGNEZ PAR CES POLUTIONS???
Réponse de le 26/11/2014 à 19:46 :
MeRcI PoUr VoTrE cOmMeNtAiRe. ToUjOuRs En MaJuScUlE...
Réponse de le 26/11/2014 à 21:25 :
Il faut demander à Angela de re-ouvrir ses centrales nucléaires, c'est simple.
NB : un ? c'est une interrogation, ne pas mettre après une phrase affirmative !!
Réponse de le 27/11/2014 à 11:27 :
Il casse les bonbons avec ses majuscules lui !!
a écrit le 26/11/2014 à 18:05 :
Les Allemands devraient éviter le charbon, ça nous envoie des quantités de particules fines, la frontière n'étant pas étanche (dommage, elle ne bloque que la radio-activité).
Pas simple tout ça.
a écrit le 26/11/2014 à 17:19 :
Et dire qu'en 2014 il y en a encore pour penser que l'écologie ne sert à rien...
Réponse de le 27/11/2014 à 22:25 :
C'est quoi l'écologie actuelle? Envoyer son chauffeur de Paris chercher un téléphone oublier à Nantes, c'est écologique? Surtout quand on vois le nombre de boutique présente à Paris... L'écologie je suis pour mais celle actuelle n'a rien d'écologique; elle n'est économique en imposant des produits toujours plus chère, moins fiable et qu'il faut changer plus souvent... Comme les ampoules actuelles qui coutent une blinde et qui écologiquement sont largement moins rentable que celle a filament de par leur pollution et leur durée de vie...
a écrit le 26/11/2014 à 17:15 :
Et c'est pas fini: il faudrait ajouter les déjections canines,les crottes de pigeons,les chewing gum,qui se dessèchent et qui sont à l'origine de zonas,de grippes,sans oublier les pollens des arbres éxotiques plantés la ou ils n'ont rien a faire
Réponse de le 27/11/2014 à 22:27 :
Tout ce que vous décrivez est écologique. Contrairement à ce que beaucoup peuvent penser, le nombre d'humain est trop nombreux pour ce que notre planète peux supporter; donc tous ce que la nature produira pour réduire notre nombre est écologique.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :