EDF a encaissé deux fois la facture d'électricité de 1 million de clients

 |   |  347  mots
(Crédits : J. C./La Tribune)
EDF a reconnu hier un "dysfonctionnement" après des doubles prélèvements massifs sur les comptes bancaires de sa clientèle. Il s'agirait d'un gros bug informatique qui a touché une partie de son immense base clients (près de 28 millions). L'incident aurait été circonscrit hier après-midi et les comptes recrédités "d'ici à la fin de la semaine".

EDF a reconnu mercredi un "dysfonctionnement" après avoir prélevé deux fois certains clients mardi, environ 1 million de clients, selon Europe 1, la plupart des opérations bancaires ayant été rapidement annulées selon l'électricien. Le fournisseur a déjà connu ce genre d'incidents par le passé même cela reste rare comme en 2013, lorsque 41.300 de ses clients avaient reçu "par erreur" une lettre de relance retard de paiement, assorti de la menace d'une réduction ou d'une suspension de service.

     >Lire : EDF classe des clients comme "mauvais payeurs" à cause d'un bug informatique

Hier, a déclaré à l'AFP une porte-parole d'EDF, "il y a eu des clients qui ont été prélevés deux fois", sans confirmer toutefois le chiffre avancé par Europe 1. L'entreprise publique compte 27,8 millions de clients en France.

Les clients lésés ont été recrédités, sans frais bancaires

"Le problème a été circonscrit" et "99% des clients concernés avaient vu leurs prélèvements annulés aujourd'hui [mercredi 25 janvier] à 15h30", a ajouté le porte-parole d'EDF, affirmant que tous les clients lésés seront recrédités "d'ici la fin de la semaine". Sans frais bancaires, prend-il la peine de préciser.

Pour autant, Europe 1 indique avoir recueilli des témoignages laissant entendre que des clients débités à deux reprises n'avaient cependant pas encore été remboursés. La radio a contacté également des banques, et rapporte que certaines semblaient, elles aussi, découvrir le problème.

Un SAV pour les seuls utilisateurs de Twitter ?

Le groupe "prie (ces) clients de l'excuser pour ce dysfonctionnement", dont il l'était pas en mesure de préciser la cause mercredi soir. Pas d'avertissement sur la page d'accueil du site EDF, mais le SAV semblait s'effectuer sur les réseaux sociaux. Ainsi, ce tweet d'excuse publié ce jeudi 26 janvier vers 10 heures sur le compte @edf_client :

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/01/2017 à 15:25 :
On paye tous plusieurs fois EDF : une fois avec la facture (pour ceux qui y sont encore), une fois via les impôts (encore 4 milliards a mettre au pot pour éviter la faillite), une fois via le budget recherche (toute la R&D du secteur grassement payée). une autre pour gérer toute les friches industrielles a venir dont EDF n'aura plus les moyens de s'occuper.
a écrit le 27/01/2017 à 11:02 :
Depuis que je suis passé chez Lampiris pour le gaz et l'électricité, outre la satisfaction de réaliser quelques économies sur mes factures d'énergie, j'apprécie surtout de ne plus avoir à gérer les incidents récurrents chez EDF/GDF : relevés de consommation absurdes, provisions ultra-larges, remboursements en retard, doubles prélèvements, discussions sans fin avec le service client, démarchage commercial agressif...

Disclosure: Je n'ai aucun intérêt économique ou financier chez Lampiris
a écrit le 27/01/2017 à 9:43 :
Ce qui est inquiétant c' est que les procédures de "production" informatiques soit étaient mauvaises, soit bonnes mais non suivies. (normes de qualité, ITIL, etc...).
A ce niveau de service (national, paiement,...) ce type de problème de devrait JAMAIS arriver car les bonnes procédures bien appliquées interdisent un tel dysfonctionnement.
Espérons que les procédures de production d' électricité nucléaire sont mieux écrites et suivies car il n' y a pas de deuxième passage possible.
a écrit le 27/01/2017 à 2:20 :
Ici, en Coree, EK, l'equivalent de votre EDF, a baisse tous les tarifs clients.
En France on fait le contraire.
Cherchez l'erreur ?
Réponse de le 27/01/2017 à 6:02 :
Car EDF est quasi communiste, vous en avez de la chance d'être en Corée, ici je désespère de ce pays . Restez là bas, ici c'est mort, finit.
Moi je suis passé chez DIRECT ENERGIE, moins cher !

CDT.
a écrit le 26/01/2017 à 23:46 :
Et donc bug aussi chez les banques qui n'ont pas détecté les doublons et ont autorisé le second prélèvement pour ces clients.
a écrit le 26/01/2017 à 21:55 :
Et les intérêts dû aux découverts de ce double prélèvement, vous le remboursez comment?
Réponse de le 27/01/2017 à 9:01 :
Ils s'arrangent avec les banques, en dehors du nombre important de clients concernés ce genre de situation est relativement classique.
a écrit le 26/01/2017 à 21:27 :
Au dela des excuses .... par tweet (!) , quel dédommagement pour les clients ?
a écrit le 26/01/2017 à 19:03 :
Merci aux virements bancaires, avec les chèques ces incidents, de plus en plus nombreux au sein du secteur marchand, n'auraient jamais pu avoir lieu.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :