Fukushima : le gouvernement japonais reconnu coupable de négligence

 |   |  219  mots
Les fuites radioactives ont contraint 160.000 personnes à partir de chez elles et beaucoup ne sont jamais revenues après cette catastrophe nucléaire, la plus grave dans le monde depuis celle de Tchernobyl en 1986.
Les fuites radioactives ont contraint 160.000 personnes à partir de chez elles et beaucoup ne sont jamais revenues après cette catastrophe nucléaire, la plus grave dans le monde depuis celle de Tchernobyl en 1986. (Crédits : © Issei Kato / Reuters)
C'est la première fois qu'un tribunal reconnaît la responsabilité de l'Etat dans la catastrophe nucléaire. Le tribunal de Maebashi, au nord de Tokyo, a donné droit aux demandes formulées par 137 évacués qui réclamaient une indemnisation au titre de la détresse émotionnelle provoquée par leur évacuation.

Un jugement inédit. Une juridiction japonaise a jugé vendredi que Tokyo Electric Power (Tepco) et le gouvernement japonais s'étaient rendus coupables de négligence et que leur responsabilité dans le drame de Fukushima était engagée, rapporte le journal Mainichi.

C'est la première fois qu'un tribunal reconnaît ainsi la responsabilité de l'Etat dans la catastrophe nucléaire provoquée par l'entrée en fusion de plusieurs réacteurs de la centrale après un séisme de magnitude 9 et d'un tsunami qui ont dévasté le 11 mars 2011 la côte nord-est du Japon, faisant près de 20.000 morts.

160.000 avaient dû évacuer

Les fuites radioactives ont contraint 160.000 personnes à partir de chez elles et beaucoup ne sont jamais revenues après cette catastrophe nucléaire, la plus grave dans le monde depuis celle de Tchernobyl en 1986.

Le tribunal de Maebashi, au nord de Tokyo, a donné droit aux demandes formulées par 137 évacués qui réclamaient une indemnisation au titre de la détresse émotionnelle provoquée par leur évacuation. Si les juridictions japonaises ont à plusieurs reprises accordé des indemnités aux évacués, c'est la première fois que l'une d'entre elles admet la responsabilité du gouvernement, écrit le Mainichi.

>> Aller plus loin Accident nucléaire de Fukushima : une facture pharaonique

(avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/03/2017 à 15:20 :
Étonnant non?
a écrit le 17/03/2017 à 13:24 :
Euh, c'est moi ou sur la photo le mec de gauche est en train de lâcher un truc dégueulasse?
a écrit le 17/03/2017 à 10:48 :
Il est claire que l'on ne construit pas des central nucleaire dans les zones à risques ( sismiques, ou pouvant être détériorer par un sunamie). Ils auraient été plus judicieux de construire à l'opposé des cote du passifique ( cotee continent).... Bien Apres se constatent, les accidents les plus grave sont soit dû à des essais catastrophiques ( Ukraine) ou à une mauvaise prise en compte des risques naturelle ( Japon sunamie) . Bien mais le monde ne peux çe privé d'énergie, et le nucleaire restera encore longtemps obligatoire.... A moins de retourner au 1900 siecles....
a écrit le 17/03/2017 à 10:03 :
Merci beaucoup pour cette information, suivre l'actualité désastreuse de Fukushima dans le pays des 56 réacteurs nucléaires en fonctionnement n'est pas évident et une bonne nouvelle pour tout ces gens que les pouvoirs publics japonais auraient bien aimé qu'on oublie forcément.

Maintenant le principal responsable n'est pas l'état japonais, si ce n'est responsable d'avoir privatisé cette entreprise, les principaux responsables sont les actionnaires de TEPCO qui ont supprimé les sécurités qui auraient pu sauver cette centrale nucléaire de la catastrophe tout cela parce que ça coutait trop cher qu'il ne gagnant pas assez de milliards dessus, au secours.

Elle est là la principale et directe responsabilité, c'est à ces gens là qu'il faudrait faire un procès rien que pour au moins un peu calmer les financiers qui comme on le voit sont tellement irresponsables qu'ils en deviennent dangereux pour l'humanité.

Encore merci même si j'avoue j’essaye d'oublier ce désastre planétaire tellement scandaleux, incarnant tellement le danger que représente le néolibéralisme...
Réponse de le 17/03/2017 à 12:37 :
Le responsable est bien l'état japonais qui a sous estimé l'amplitude possible d'un tsunami en dépit de données historiques. C'est le tsunami qui a fait les 20000 morts.
Réponse de le 17/03/2017 à 13:17 :
Votre voiture possède un système vous protégeant la vie en cas d'accident, vous enlevez ce système parce que vous pensez qu'il coute trop cher et c'est le sanglier qui traverse qui est responsable de votre décès ?

Sans rire ?!

Bref vous racontez n'importe quoi.
Réponse de le 19/03/2017 à 10:33 :
Monsieur le blasé, c'est le physicien qui a raison en rappelant que le tsunami a fait près de 20.000 morts et que c'est là le premier drame, le plus important.. Les dégâts radioactifs de la centrale n'atteindront jamais ce niveau de catastrophe. Par vos commentaires, vous méprisez ces 20.000 victimes et leurs familles.
Sur le fond, vous confondez tout : le nucléaire et ses risques n'ont rien à voir avec une orientation politique. En actualisé, vu que le coût des protections qui ont manqué eut été de l'ordre de 50 M€ versus un investissement de l'ordre de 5 MM€ pour un CA de l'ordre de 50 MM€ sur la durée de vie, il ne faut pas chercher les problèmes dans une question d'approche économico-politique, mais dans l'incompétence de décideurs politiques, ou, dans la corruption.
Enfin, si vous n'aimez pas le nucléaire, je vous recommande de faire voter une loi pour éteindre le soleil car c'est une bombe H en explosion permanente !
Ce n'est pas un objet qui dangereux en soi, mais l'usage que l'on en fait.
Réponse de le 20/03/2017 à 10:34 :
" Par vos commentaires, vous méprisez ces 20.000 victimes et leurs familles"

Par cette phrase vous affirmez que je n'ai pas le droit de parler du plus gros accident nucléaire au monde et donc vous démontrez que vous bossez pour la filière du nucléaire.

Quel est l'intérêt de débattre avec un gars qui est payé pour ne jamais changé d'avis !?

Aucun.

Mais cette tendance stalinienne on la retrouve beaucoup chez les défenseurs du nucléaire c'est un fait, d'un côté quand on voit tout les millions qu'a encaissé la cgt pour se taire concernant les activités du nucléaire, il est facile d'en faire le lien.

Sur rue 89 d'ailleurs les trolls nucléaires étaient les mêmes que les trolls de l'agro-industrie, c'était l'avantage de ce forum que le directeur a laissé envahir par les trolls, on lisant facilement leurs stratégies.

Adieu donc, merci.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :