Hulot prépare une loi pour bannir la recherche des hydrocarbures en France en 2040

 |   |  430  mots
(Crédits : CHARLES PLATIAU)
Le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot présentera un projet de loi le 6 septembre conseil des ministres pour interdire les hydrocarbures non conventionnels.

Le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, souhaite la fin de l'exploitation des hydrocarbures en France d'ici 2040, affirme Le Monde dans son édition datée de dimanche. Cette échéance correspond à celle de la quasi-totalité des concessions en cours de validité.

Un projet de loi a été, selon le quotidien, soumis pour avis mercredi au Conseil national de la transition écologique et devrait "être présenté en conseil des ministres le 6 septembre". Le ministre avait annoncé fin juin son intention de présenter un tel texte à l'automne, sans en préciser les contours.

Bannir les hydrocarbures non conventionnels

Celui-ci prévoit "de bannir totalement la recherche d'hydrocarbures non conventionnels, c'est-à-dire des gaz et huiles de schiste, mais aussi des hydrates de méthane enfouis dans les mers ou sous le pergélisol (sol gelé en permanence)", affirme Le Monde.

En revanche, les hydrocarbures contenus dans les couches de charbon - les gaz de mine ou de houille - échappent à cette interdiction, "pour des raisons de sécurité" et de "protection de l'environnement", affirme le journal, rappelant que le méthane est un puissant gaz à effet de serre.

Contacté par l'AFP, le cabinet de Nicolas Hulot n'a pas confirmé ces informations.

Alors que la loi du 13 juillet 2011 avait déjà fait barrage aux gaz et huiles de schiste, en prohibant la fracturation hydraulique, elle laissait la porte ouverte aux méthodes alternatives. La nouvelle loi interdira la recherche des hydrocarbures non conventionnels "par quelque technique que ce soit", affirme Le Monde.

S'agissant du pétrole et du gaz conventionnels, le projet de loi prévoit, à compter de sa promulgation, de ne plus autoriser d'exploration - aucun nouveau permis de recherche ne sera donc délivré, y compris pour des demandes en cours d'instruction -, mais aussi de ne pas prolonger les concessions d'exploitation en cours, affirme le quotidien.

L'échéance de 2040

Souhaitant "une sortie progressive de la production d'hydrocarbures sur le territoire français", selon Le Monde, le gouvernement a programmé "à l'horizon 2040" la fin de l'exploitation des gisements de pétrole et de gaz du sous-sol national, ce qui correspond à "l'échéance de la quasi-totalité des concessions en cours de validité".

Le projet de loi, s'il exclut la prolongation de concessions d'exploitation, permet en revanche celle des permis de recherche exclusifs déjà attribués, affirme Le Monde, ainsi que le premier octroi d'une concession. Le texte respecte ainsi le "principe du droit de suite cher aux industriels, qui fait qu'une prospection fructueuse entraîne de façon quasi automatique la délivrance d'un titre d'exploitation".

(AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/08/2017 à 22:41 :
Hulot a oublié une chose: en France les politiques écologiques, industrielles, économiques, sociales, sociétales (non, pas sociétales...) changent tous les 5 ans. Même la constitution est amendée au grès des humeurs de nos présidents.
a écrit le 28/08/2017 à 15:43 :
Hulot a parfaitement raison. Le réchauffement climatique aboutit à des records de températures quasiment chaque année et les énergies fossiles sous forme combustible ont un très mauvais bilan. On a largement de quoi couvrir tous nos besoins avec les énergies renouvelables comme démontré par les différents modèles Voir : http://neocarbonenergy.fi/internetofenergy/
a écrit le 28/08/2017 à 13:45 :
C'est comme pour les impôts, on les baissera mais .... en 2040
a écrit le 28/08/2017 à 11:35 :
Même si c’est une mesure qui parait modeste (d’après le site du ministère, la production pétrolière de la France représente 1 % de sa consommation), c'est le bon sens même. C’est toujours ça et parfois les principes revêtent une grande importance, dans une société civilisée.
Vu la gravité de la situation, on aurait pu espérer une action plus forte (il me semble que la mesure était déjà prévue en 2015 et que toutes les concessions arriveraient à expiration à l’échéance 2040 ?).
Ceci dit, si d'ici 2040 on n'est pas sortis du concept de l’extraction et de l’usage d’énergies polluantes, et qu’il n’y a pas au moins une de prise de conscience il y a de quoi s’inquiéter sur nos capacités d'adaptation.

Au-delà des questions de principe, si l’on veut appliquer une méthode rationnelle, il faut tenir compte de la densité de population au Km2 et des risques de pollution des nappes phréatiques. Sinon on aura l’air idiots avec du carburant et pas d’eau potable.

Il serait intéressant de savoir si la mesure s’applique à la Guyane Française, dont le sous-sol est très riche.
Densité de population de la Guyane Française : 3 hab/km2 , contre 117 hab/km2 pour la France dans son ensemble.
a écrit le 28/08/2017 à 10:37 :
Une façon d'avantager TOTAL, que l'on suppose être la principale entreprise prospectrice en france; qui va pouvoir se gaver seule des gaz des schistes français sans avoir à passer par la concurrence internationale.

Finalement Hulot il est parfaitement raccord avec ce gouvernement hein...
a écrit le 28/08/2017 à 10:21 :
Plus facile de détruire que de construire, c'est un leitmotiv chez les écolos français. D'abord ramener la création de richesse à 0, ensuite pleurer et taxer parce que les caisses sont vides. Quitte à attaquer la roche du porte-feuille des Français.
a écrit le 28/08/2017 à 10:19 :
Ces gens la, écolos n ont qu une idée en tête c est taxer ,taxer et encore taxer !!!heureusement dans peu de temps Mr Hulot aura disparu des écrans politiques !!!
a écrit le 28/08/2017 à 9:42 :
BANANA
Build Absolutely Nothing Anywhere Near Anything
La politique de la peur de tout ...
Réponse de le 28/08/2017 à 22:45 :
@un physicien -Vu dans quel état est le monde aujourd'hui, il y a de quoi ! et ce n'est certainement pas aux scientifiques de décider !!
a écrit le 28/08/2017 à 7:51 :
Il devrait laisser tomber et s'occuper sérieusement de son flop majeur lors du vote europeen sur les pertubateurs endocrynients. Désastreux son manque de courage et de vision.
Avec ses hydrocarbures il fait de la com...rien ne change à TF1....
a écrit le 27/08/2017 à 20:00 :
Il convient de se souvenir que Hulot a fait sa colossale richesse avec des émissions télévisées SPONSORISées par EDF et (à vérifier TOTAL) ;

Nicolas HULOT comme Macron, ils ont tous les attributs des imposteurs.
a écrit le 27/08/2017 à 18:49 :
Hulot c'est un Ayatollah illuminé toujours prêt à pondre des fatwa pour tout bannir.
a écrit le 27/08/2017 à 16:46 :
Après tant d'autres , Hulot sera le prochain exemple de ce que la politique peut dégrader !!!
a écrit le 27/08/2017 à 16:06 :
Les khmers verts ont trouvé leur Pol Pot.
Réponse de le 28/08/2017 à 22:46 :
Hahaha !!Excellent !
a écrit le 27/08/2017 à 15:32 :
Il peut s'agiter ce ministre et taxer , je continuerais de rouler au diesel plus économique que l'essence en attendant l'arrivée de voitures électriques disposant d'une autonomie réelle de 800 km et vendue à un prix accessible à tous , pas réservé qu'aux bobos mignons...
Réponse de le 28/08/2017 à 22:48 :
@Albert - et tes petits-enfants ? ils en pensent quoi ?
a écrit le 27/08/2017 à 15:32 :
Il peut s'agiter ce ministre et taxer , je continuerais de rouler au diesel plus économique que l'essence en attendant l'arrivée de voitures électriques disposant d'une autonomie réelle de 800 km et vendue à un prix accessible à tous , pas réservé qu'aux bobos mignons...
a écrit le 27/08/2017 à 13:16 :
On va confier l'avenir énergétique du pays à un animateur de TF1, reconverti dans le commerce de gels douche?
Réponse de le 27/08/2017 à 18:58 :
Très bonne définition à faire breveter !!!
a écrit le 27/08/2017 à 12:42 :
Quelle connerie ! Qui peut dire avec certitude aujourd'hui, ce qui va se passer en 2040 ! C'est certain Mr Hulot doit posséder dans sa besace une boule de cristal... !
a écrit le 27/08/2017 à 12:18 :
La planète de Monsieur Hulot, idéale, non polluée et peuplée de gentils organisateurs comme au club Med. Il a un nom de circonstance, il rappelle Jacques Tati. Pas de nucléaire, pas de pétrole mais une bonne bicyclette car la voiture électrique à besoin du nucléaire pour charger sa batterie.
a écrit le 27/08/2017 à 12:01 :
Finalement, je préfère le HULOT de TATI: au moins, il nous faisait rire!
a écrit le 27/08/2017 à 11:26 :
Encore ce cinglé!
Le journaliste animalier à la mode!
Virons les Verts avant qu'ils nous virent.
a écrit le 27/08/2017 à 10:53 :
Hulot n'est pas a la hauteur.Macron doit faire venir de VRAIS écologistes au gouvernement.Cosse et Placé sont au chomage et déprimés,la France ne pourra se passer longtemps de leur talent
Réponse de le 27/08/2017 à 11:50 :
@ Elu du PS
Vos sois disant spécialistes de l’écologie vous pouvez vous les garder. Nous sommes déjà suffisamment taxés sur ce sujet. L’écologie mercantile affichée et subit depuis une dizaine d’année
dégoute tous les citoyens responsables. La vrai démarche écologique devrait nous amener a réaliser une réelle économie sur nos budgets. C’est loin d’être le cas aujourd’hui ne serait-ce déjà que tout ce qui touche aux taxes liées au CO2.
Réponse de le 27/08/2017 à 13:59 :
Bonjour élu Ps un régal de te lire .
Pourrais tu STP avoir un mot pour Elkronerie et Najat .
Réponse de le 27/08/2017 à 20:18 :
De qui parlez vous ?

Si si on pourra se passer de 2 personnes qui souhaitaient arriver au pouvoir !
Bilan de leur magnifique action ?
a écrit le 27/08/2017 à 4:12 :
Il faudrait une loi pour interdire aux écolo d'interdire
a écrit le 26/08/2017 à 23:55 :
Pour le plaisir de "bannir" le pétrole français (moins de 5% de la consommation actuelle...) , il va tuer toute une fillière d'excellence qui va d'un enseignement de très haut niveau, à des entreprises leader mondiales dans la prospection et la production des hydrocarbures.

Pour empêcher une dizaine de forages chaque année, il va surtout réussir à convaincre Total, Schlumberger, l'IFP etc etc de délocaliser ses centres de recherche à l'étranger....
Réponse de le 28/08/2017 à 7:42 :
YEP!
a écrit le 26/08/2017 à 23:54 :
Ce type nous envoie tout droit dans le mur avec ses certitudes écolo-bobo débiles
a écrit le 26/08/2017 à 23:39 :
Celà fait quelques années déjà que le gouvernement refuse de délivrer de nouveaux permis de recherche et même revient rétroactivement sur des permis déjà accordés.

Sans nouveaux forages et sans nouveaux champs de production, il n'y aura plus de production made in France d'ici peu, c'est une suite logique. Alors pourquoi une loi pour interdire ce qu'il n'existera plus?
Réponse de le 27/08/2017 à 9:24 :
Pourquoi ? Ben parce que ça n'a pas d'impact, c'est automatique, donc du "vent" mais utile comme communication écologique, montre la volonté ferme & volontaire du ministre face aux lobbies, .....
Les puits en France, rares, ne sont pas de la recherche, donc tant qu'ils fournissent, ça ne change rien. Peut-être épuisés en 2040.
Réponse de le 27/08/2017 à 11:30 :
Le pire lobby: obscurantiste : les Verts.
Il ne reste plus qu'à vendre la France au Qatar, Emirats etc.
Réponse de le 27/08/2017 à 11:31 :
Le pire lobby: obscurantiste : les Verts.
Il ne reste plus qu'à vendre la France au Qatar, Emirats etc.
a écrit le 26/08/2017 à 22:24 :
Je ne risque rien de lui reprocher puisque j'en serais mort!
a écrit le 26/08/2017 à 21:27 :
Triste ministre qui nous fait des grandes kermesses pour dans 10/20/30 ans mais qui laissent à ses préfets le soin de couper des chênes centenaires dans des zones classées N, car ces serviteurs!!!! de l'état et non de la nature continue bêtement à gérer des dossiers de leur bureau sans demander conseil aux entités locales ou en l'occurrence aux pompiers. Certains préfets sont devenus des sheriffs de mauvais westerns qui s’octroient tous les droits même malheureusement celui de la stupidité. Triste France qui continue à détruire son patrimoine alors les envolées lyriques de ce ministre d'un autre temps sont tellement ridicules qu'il en est pathétique. Pauvre M. Hulot descendez sur terre cessez de vous rendre ridicule alors que vous êtes incapable de gérer le quotidien de notre environnement. Je ne suis pas un écolo à la Hulot encore moins à la EELV mais simplement un citoyen qui aime la nature la respecte essaie de la préserver et surtout ne fait pas de politique, en plus la plus minable nous faire du cinéma comme ce ministre sans grandeur.
a écrit le 26/08/2017 à 20:02 :
Des lois pour 2040 : d'ici la on est tranquille......Nicols ne vit pas dans notre temps on n'y peut rien !!
a écrit le 26/08/2017 à 19:59 :
Je suis plus la én 2040 hulo C est du ciné Hulot de bien ridicule Hulot fait du ciné lais macron au tes macron
a écrit le 26/08/2017 à 19:59 :
Je suis plus la én 2040 hulo C est du ciné Hulot de bien ridicule Hulot fait du ciné lais macron au tes macron
a écrit le 26/08/2017 à 19:35 :
quel est sa prise de position sur le déversement des Boues Rouge a Gardanne 13120 ??
a écrit le 26/08/2017 à 19:15 :
On devrait faire une Loi pour interdire des Lois qui n'existent pas dans d'autres pays (européens)..
a écrit le 26/08/2017 à 18:58 :
Eh Nico en 2040!!! pourquoi pas en 3070 ou 5899 par exemple.
a écrit le 26/08/2017 à 18:49 :
Et en 2039 un moratoire de 10 ans renouvelable .
a écrit le 26/08/2017 à 18:38 :
peut etre faudrait il une loi pour interdire d'importer les hydrocarbures des etats unies par exemple. et une autre pour mettre tous les minitres dans des grottes non chauffés au lieu de ministeres couteux à chauffer avec des plafonds de 5 m. Que les ecologistes retournent dans leur grotte au lieu d'habiter Paris dans les beaux quartiers.
Réponse de le 26/08/2017 à 20:39 :
Eh oui, il est encore loin de l'âge adulte !! Interdire, interdire, interdire, les écolos n'ont que cela en tête !!! On pourrait peut-être davantage faire confiance a la science pour gérer notre planète plutôt qu'a de semblables pieds-nickelés...
Réponse de le 27/08/2017 à 11:39 :
@ Maduf
Faire confiance à la science certes, mais sans oublier que certains scientifiques alimentent la doxa en matière de réchauffement anthropique. Le GIEC verrouille dans ses rapports tout ce qui ne va pas dans le sens de la responsabilité humaine du réchauffement. A commencer par les thèses de l’équipe Svenmark sur l’incidence des cycles solaires et du rayonnement cosmique.
a écrit le 26/08/2017 à 18:13 :
L'interdiction est une caractéristique majeure de la France, et Hulot ne fait pas exception. Le problème, c'est qu'à tout interdire, plus personne ne fait plus rien et va s'installer dans d'autres pays :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :