Pétrole : le français Maurel et Prom va passer sous pavillon indonésien

 |   |  242  mots
Jean-François Hénin, président de Maurel et Prom, cherchait à céder depuis plusieurs mois la compagnie française trop dépendante de son implantation africaine, notamment au Gabon, dans un contexte de prix du pétrole bas.
Jean-François Hénin, président de Maurel et Prom, cherchait à céder depuis plusieurs mois la compagnie française trop dépendante de son implantation africaine, notamment au Gabon, dans un contexte de prix du pétrole bas. (Crédits : Reuters)
Pertamina, la compagnie pétrolière publique indonésienne, va acquérir 24,5% du capital de la société française, correspondant à la part de son président Jean-François Hénin, avant de lancer une OPA sur le restant du capital, qui valoriserait le groupe à 822 millions d'euros.

La compagnie nationale pétrolière indonésienne Pertamina va devenir le principal actionnaire de Maurel et Prom en rachetant la part de 24,53% détenue par Pacifico, la société du président du groupe pétrolier français, Jean-François Hénin, ont annoncé lundi les deux entreprises.

Pertamina a précisé dans un communiqué commun avec Pacifico qu'elle déposerait une offre publique d'achat (OPA) sur l'ensemble des titres de Maurelet Prom à l'issue de l'opération, qui valorise le groupe français à au moins 822 millions d'euros, contre 556,7 millions vendredi à la clôture de la Bourse de Paris.

Un prix de l'action proposé à 4,2 euros

L'accord conclu entre les deux entreprises prévoit le rachat des actions Maurel et Prom détenues par Pacifico au prix unitaire de 4,20 euros.

Ce montant est assorti d'un complément de 0,5 euro par action qui sera payé si, entre le 1er janvier et le 31 décembre 2017, le prix du baril de Brent dépasse 65 dollars durant l'ensemble des jours de cotation sur une période de 90 jours calendaires consécutifs.

"A l'issue de la réalisation de l'opération et sous réserve d'une recommandation positive du conseil d'administration de Maurel et Prom, Pertamina s'est engagée à déposer, aux mêmes conditions, une offre publique volontaire portant sur l'ensemble des titres de Maurel et Prom", selon le communiqué.

La cotation du titre Maurel et Prom était suspendue lundi matin à la Bourse de Paris.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/08/2016 à 19:11 :
Au bout de 15 ans de volonté de Hénin de vendre maurel et prom, ça fait un peu jetage d'éponge tout ça. Mp a coté jusqu'à 23 euros. Vendu maintenant 4,7. Quel succès...
Réponse de le 01/08/2016 à 23:23 :
Le temps où M&P cotait ce prix-là est bien loin, il faut être réaliste, les conditions ne sont plus réunies.

Pour autant, je suis d'accord que la vendre 4,7€ est moyen. J'avais acheté bien au-dessous, avec l'espoir qu'elle s'en sorte d'ici qq années. Je me heurte aujourd'hui au fait que les fusions-acquisitions ne profitent assurément pas aux petites compagnies...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :