LTDE

20 000 points de recharge pour véhicules électriques en France avant fin 2017

 |   |  349  mots
Le manque de bornes : principal frein au véhicule électrique en passe d'être surmonté
Le manque de bornes : principal frein au véhicule électrique en passe d'être surmonté (Crédits : Enedis)
Les décrets sur les installations publiques de recharge ont été publiés récemment au Journal Officiel. Une étape cruciale pour le développement de la mobilité électrique en France, où le marché s’envole depuis quelques mois.

Longtemps pointée du doigt comme l'un des principaux freins au développement des véhicules électriques en France, l'absence de points de recharge facilement accessibles et utilisables semble en passe d'être résolue. Selon le Groupement pour l'itinérance des recharges électriques de véhicules (Gireve), l'Hexagone en comptait près de 16 000 fin 2016, soit presque 6000 de plus qu'un an plus tôt. Mais ces points de recharge sont assez inégalement répartis sur le territoire national, puisque l'Ile-de-France de France en concentre à elle seule près de la moitié (7416), loin devant Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle-Aquitaine, où en dénombre respectivement 1462 et 1351.

Pour autant, si on s'en tient à des critères de maillage territorial et de densité de population, on constate que de nombreux territoires progressent pour entrer dans la norme. Et que ce mouvement s'accélère. En 3 mois, d'octobre à décembre 2016, le nombre de départements à posséder plus de 40 points de recharge pour 100 000 habitants est ainsi passé de 7 à 13, parmi lesquels figurent plusieurs territoires à prédominance rurale comme la Lozère, l'Indre-et-Loire, ou le Morbihan.

Le mouvement devrait se poursuivre et s'amplifier encore en 2017, année qui débute avec la publication au Journal Officiel des décrets relatifs aux « infrastructures de recharge des véhicules électriques », qui précisent entre autres choses les normes et les standards, notamment ceux des prises et connecteurs qui devront être présents sur les points de recharge publics au niveau européen.

Autre élément de nature à booster le développement de la mobilité électrique en France au cours des prochains mois, la fin du programme de déploiement de points de recharges publics financés par l'Ademe, qui concerne encore 77 collectivités. Au total, ce sont plus de 20 000 points de recharge publics qui devraient ainsi être accessible aux usagers d'ici la fin de l'année, qui devrait voir l'intérêt du public grandir encore, avec la sortie annoncée de plusieurs nouveaux modèles de véhicules électriques chez de très nombreux constructeurs, y compris dans les domaines du transport de passagers et de marchandises.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :