LTDE

Baisse contrastée de la consommation d’énergie en France

 |   |  343  mots
La consommation globale d’énergie est en recul dans toute la France, mais avec des disparités selon les régions.
La consommation globale d’énergie est en recul dans toute la France, mais avec des disparités selon les régions. (Crédits : © Roi sande - Fotolia.com)
D’après un rapport du Commissariat général du développement durable, la consommation d’énergie est en baisse dans toute la France. Alors que le gouvernement a annoncé, début février, des mesures de simplification en faveur du renouvelable, retour sur 10 années d’énergie dans les régions.

La consommation globale d'énergie est en recul dans toute la France, mais avec des disparités selon les régions. Entre 2002 et 2012, cette baisse est de 8% sur tout le territoire. Ce chiffre varie de 21% en Lorraine à 3% en Franche-Comté, d'après une étude du Commissariat général du développement durable*.

Dans le résidentiel, la chute est plus importante puisqu'à l'échelle nationale la consommation en énergie a décru de 18%. Selon cette étude, c'est grâce à "l'amélioration de la performance énergétique des bâtiments". Les "efforts individuels" des ménages contribuent aussi à cette tendance. Dans certaines régions (comme le Languedoc-Roussillon ou les Pays de la Loire) cette baisse est aussi due à un climat plus doux.

Les énergies renouvelables en progression

L'étude détaille aussi la production d'énergie et sa répartition selon les régions. Le Rhône-Alpes se démarque puisqu'il produit 22% de l'électricité française, mais c'est aussi une des régions qui consomme le plus (deuxième après l'Ïle-de-France).

Du côté des énergies renouvelables, le parc hydraulique "n'évolue plus" et est concentré en grande majorité (78%) en Rhône-Alpes, Midi-Pyrénées, Provence-Alpes Côte d'Azur, et en Alsace. Si l'hydraulique n'évolue plus, l'éolien et le photovoltaïque continuent leur essor.

Le solaire et l'éolien concentrés dans certaines régions

Le parc éolien est concentré dans cinq régions: Champagne-Ardenne, Picardie, Bretagne, Lorraine et Centre-Val de Loire. Encore une fois, les différences entre les régions sont grandes puisque jusqu'en 2012 l'Alsace et l'Aquitaine n'avaient aucun parc éolien, précise l'étude.

Sur l'énergie solaire, le constat est similaire: la croissance du photovoltaïque a été multipliée par 16 dans toute la France. 60% des installations sont concentrées dans les régions Paca, Midi-Pyrénées, Aquitaine, Languedoc-Roussillon,Pays de la Loire et Rhône-Alpes, des zones très ensoleillées.

*"Les évolutions de l'énergie dans les régions françaises entre 2002 et 2012", Commissariat général au développement durable, mai 2015.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :