Les bénéfices du CAC 40 ont chuté de 13% en 2015

 |   |  212  mots
Seul un tiers des sociétés du CAC 40 a dévoilé des résultats supérieurs aux attentes quand un peu plus de la moitié (21) a fait mieux que prévu en termes de chiffre d'affaires.
Seul un tiers des sociétés du CAC 40 a dévoilé des résultats supérieurs aux attentes quand un peu plus de la moitié (21) a fait mieux que prévu en termes de chiffre d'affaires. (Crédits : Reuters)
ArcelorMittal, Engie et LafargeHolcim font partie des entreprises françaises dont les résultats nets en 2015 ont le plus baissé.

Les performances en Bourse pour les entreprises du CAC 40 n'ont pas été faramineuses l'an passé : ArcelorMittal (-57%), Engie (-16%),  Schneider (-13%) ou encore Technip (-7%), un tableau général dégradé, et inattendu pour les analystes.

Les sociétés du CAC 40 ont effet, contre toute attente, dégagé en 2015 des bénéfices nets (part du groupe) en baisse de 12,8% par rapport à 2014, malgré un chiffre d'affaires total en hausse de 1,6%.

Des résultats inférieurs aux attentes

Les profits cumulés des entreprises du CAC 40 ont atteint 55,221 milliards d'euros et leur chiffre d'affaires 1.220,9 milliards contre respectivement 76 milliards et 1.216 milliards attendus par le consensus Thomson Reuters.

     | Lire Le CAC 40 gagne 8,53% sur une année 2015 en dents de scie

Seul un tiers des sociétés du CAC 40 a dévoilé des résultats supérieurs aux attentes quand un peu plus de la moitié (21) a fait mieux que prévu en termes de chiffre d'affaires.

Les groupes européens ont quant à eux publié des résultats mitigés au quatrième trimestre, et leurs dirigeants ont fait preuve d'une grande prudence sur leurs prévisions pour 2016, dans un contexte économique perturbé par de nombreux facteurs, comme la faiblesse de l'économie en Chine ou la surproduction de pétrole.

(avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/03/2016 à 12:19 :
Bonjour,
Il s'agit d'un sujet grave pour lequel on attendrait une véritable analyse.
Sans pleurer sur les résultats des entreprises cela prouve un problème structurel qui se traduira bientot en liecenciements

Que les entreprises perdent en résultat parce que le CA s'effondre, c'est mécanique et normal.
Qu'elles perdent en résultat avec un CA en croissance, un CICE, une baisse du pétrole, c'est absolument annormal et devrait etre détaillé et expliqué par un journal économique comme la tribune.
Merci d'avance, j'espére avoir bientot le plaisir de lire vos analyses sur le sujet.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :