Réputation : Michelin et Airbus au top, Arcelor, Vivendi et les banques bons derniers

 |   |  305  mots
Pour la troisième année consécutive, Michelin ressort à la première place du classement des entreprises du CAC 40 ayant la meilleure réputation auprès des Français. BNP Paribas et Société Générale se retrouvent en queue de classement.
Pour la troisième année consécutive, Michelin ressort à la première place du classement des entreprises du CAC 40 ayant la meilleure réputation auprès des Français. BNP Paribas et Société Générale se retrouvent en queue de classement. (Crédits : Reputation Institute)
Le fabricant de pneus devance aussi Lego et Seb dans le classement hors CAC 40 des entreprises inspirant estime et confiance, selon le baromètre annuel de Reputation Institute et Burston-Marsteller.

Bibendum a toujours la cote. Pour la troisième année consécutive, le fabricant de pneumatiques Michelin arrive en tête du classement des entreprises du CAC 40 bénéficiant de la meilleure réputation auprès des Français, selon le baromètre annuel publié jeudi par le cabinet spécialisé Reputation Institute avec l'agence de relation publique Burson-Marsteller. Avec une note excellente de 81,5, Michelin arrive aussi en tête du classement général, hors CAC 40, devant Lego, Seb, Bic et Bosch.

Réputation marques France hors Cac40

L'enquête RepTrack, réalisée entre décembre 2016 et fin février 2017 auprès de 4.150 personnes, mesure la réputation dans plusieurs dimensions, la confiance, l'estime, l'admiration et l'a-priori positif à l'égard d'une entreprise, si le sondé se déclare familier avec celle-ci, en affinant avec les critères de qualité des produits et des services, d'innovation, d'attractivité en tant qu'employeur, de gouvernance, de citoyenneté, de leadership et de performance financière.

Les grandes marques françaises trustent le haut du classement du CAC 40, avec des scores légèrement inférieurs à celui de Michelin : Airbus, Saint-Gobain, LVMH, Danone.

Réputation Cac40

En queue de classement, en zone "vulnérable" et proche du "fragile",se retrouvent les entreprises régulièrement la cible d'associations ou ayant fait les gros titres sous un jour peu flatteur : les groupes de BTP, comme Vinci et Bouygues, le pétrolier Total, le groupe de restauration collective Sodexho et les banques, BNP et Société Générale (Crédit Agricole est mieux notée à 63), devant Vivendi et le sidérurgiste ArcelorMittal, en tout dernier.

"La RSE, la responsabilité sociale et environnementale des entreprises (environnement de travail, gouvernance et engagement citoyen), représente une opportunité importante pour les entreprises qui souhaitent améliorer leur réputation, en particulier pour les entreprises françaises" fait valoir l'étude.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/03/2017 à 8:44 :
"les groupes de BTP, comme Vinci et Bouygues, le pétrolier Total, le groupe de restauration collective Sodexho et les banques, BNP et Société Générale (Crédit Agricole est mieux notée à 63), devant Vivendi et le sidérurgiste ArcelorMittal, en tout dernier"

Un beau tir groupé.

Que la mauvaise réputation vienne de l'environnement c'est possible en effet mais avec Michelin bic et lego je ne le pense pas en ce qui concerne la bonne réputation, on voit bien que c'est surtout la qualité de fabrication qui plait, ce sont des objets sur lesquels on peut compter dans la durée.

Marques qui n'ont pas intérêt du coup à déroger à cette bonne réputation car dans ce cas elles dégringoleraient.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :