La Tribune

Qui pour succéder à James Mc Cann ?

Copyright Reuters
Copyright Reuters
Juliette Garnier  |   -  452  mots
Le patron de Carrefour, Lars Olofsson, prend par interim la direction exécutive de Carrefour en France. Deux noms circulent pour succéder à James Mc Cann, limogé jeudi.

Carrefour a décidé de se séparer de son directeur exécutif en France. James Mc Cann, ancien de chez Tesco, avait pris les manettes de la filiale principale du groupe en janvier 2010. Il y a 14 mois seulement. Ce britannique de 41 ans aurait été remercié pour avoir échoué.

"Les résultats ne sont pas à la hauteur", avance la porte-parole de Carrefour. Le 14 avril, lors de la publication de son chiffre d?affaires trimestriel, Lars Olofsson avait pourtant salué la résistance de l?activité, y compris dans l?Hexagone. "En Europe, dans un contexte qui est resté tendu, nous voyons des signes encourageants : les performances de nos magasins de proximité sous enseignes Carrefour en France ainsi que la poursuite de l?amélioration en Belgique et en Espagne", avait-il alors fait valoir, par communiqué.

Au premier trimestre 2011, les ventes de Carrefour en France sont restées globalement stables. En 2010, elles ont reculé de 0,5% à 41,8 milliards d?euros. Manifestement, James Mc Cann paye une autre dégradation : la mise en place d?un nouveau modèle d?organisation opérationnel des magasins Carrefour, qu?il avait élaboré, s?est heurté à de nombreuses résistances dans les allées des hypermarchés. Les syndicats s?étaient opposés, avec succès, à son déploiement dans tous les magasins en 2011. Le tout avant de mobiliser les salariés pour une grève historique le 7 avril dans près de 150 des 230 hypermarchés Carrefour, alors que les négociations annuelles obligatoires se grippaient.

"James Mc Cann avait aussi lancé beaucoup trop de chantiers en même temps, de front avec celui de la relance des hypermarchés", juge un cadre. Enfin, son management très centralisé se serait heurté à la culture du travail en équipe de Carrefour.

Qui pourrait lui succéder ? Lars Olofsson devrait être tenté de promouvoir un "carrefourien", plutôt que de recruter. Deux noms circulent : celui de Thierry Garnier et de Guillaume Vicaire.

Entré en 1997 chez Carrefour, le premier est actuellement directeur exécutif des marchés en croissance. Thierry Garnier a notamment à son actif de "connaître bien la maison", juge un cadre. L?ancien patron de Champion s?est aussi fait remarquer en réussissant à faire disparaître l?enseigne de supermarchés de Carrefour sous l?enseigne Carrefour Market et à rallier ses franchisés à cette nouvelle enseigne, sans trop de heurts.

Guillaume Vicaire, 41 ans, est lui aussi un pur produit maison. Il est actuellement directeur exécutif des hypermarchés en France. Et ce depuis peu. Fin 2009, Lars Olofsson l?a rappelé de Turquie où il dirigeait le groupe, pour succéder à Alain Souillard, "carrefourien" que le directeur général avait limogé pour mauvais résultats récurrents.

Réagir

Commentaires

simple citoyen  a écrit le 06/05/2011 à 23:21 :

Euhhh... sans indiscretion: un lien de parenté entre votre journaliste Juliette Garnier et le directeur de Carrefour Thierry Garnier?

AB  a répondu le 09/05/2011 à 8:37:

Il n'y a aucun lien de parenté entre Juliette Garnier, qui suit le secteur de la distribution à La Tribune, et M.Thierry Garnier, dont le nom est évoqué dans cet article.
Alain Baron, rédacteur en chef adjoint de latribune.fr

croisé  a écrit le 06/05/2011 à 9:15 :

C'est le bazar complet, c'est clair, si on peut dire.