La Tribune

Carrefour veut faire taire "les rumeurs" sur le départ de Lars Olofsson

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Photo Reuters)
latribune.fr  |   -  227  mots
Le conseil d'administration de Carrefour "dément formellement toute information de presse" sur un "changement éventuel" de dirigeant. Le Figaro a publié, ce vendredi matin, un article évoquant la façon dont les actionnaires de référence de Carrefour ont approché Georges Plassat, PDG de Vivarte, pour remplacer Lars Olofsson au poste de PDG.

Carrefour est sorti de sa réserve pour faire taire les rumeurs sur le départ de son PDG, Lars Olofsson. Le conseil d'administration du groupe français de distribution vient de publier un démenti formel. "Face aux rumeurs successives sur le changement éventuel du Dirigeant de Carrefour, le Conseil d'administration de la société dément formellement toute information de presse à ce sujet", indique-t-il par communiqué.

Ce démenti intervient le jour de la parution d'un article du Figaro qui affirme que Georges Plassat, président du groupe Vivarte, est "pressenti pour diriger Carrefour". Celui qui présida le directoire de Groupe Casino une petite année, en 1997, avant d'en être évincé par Jean-Charles Naouri, aurait été approché par les actionnaires de référence de Carrefour, affirme le quotidien. Georges Plassat aurait refusé avant l'été."Mais il n'aurait pas fermé la porte à des négociations", avance Le Figaro, sans citer ses sources. Dans la foulée, Reuters vient d'affirmer que le PDG de Vivarte aurait refusé le poste proposé chez Carrefour "courant novembre".

Cet imbroglio n'a guère porté à conséquences en Bourse. Le titre Carrefour se négocie 17 euros environ à la Bourse de Paris. Soit 68% de moins qu'en 2007, date à laquelle Groupe Arnault et Colony Capital sont entrés au capital et devenus les actionnaires de référence du groupe de distribution.

Réagir

Commentaires

Sainte Nitouche  a écrit le 25/11/2011 à 13:22 :

On cherche visiblement le "pompier de service" qui va réhabiller la mariée afin qu'elle soit présentable !!!Il y a belle lurette que Carrefour n'est plus une société commerciale dirigée par des commerçants mais bien une machine à faire du profit et surtout rentabiliser l'investissement des deux actionnaires principaux...Les succcess stories de Marcel Fournier et Paul Louis Halley risquent fort de se transformer en cauchemar pour des milliers de salariès...

epicier  a répondu le 26/11/2011 à 10:50:

c est le seul qui peut encore sauver le groupe !
arnault s est fourvoyé !
lars olofsson est une erreur de casting ! mais qui sont les coupables !
n est ce pas cette bande d administrateurs incompetents !

mimosa  a répondu le 26/11/2011 à 23:35:

c'est aussi la désastreuse politique commerciale du groupe qui assomme le consommateur qui s'en va chez les concurrebts ! peu de promos, des rix en hausse et la désastreuse vente de produits par lots !

gigi  a répondu le 27/11/2011 à 11:20:

pour avoir tenu un ed je peu vous dire qu'il ont une politique commerciale de merde avec des incapable a leurs tetes ouf le suis parti le bol