La Tribune

Des rayons virtuels pour faire ses courses en ligne... mais dans la rue

Copyright DR
Copyright DR
Marina Torre  |   -  337  mots
Comme Carrefour et Casino avant lui, le site de vente en ligne Rue du Commerce teste avant Noël des murs d'affiches sur lesquels figurent des codes permettant d'acheter directement les produits présentés avec son smartphone. Une nouvelle façon d'acheter appeler à durer?

Gadget ou révolution? La vente via des "murs virtuels", nouvelle tendance du "m-commerce"  - le commerce sur mobile - s'installe en France à quelques semaines du Noël. Le site Rue du Commerce a ainsi élevé, dans cinq gares d'Île de France, des "murs virtuels", sortes d'affiches d'un nouveau genre qui permettent au consommateur nomade d'acheter en ligne via leur mobile. Sur ces panneaux, une sélection de produits est présentée en photo. Pour les acheter, il suffit de scanner leur "QR-Code" (code-barre) avec son smartphone. Ensuite, celui-ci est livré à domicile. Cinq gares d'Île de France en sont équipées à Paris (la Gare de l?Est et la station Porte de Clichy, ligne C du RER), à Ermont-Eaubonne, à Colombes et à Evry-Courcouronnes.

Dans les lieux de passage

Un support promotionnel qui mène directement à l'acte d'achat et qui prend très peu de place... Le concept a de quoi faire un tabac auprès des distributeurs. Et pas seulement les champion du e-commerce. Carrefour et Casino l'ont déjà testé. Lieux de passage et d'attente, très fréquentés, les gares ou leurs abords sont privilegiées pour ces tests. Ainsi les voyageurs passant à Lyon Part-Dieu ont-il pu découvrir entre septembre et octobre le "cube" de Carrefour et, un peu plus tard, les panneaux de Casino recouverts de ces publicités "connectées".

Progression du m-commerce

A l'étranger aussi la formule du mur-boutique se développe. Une start-up de Barcelone a ainsi investi le métro. Le principe est le même sauf que les affiches en papier sont remplacées par des écrans, histoire de paraître encore plus "connecté". Et, avec la progression du commerce via mobile, qui pourrait atteindre les 13 milliards d'euros d'ici 2015 selon le cabinet Xerfi, ce type d'innovation risque de fleurir dans les rues. Reste à savoir si la mode "prendra" auprès des consommateurs.

>> E-commerce: ce qui pourrait changer en 2013

>> Faire ses courses sans sortir sa carte bleue : Casino se lance dans l'aventure

Réagir