Café : faut-il lâcher Nespresso pour ses concurrents ?

 |   |  1441  mots
Les capsules Nespresso vantées par Georges Clooney ont trouvé un nouveau concurrent de taille en France: Carte Noire.(Photo Reuters)
Les capsules Nespresso vantées par Georges Clooney ont trouvé un nouveau concurrent de taille en France: Carte Noire.(Photo Reuters) (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Nestlé a lancé la mode de l'expresso en capsules. Depuis, ce marché explose et la concurrence grossit. Dernier arrivé: Carte Noire (Mondelez). L'occasion de faire un tri dans la multiplicité des offres et des prix... où il apparaît que certaines solutions permettent d'économiser quelque centaines euros par an à condition de s'armer de patience et d'huile de coude.

What else? Des capsules de café compatibles avec le système Nespresso, il en existe désormais une profusion... L'Or Espresso chez Sara Lee, Ethical Coffee Company, les dosettes biodégradables imaginées par le concepteur de Nespresso devenu concurrent de son ancien employeur et, plus récemment, Carte Noire pour le groupe américain Mondelez.... sans parler des marques distributeurs et des indépendants. A cela, il faudrait rajouter les autres machines avec "cartouches" ad hoc comme celle de Starbucks, et bien sûr Dolce Gusto de Nestlé ou encore Senseo chez Sara Lee et Tassimo de Mondelez qui concurrencent Nespresso à plus d'un titre. 

Face à une telle abondance, nul besoin d'abuser du café pour avoir le tournis. Pour s'y retrouver, voici un passage en revue des principales offres du marché. 

  • Nespresso: plus cher, plus rare, mais bientôt dans le dictionnaire?

Prix: entre 0,35 et 0,42 euros la capsule
Circuit de distribution: Disponible uniquement en boutique Nespresso ou sur internet 

Alors, certes, vous faites partie du "club Nespresso", la maison finit par connaître vos goûts - à force d'enregistrer tous vos achats -, à chaque déplacement dans une boutique de la chaîne, un café vous est offert et une fois vos emplettes effectuées, vous avez l'impression de repartir avec un sac de bijoux... Mais, comme pour tout produit de "luxe", ces services ont un prix. En l'occurrence, quelque 70 euros le kg de café!

"Personne ne fait ce calcul", relève Pierre-Louis Desprez directeur général de Kaosconsulting, spécialiste des stratégies de marque et de l'innovation. De fait, Nestlé a su faire de son "système" un produit de haut de gamme, embauchant même une égérie "comme pour les parfums et les produits de luxe".

Et embaucher George Clooney pour faire vibrer la ménagère, visiblement, ça fonctionne, puisque le groupe est parvenu à faire entrer dans des millions de cuisines les machines compatibles au design très étudiés. D'ailleurs, ce ne sont plus de vulgaires "cafetières" pointe le spécialiste du marketing. Et parfois même, elles sont exposées dans le salon. 

Plus encore que l'image, c'est tout le modèle qui fait désormais figure de cas d'école. Ses points fort? Le "co-branding" avec Krups et Magimix plutôt qu'une simple sous-traitance pour la fabrication des machines. Surtout, le fait même de ne pas être disponible en grande surface "évite toute comparaison" de prix avec les autres produits, pointe l'expert en marque.

Une stratégie implacable qui donne le sentiment de "vivre une expérience unique tous les jours chez soi". Résultat: la marque et le produit sont aujourd'hui vécus comme incontournables au point que "prendre un Nespresso" est devenu une expression du langage courant qui "rentrera bientôt dans le dictionnaire, au même titre que Kleenex", relève Pierre-Louis Desprez. 

  • Carte Noir, un café qui désire... sa part du gâteau

Le prix: 0,33 euros la capsule 
Circuit de distribution :
supermarchés

Le luxe, la volupté, l'exception... Mondelez compte sortir de sa manche un jeu similaire à celui de Nestlé pour ses capsules compatibles Cartes Noires lancées en octobre. Le deuxième deuxième acteur mondial du secteur et premier en France vend déjà des capsules pour son propre système Tassimo. Le groupe américain compte concurrencer son adversaire suisse sur son propre terrain pour un prix de revient par capsule à peine moins cher, mais disponible dans les circuits classiques.

  • L'OR EspressO : Sara Lee s'est mise au pas

Prix: 0,29 euros la capsule pour la gamme la moins chère
Circuit de distribution: supermarché

Maison du Café (groupe Sara Lee) a développé depuis 2010 sa propre collection vendue en supermarché. Le groupe propose pourtant lui aussi son propre système avec la machine Senseo.  Mais, avec une croissance de 30% par an selon l'institut Nielsen cité par LSA-Conso, le marché de la capsule compatible Nespresso explose, même s'il ne représente que 10% du total des recettes générées par la vente de café monodosé.  

Le marché des machines permettant d'utiliser ces capsules est d'ailleurs lui aussi en plein boom. La chaîne américaine Starbucks a par exemple lancé la sienne récemment. Au total, les ventes de dosettes toutes marques confondues en grandes surfaces et sites de e-commerce en France représente un chiffre d'affaires de 793,7 millions d'euros en 2013. Un chiffre transmis pour La Tribune par le cabinet IRI, spécialisé dans la distribution. En tout,  41,2 milliers de tonnes de dosettes ont été vendu dans ce circuit classique en France depuis le début de l'année. 

  • Café Ethical Coffee company ou la revanche de Jean-Pierre Gaillard

Prix: 0,29 euros la capsule
Circuit de distribution : supermarchés

Le bébé de Jean-Pierre Gaillard, l'homme qui a "inventé" le concept du "Club Nespresso" cible la même population que Nestlé - des portefeuilles bien fournis - avec un "truc" en plus: il en appelle à la corde écolo. Contrairement aux capsules du géant suisse, les siennes sont biodégradables, même si Nestlé tente de "verdir" son image en promettant de recycler ses capsules. Si certaines machines se bloquent lorsqu'elles sont utilisées avec les dosettes ECC, c'est à en croire la compagnie de Jean-Pierre Gaillard, parce que son concurrent "aigri" (sic) a fait concevoir des machines qui les rejettent. 

  • Les marques distributeurs et les "petits torrefacteurs" se prennent au jus

Prix: entre 0,25 et 0,27 euros
Circuit: supermarché ou revendeurs agréé, sites de e-commerces spécialisés

A côté des grandes marques, les distributeurs commencent eux aussi à proposer leurs capsules compatibles. Casino sous-traite les siennes à Ethical Coffee Company et les commercialise 0,25 centimes l'unité par boîte de dix. 

Pour les papilles fines qui chercheraient des parfums plus rares, il existe aussi des solutions alternatives et moins chères. Des torréfacteurs plus confidentiels comme Cap'Mundo ou Terres de Café en France, Vergnano ou Impresso en Italie, encapsulent leurs propres mélanges pour les systèmes Nespresso et les commercialisent sur internet ou chez des revendeurs indépendants. Leurs prix, dégressifs en fonction du nombre de dosettes commandées peuvent descendent à 27 centimes la capsule, soit environ 23% de moins que les Nespresso. 

Des pros du café équitable s'y sont également mis. Le torréfacteur breton Lobodis, labellisé Max Havelaar, par exemple, propose dans plusieurs enseigne de la grande distribution sa gamme à partir de 0,29 centimes la capsule. 

  • Capsul-in et Ne-cap : les capsules jetables à remplir soi-même

Prix: revient à 0,16 centimes la capsule
Circuit de distribution :
internet et brûleries indépendantes

Un peu d'huile de coude, une once de patience et cette solution vous permettra d'économiser quelques centaines d'euros par an. Pour 9,95 euros le sachet de 100 capsules vides et 3,04 euros en moyenne le sachet de 250 grammes de café arabica moulu (prix constaté dans le commerce relevés en août 2013 par l'Insee), cette solution permet de s'offrir n'importe quel café torréfié sous forme d'expresso pour 0,16 centimes la tasse en moyenne (il faut compter 5 grammes par capsule). Ces capsules jetables à remplir soi-même peuvent être achetées par paquet de 100 sur des sites internet spécialisés ou chez des vendeurs de café indépendants. 

  • La solution petit budget: la capsule rechargeable

Prix: revient à un peu plus de 0,06 centimes par tasse (une fois la capsule amortie)
Circuit de distribution: vente en ligne

La marque CoffeeDuck commercialise par exemple des capsules en plastique réutilisables vendues sur internet pour 14,95 euros les quatre dosettes et 3,50 euros de frais de port. A raison de deux tasses de café par jour, soit la consommation annuelle moyenne des Français, et sans compter le prix de la machine, utiliser cette méthode coûte en tout 62,85 euros la première année. Les irréductibles du "Club Nespresso" eux, acceptent de débourser 199,65 de plus chaque année. Et ce, seulement s'ils n'optent que pour les nectars les moins chers proposés par Nestlé... Mais là encore,il faut avoir la patience de remplir sa petite capsule et bien tasser. 

Les plus économes pourront tester le système D (prendre une veille capsule, découper l'opercule, nettoyer le marc, remettre du café moulu, tasser, fermer avec du papier aluminium). A leurs risques et périls: un tel "piratage" risque de bloquer l'appareil. Or, les conditions de garantie des machines sont plutôt restrictives. 

 Alors, qui tirera le meilleur jus de ce marché en pleine expansion? Nespresso semble encore avoir une bonne longueur d'avance et "peut continuer de se développer sur les marchés qui sont en croissance, comme l'Asie, le Moyen Orient, l'Amérique du Sud, du Nord etc. pour devenir une global brand" , suppose Pierre-Louis Desprez. Alors, George, prêt à reprendre du service? 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/03/2016 à 14:39 :
Bonjour,
j’ai acheté des capsules carte noire et elles fonctionnent parfaitement . Elles sont compatibles et ne bloquent pas la machine. D’autre part, la qualité du café est identique à celui de nespresso. Conclusion, rapport qualité/prix excellent, que je conseille tout en faisant des économies.
Cordialement
a écrit le 23/02/2015 à 13:20 :
Je trouve dommage que Nespresso ne se développe pas plus au niveau des supermarchés.
Je regrette également que dans la diversité des arômes, nous n'ayons pas la possibilité de bénéficier d'une capsule "cappuccino" ou "latte machiatto" voir lait seul, par exemple.

En effet, vous devez investir dans un accessoire supplémentaire comme "aéroccino" ou alors acheter un machine nespresso avec cette "option" lait (umilk ).

Dommage, il y a par exemple la "Krups Dolce gusto" qui elle, nous offre une variété de capsules qui ne sont pas uniquement des cafés.
a écrit le 28/01/2015 à 12:57 :
Pour moi le seul vrai café qui a bon goût c'est celui qui est moulu à la demande.

Les capsules, les filtres etc, sont et seront toujours fades en comparaison.
a écrit le 06/12/2014 à 16:18 :
Gourmesso est la meilleure alternative à Nespresso qui abuse ! ils ne fidelisent meme pas leur client en leur envoyant un ptit cadeau ou un echantillon des nouveautés pour tester.. rien que dalle pinutss !! et on paye un max... chez Gourmesso, le café est bon il y en a même du bio, les dosettes sont compatible sans pb, et on a aussi des cafés parfumés vanille, amande, noisette etc... la dosette est beaucoup moins onéreuse .. que demande le peuple!!!
a écrit le 07/06/2014 à 17:17 :
Venez découvrir le kit MSPRESSO, compatible au système Nespresso sur notre site: www.mspresso.ch
Rentabilisez votre machine Nespresso avec ce kit MSPRESSO, économique et écologique,
Bonne dégustation
a écrit le 30/05/2014 à 3:17 :
Le gout
a écrit le 10/03/2014 à 16:26 :
Nespresso it's so good
a écrit le 05/12/2013 à 13:45 :
je suis infidéle aux cartouches nespresso
mais là je viens de tester celles de carte noire et elles restent collées dans la machine... a éviter
a écrit le 05/12/2013 à 13:45 :
je suis infidéle aux cartouches nespresso
mais là je viens de tester celles de carte noire et elles restent collées dans la machine... a éviter
a écrit le 23/10/2013 à 12:53 :
Pourquoi je n'achète pas Nespresso ? Parce que le café ne se résume pas à une offre de quelques dizaines de références ! J'achète du café chez un torréfacteur qui a une offre qui est bien plus large, qui évolue au fil des saisons et de la qualité des récoltes et qui me permet de découvrir des saveurs que je n'aurais jamais imaginé pour un café !
Acheter Nespresso c'est comme si, pour le vin, on réduisait le marché du vin à une cinquantaines de cépages et de mélanges disponibles dans le monde ! C'est vraiment un concept qui manque d'ouverture d'esprit mais qui finalement satisfait des gens assez moyens qui préfèrent ne pas se salir les mains plutôt que de s'ouvrir à de nouvelles expériences gustatives.
Réponse de le 02/09/2014 à 17:19 :
Je suis d'accord rien de mieux que de se personnaliser son café, de mon coté, j’ai acheté le kit mspresso, tu remplis tout simplement la capsule Nespresso avec ton café moulu ou soluble de ton choix puis tu utilises cette capsule avec ta machine Nespresso.
Depuis que j’utilise ce kit j’ai déjà remboursé ma machine U nespresso,
Voici l’adresse : www.mspresso.ch
A+
a écrit le 17/10/2013 à 16:07 :
j'ai essayé pour voir, malheureusement j'ai failli faire éclater ma cafetière, le café passait au goutte à goutte, une seule dosette biodégradable a passé le café à vitesse normale. D'autre part le café n'était pas aussi savoureux. Vous ne parlez pas du recyclage: je fais recycler par nespresso mes capsules en alu usagées de Nespresso et de Nestea (çà existe le thé en capsules). 7gr de café à 35 cts d'euro le gramme = 5 cts x 1000 donc le kilo vaut 5000 cts soit 50 ? et non 70 ?...bonne affaire puisque le rayon café de mon carrefour comprend plus de café en capsules que de dosettes souples ou dures, très peu de café en grains et un peu plus de café moulu (il existe encore des pachine expresso 15 ou 19 bars
a écrit le 12/10/2013 à 19:52 :
La comparaison du prix des différentes capsules c'est bien mais il manque un référentiel extérieur, par exemple le prix d'un café (souvent) infecté dans la plupart des bistrot, ou encore dans les distributeurs des aires d'autoroutes ou dans les entreprises...
a écrit le 12/10/2013 à 0:18 :
Chère, encombrante, pas simple, peu de choix de marque en court de vie de l'appareil, et beaucoup de déchets. Quel intérêt?
a écrit le 12/10/2013 à 0:13 :
J'ai acheté une de ces machine pour un cadeau à ma mère il y a peut-être 10 ans, elle n'est jamais arrivée à s'en passer, je n'ose pas demander combien cela a englouti en argent, mais elle m'a montré des prospectus de "club nespresso", je ne sais si les autres marques font pareil, mais ça doit participer aussi à entretenir le lien avec la marque.
Bon, moi, c'est vite vu, je fume pas, et je bois ni alcool ni café. Trop cher, même le jus de fruit ça commence à coûter depuis que le marché des jus de fruits spéciaux existe.
a écrit le 11/10/2013 à 18:30 :
J'ai eu l'occasion de déguster un cafe en dosette compatible NESPRESSO en Italie sous la marque Spresso que j'ai trouvé meilleur que tout ce que nous avons en France et de loin.
Malheureusement je ne crois pas que cette marque soit commercialisée dans notre pays.
Peut être un jour
a écrit le 11/10/2013 à 18:21 :
Il serait bien que l'on déguste en France des thés et des cafés préparés (puisque personne en Europe ne les produit) par nos entreprises. Les acteurs français devraient arrêter de faire des discours "économico-équitablico" stupides sur les ondes pour se mettre au travail. Actuellement ces secteurs sont les domaines massivement réservés de nos voisins, on se demande bien pourquoi. Eux doivent le savoir : la qualité du produit baisse constamment tandis que ses prix augmentent!
a écrit le 11/10/2013 à 18:14 :
Effectivement dommage de ne pas parler d'un produit français MALONGO et ses machines en effets les précédentes n'était pas terrible mais la nouvelle vaut largement une Nespresso en design mais avec une garantie 5 ans et les capsules sont en ventes dans toutes les grandes surfaces. De plus elle sont en papier donc le recyclage !
a écrit le 11/10/2013 à 15:38 :
On peut aussi sortir du discours unique et dire que le café est un fruit et que ce ne sont pas des capsules qu'on cueille sur les arbres ?
Il y a une solution fort simple qui consiste à acheter une machine expresso avec broyeur intégré et de l'excellent café en grains fraichement torréfié à environ 5? à 6? les 250 grammes.
Prix de revient imbattable et qualité aussi. En plus, pour peu que vous ayez un torréfacteur à la hauteur, vous trouverez chez lui un café torréfié à votre goût ( soit ambré, soit robe de moine ou soit brun pour faire simple) et non pas un truc stéréotypé fait dans des machines industrielles.
En plus, emballage ZERO en ce qui me concerne parce que je reviens chez mon commerçant avec la même poche en kraft qui tient facilement les allers retours pendant 6 mois, à raison de 2 voyages par mois, pour 1kg de café consommé. Vous pouvez comparer avec vos capsules alu qui coûtent une énergie folle à fabriquer, une quantité d'eau débile pour être nettoyées et re une énergie folle pour être recyclées.
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué, me direz-vous.
Réponse de le 13/10/2013 à 15:00 :
100% d'accord. Cela dit, j'ai les deux, et j'aime bien nespresso,pour le choix cafe/deca :-)
Réponse de le 18/10/2013 à 14:41 :
Parce que vous n'avez sans doute pas compris le principe de Nespresso !
Nespresso a été créé pour répondre aux 2 besoins suivants des consommateurs :
1- Réussir son café à chaque fois (dose, goût,
2- La simplicité et la propreté (= Luxe) :
Pas besoin de retirer une dosette mouillée et encore moins d'avoir de la poudre de café moulu partout ou de gérer le marc (dégueulasse).
On insère la capsule, on appui sur le bouton, le café est prêt...Puis la capsule est éjectée dans un bac récupérateur...

a écrit le 11/10/2013 à 14:30 :
Pour moi le seul problème de Nespresso, c'est sa distribution. Presque obligé d'acheter la concurrence parce que je peux pas réceptionner le café commandé sur Internet, et aucune envie d'aller jusqu'à une boutique Nespresso pour l'acheter. Cela étant, les dosettes SaraLee ont détruit ma machine pour un café, certes 3 centimes moins cher la dosette, mais nettement moins bon. Si je pouvais acheter mon Nespresso chez mon épcier, je n'achetterais pas la concurrence.
a écrit le 11/10/2013 à 14:14 :
Vivant en France, j'ai pu tester les capsules artisanales de CapMundo et c'est vrai que le gout est nettement supérieure que les capsules trouvées en supermarché
a écrit le 11/10/2013 à 13:30 :
je rentre dans un magasin vendant "les célébrés" cafetières ... nul doute, le café est bon... mais entouré de bobos je suis sorti du suite ... alors je ne sais pas ... s'agit d'un produit de "riches bobos" ou .. à tout le monde ! (je n'ai pas d'opinion ... sauf sur le prix)

je n'ai pas xphone non plus !
Réponse de le 12/10/2013 à 0:09 :
C'est le principe du bobo de se considérer unique, supérieur aux autres, tout en gardant un air gentillet, satisfait de lui.
a écrit le 11/10/2013 à 13:05 :
avant j'achetais du café en capsule de Nespresso, mais je trouve que leur concept est trop luxe, je trouve sa ridicule pour acheter du café, à chaque fois que j'entre dans une boutique Nespresso je sais que tout est faux et qu'on me prend pour une dinde avec leur paillette pour mieux me faire accepter le prix élevé de leur produit. Maintenant je navigue entre plusieurs marques de café en capsule compatible avec ma machine mais 30% moins cher est aussi bon voir meilleur sans le manège qui va avec. Tant pis pour Georges mais il ne suffit pas de faire le clown pour me vendre du café
Réponse de le 11/10/2013 à 13:32 :
what else ! ;o)))))))))))))
a écrit le 11/10/2013 à 11:54 :
A ce prix j'ai toujours refuse d'acheter du nespresso ou autres. Je veux bien boire du cafe que j'aime mais pas payer des frais généraux et marketing et pub...et autres.
Réponse de le 11/10/2013 à 12:29 :
Moi aussi, j'aime bien Georges C. Mais faut pas pousser
Réponse de le 11/10/2013 à 13:37 :
Il fait son boulot d'acteur rien de plus ! ... ni moins ! Par contre nespresso votre carte bancaire .. il y a des choses à dire !
a écrit le 11/10/2013 à 9:57 :
Senseo et Maison du Café appartiennent à un groupe allemande depuis peu (celui qui fabrique les shampoings...). Curieux que cet article n'y fasse pas référence... Achetez la machine Ek'Oh 100% française, dont toutes les pièces sont remplaçables. (les commentaires ci-dessus et ci-dessous ont été écrits par un usurpateur de mon pseudo).
a écrit le 11/10/2013 à 9:19 :
Alors pour info, Georges n'a pas renouvelé son contrat avec Nespresso...

D'autre part, il faudrait aussi rappeler que les capsules autre que les Nespresso, outre le fait de bloquer la machine, peuvent irrémédiablement la détruire... J'en ai fait l'expérience avec des capsules Maison du Café (pas bonnes) et Monoprix qui, au bout de 6 mois d'utilisation, ont détruit ma machine. En pensant faire des économies, j'ai du racheter une machine.

Donc tant qu'à faire, si on achète une Nespresso, autant avoir les moyens de se payer les vraies capsules.

Pour Malongo, c'est clair qu'en parler aurait été sympa. D'autant plus que toutes les capsules souples sont utilisables dedans, que la machine est garantie 5 ans et que tout peut être réparé dans la machine ! Et en plus 100% français !
a écrit le 11/10/2013 à 9:13 :
Le côté luxe du Nespresso est très encombrant : documentation luxueuse en carton glacé qui va direct à la poubelle. Quant aux 70 euros par kilo, le calcul ne tient pas compte de l'économie que représente la dosette : 5g exactement pour deux tasses. Quand aux compatibles en plastique, elles ne supportent pas bien la température et sont parfois difficiles à extraire après l'usage. Or les principaux avantages de Nespresso sont bien la simplicité d'usage, la propreté, la fiabilité mécanique et la qualité constante du café sans garantie hélas qu'il ne contienne pas des additifs.
a écrit le 11/10/2013 à 8:21 :
Ek'Oh est une machine espresso fabriquée en France. Scandaleux qu'on n'en parle pas dans cet article. C'est un produit innovant lance par le groupe français malongo.
Réponse de le 08/03/2014 à 16:32 :
J'ai une cafetière expresso Casino construite sur le même principe que la Malongo, j'utilise des capsules Casino et Malongo dedans le café est juste excellent, j'ai comparé a nespresso et je trouve mon café meilleur !
De plus la machine casino ne m'a coûté que 25 euros en promo, j'ai donc un bon expresso fait par une machine à 25 euros et je le redis les café de Malongo sont excellents et moins chère que les nespresso.
a écrit le 11/10/2013 à 8:20 :
Bof ? le prix de Nespresso n'est pas un problème.

Le produit est cohérent et simple d'usage....

Les capsules compatibles sont pratiques le goût est correct mais pas vraiment moins cher...

Le rechargeable je ne connaissais pas à tester avec mes cafés.

De toute façon pour un vrai café mieux vaut prendre ses vacances en Italie.... Ou utiliser une CONA.
Réponse de le 11/10/2013 à 12:47 :
Tout à fait exact! En France, même sur les Champs aux bars les plus huppés, on vous sert toujours une espèce de lavasse sans saveur, alors que si vous franchissez la frontière italienne, même dans le premier boui-boui venu vous pourrez déguster un délicieux café. J'ai souvent interrogé les bristroquiers tricolores qui m'ont tous expliqué que le café pourri correspondait au goût français qui imposait un breuvage de m...
Réponse de le 20/12/2014 à 21:10 :
investissez dans une véritable machine expresso avec broyeur,qui aura 19 bars mini de pression,et qui vous pourra vous faire aussi de délicieux "Latté macchiato " Certe un investissement a l'achat,mais sur du long terme...Sans parler des multibles réglage de ses machines.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :