Des drones pour livrer les clients d'Amazon

 |   |  292  mots
Les mini-drones testés par Amazon sont alimentés par des moteurs électriques.
Les mini-drones testés par Amazon sont alimentés par des moteurs électriques. (Crédits : Amazon)
Le géant du e-commerce américain est en train de tester de mini-drones pour acheminer des paquets vers le domicile des clients habitants à moins de 16 km d'un entrepôt du groupe en l'espace d'une demi-heure. S'ils s'avèrent concluant, ce service pourrait être mis en place d'ici quatre ou cinq ans selon Jeff Bezos.

"Nous pouvons livrer en une demi-heure... et nous pouvons transporter des objets pesant jusqu'à 2,3 kilos, ce qui représente 86% de ceux que nous livrons", a déclaré le fondateur d'Amazon à la télévisions américaine dimanche soir. Comment ? En utilisant de mini-drones octocoptères ! L'objectif est de parvenir à acheminer de petits-paquets à des clients ayant passé commande sur le site Amazon.com une trentaine de minutes plus tôt.

Mais cet ambitieux projet requiert des tests de sécurité supplémentaires et l'approbation des autorités américaines de l'aviation. Toutefois, selon jeff Bezos, le service  "Amazon Prime Air" pourrait être opérationnel d'ici quatre à cinq ans.

Des essais ont déjà été effectués. Une vidéo de démonstration postée sur le site internet de l'entreprise montre de minuscules engins robotisés transportant dans les airs des colis rangés dans de petites boîtes jaunes, depuis les entrepôts jusqu'aux clients. "Je sais que cela ressemble à de la science-fiction. Mais ce n'en est pas", a déclaré Jeff Bezos dans l'émission "60 Minutes" de la chaîne de télévision CBS.

Livraison dans un rayon de 16 km

Les mini-drones sont alimentés par des moteurs électriques et peuvent évoluer dans un rayon de 16 km autour des entrepôts, ayant ainsi accès à une grande partie de la population en zone urbaine. "C'est très écologique, c'est bien mieux qu'avec les camions de transport", a fait remarquer le patron du géant de la vente en ligne.

Amazon n'est pas la seule entreprise a étudier les possibilités de faire un usage civil des drones. La SNCF envisage de surveiller son réseau avec des drones dès 2014, notamment pour lutter contre les vols de câbles.

X

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/12/2013 à 7:07 :
Coup de pub gratuit. J'habite en apartement, dans un ensemble d'immeubles noyes dans un parc, comment le drone va faire me retrouver ma fenetre pour livrer le colis ?!
a écrit le 02/12/2013 à 17:40 :
Quel farceur ! La Redoute va devoir s'y mettre aussi
a écrit le 02/12/2013 à 12:35 :
Putaing le premier Avril arrive vachement en avance cette année.
a écrit le 02/12/2013 à 11:25 :
Une aubaine pour les chasseurs qui rentreraient bredouilles!
a écrit le 02/12/2013 à 10:52 :
l'illustration pour l'article est trompeuse, elle montre un drône militaire. Amazon veut utiliser un drône de type civil, un octocopter, version extrapolée des drônes jouet type quadrocopter de Parrot.
L'administration aérienne, particulièrement la DGAC en France est actuellement totalement opposée à ces appareils sans pilote...
Réponse de le 02/12/2013 à 11:10 :
vous avez en partie raison car tout s'achète de nos jours , voir les licences des telecoms et la ruée dans les brassards de l'UE au sujet de la RNT ( la radio numérique Terrestre ) pour libérer des fréquences , tout comme en 2002 un ancien premier ministre était contre la TNT , mais l'Europe a fait progresser les choses dans le domaine et l'état a quand meme gagné de l'argent sur la libéralisation des fréquences hertziennes , dans l'aérien ce sera pareil , ces appareils voleraient pas au niveau des avions de lignes , encore peut-être a peine plus haut que des ULM ? a voir , de toutes manières cela va impliquer un réel soucis au sein de l'administration , mais il se peut qu'en réfléchissant sur une taxe sur les petits drones .. l'état y gagnerait plus qu'en taxant le consommateur et l'entreprise .. que sans cette opportunité ..
Réponse de le 02/12/2013 à 18:37 :
Dites donc, vous savez pas lire vous, ou quoi ? Ça se passe aux USA, et là bas, la FAA c'est pas les ronds de cuir de la DGAC...
a écrit le 02/12/2013 à 10:40 :
Avec un lance-pierre!
a écrit le 02/12/2013 à 10:23 :
un article amusant mais quoi que en réfléchissant bien , vu les galères des transporteurs avec les taxes a gogo , l'ecotaxe et son dernier avatar du grenelle a vos souhaits , voilà peut-être la solution d'avenir ( du moins en province ) plus rapide , il faudra employer des personnes pour que les drones se perdent pas dans la nature , les petits transporteurs doivent sourire , là pas de taxes a l'essieu ou eco-taxes ou encore d'autres inepties qui paralysent l'économie et engendre du chômage .. enfin le drone n'a pas besoin de pilote a bord .. bientôt les passagers transportés en drone ? , cela évitera peut-être des grèves aussi ? , j'ai bien aimé cet article qui donne un peu de moral face a la déprime des taxes actuelles .. les pigeons voyageurs modernes , ah fallait y penser ..
Réponse de le 02/12/2013 à 10:48 :
il est vrai que l'adjectif province est du temps de monsieur Balzac. Comme les drones..
Réponse de le 02/12/2013 à 11:22 :
A ces provinciaux (dont je fais partie) qui pour certains ont le complexe de Paris!

Ce termes existe et au lieu de le voir comme un terme péjoratif il faut mieux le voir comme un mot positif.

La France est centralisé et ce mot existe depuis longtemps.
@mon maitre: Ne soyeze pas comme ces féministes aigrie qui par idéologie et frustration mal placé on fait supprimé le terme Mademoiselle...
a écrit le 02/12/2013 à 9:36 :
Les gamins feront tout leur possible pour essayer de les attraper au passage. D'autres tireront dessus. Si le colis n'arrive pas, qui est responsable? Que se passe-t-il si un drone s'écrase sur un véhicule ou une personne? L'idée est amusante mais ne semble pas très réaliste.
a écrit le 02/12/2013 à 8:40 :
Oui en effet ? a raison, ça ne donne même pas envie de lire votre article, surtout que la bonne photo est sur tous les autres sites qui traitent du sujet...
a écrit le 02/12/2013 à 8:37 :
le 1er avril dernier La Poste avais aussi testé un système de drone pour livrer les clients en région parisienne .
a écrit le 02/12/2013 à 8:36 :
ca serait bien de mettre la photo des bons drones Amazon

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :