Amazon s'offre un rival de La Poste

 |   |  364  mots
La logistique représente un enjeu de taille pour les e-commerçants qui se sont lancés dans une course de rapidité afin de promettre les délais les plus réduits possibles à leurs clients.
La logistique représente un enjeu de taille pour les e-commerçants qui se sont lancés dans une course de rapidité afin de promettre les délais les plus réduits possibles à leurs clients. (Crédits : © Rick Wilking / Reuters)
Selon nos informations, le groupe américain prend le contrôle de Colis Privé, opérateur français de livraison de colis à domicile et l'un des premiers concurrents de La Poste. Il en détient déjà 25%.

Amazon rivalise avec La Poste. Le groupe américain de vente en ligne a décidé de prendre le contrôle de Colis Privé selon nos informations. Le géant de l'e-commerce a conclu un accord en vue d'acquérir 100% du capital de cet opérateur français de la logistique dont il détient déjà 25% du capital. Comme pour toute acquisition de ce type, cet accord est soumis à la la validation de l'Autorité de la concurrence, mais devrait être finalisé au premier trimestre de l'année.

D'Yves Rocher à Adrexo

L'Américain est entré en 2014 au capital de cette entreprise née sous ce nom deux ans plus tôt après la reprise d'Adrexo Colis, filiale d'Adrexo, spécialiste de la livraison de journaux gratuits et imprimés publicitaires, par l'ancien directeur de cette filiale, Eric Paumier. Ce dernier conserve la direction de l'entreprise, indique-t-on chez Amazon.

L'ex-président d'Adrexo, Frédéric Pons ainsi que Denis Philipon (fondateur de VoyagePrivé) y ont également une participation. Cette activité avait-elle même été cédée à Adrexo par la chaîne de cosmétiques Yves Rocher l'avait créée sous le nom de Distrihome en 1993 à la suite d'une grève de La Poste.

La logistique représente un enjeu de taille pour les e-commerçants qui se sont lancés dans une course de rapidité afin de promettre les délais les plus réduits possibles à leurs clients. "A tarif égal, le client choisira le type de livraison le plus rapide, si les tarifs diffèrent, ils choisiront le moins cher", indiquait ainsi Eric Paumier, actuel président de Colis Privé, lors d'une interview à La Tribune en 2014.

>> Des start-up françaises jouent l'hyper-proximité pour livrer en ultra-express

Amazon ne fait pas exception, qui propose des livraisons en un jour ouvré sans frais supplémentaires aux abonnés de son programme premium "Prime" (49 euros par an en France). Un service qui compterait "plusieurs millions" d'adhérents dans le monde d'après le groupe.

Amazon épicier

Le développement d'une offre alimentaire, avec le lancement de l'épicerie en France en septembre rend la livraison d'autant plus cruciale.

(article créé le 15/10/2015 à 12:37, mis à jour à 16:00)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/12/2015 à 11:38 :
Vive Colis privé, marre des avis de passage de la Poste remplis à l'avance et laissés par des facteurs qui ne sonnent même plus. J'aime recevoir mon colis chez moi quand j'ai payé pour le service "livraison à domicile" :)

Je précise que les services de Colis privé ont toujours été honorés pour moi.
a écrit le 25/10/2015 à 9:39 :
La question est: qui vous considère comme un client avec les attentions dues à ce titre, la Poste ou Colis privé. Je dis: en avant Amazon!
a écrit le 16/10/2015 à 1:48 :
"créée sous le nom de Distrihome en 1993 à la suite d'une grève de La Poste."
excellent retour historique de bâton, le monopole exige une contrepartie de fiabilité exemplaire sinon..
a écrit le 15/10/2015 à 18:44 :
"A tarif égal, le client choisira le type de livraison le plus rapide, si les tarifs diffèrent, ils choisiront le moins cher",

personellement, je choisirai le plus fiable et celui qui ne m'imposera pas de poser une journée de congés pour récuperer mon colis. ce qui n'est pas le cas de Colis Privé.
a écrit le 15/10/2015 à 15:32 :
Avec tous les contrôles routiers radars et cie .... amazon est sure de gagner la partie, et des livraisons plus efficaces !
a écrit le 15/10/2015 à 15:32 :
Très sérieux concurrent pour La Poste qui devra s'adapter rapidement pour être au niveau. Encore une fois, il s'agit pour une entreprise, sa dirction et ses salariés, de se remettre en question pour poursuivre son développement et ne pas mourir (cf Air France).
a écrit le 15/10/2015 à 14:57 :
Il est certain que l'américain Amazon ne va pas servir la soupe à tous ses concurrents en leur offrant un système de livraison dont il serait l'utilisateur à 60%. Cette problématique était bonne pour grossir à ses débuts mais se révèle désastreuse à ce point d'évolution. Il utilise La Poste (ou le service officiel local selon les pays) pour les secteurs éloignés avec des exigeances de gros client et fonde désormais son propre réseau comme il l'a fait avec le cloud. Le principe est simple : dès que ses besoins couvrent 15% il construit une unité afin de louer l'espace en surplus à d'autres acteurs, ce qui revient à bénéficier du service gratuitement. Les livraisons vont connaître le même développement : seront livrés à bon prix dans un premier temps les colis concurrents en même temps que les siens mais par ses services, puis le tarif augmentera tandis que les acheteurs seront tracés pour de prochaines ventes Amazon. Ce qui en fait le meilleur business model du monde est que rien n'est laissé au hasard et que c'est une offre complète et sexy qui est proposée. S'y ajouteront prochainement un certain nombre de services complémentaires qui vont secouer la "vieille économie". En France seul Bolloré dans une stratégie limpide se pose résolument comme un challenger possible.
Réponse de le 15/10/2015 à 17:01 :
Lorsque l'ensemble des commerces auront disparu des centres villes et de toute la ville, vous sortirez armé. D'autant plus que certains Maires commencent à éteindre l'éclairage publique parfois très tôt dans la soirée, sous prétexte d'économie.
Cela va être beau des villes mortes, mais on pourra y tourner de grands western avec de belles images.
Le futur pour les jeunes diplômés sera d'être manutentionnaire chez Amazon.
a écrit le 15/10/2015 à 14:51 :
Plutot ne rien faire que des papiers aussi nuls

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :