Norauto rachète le leader allemand des centres automobiles

 |   |  225  mots
Mobivia change de dimension avec le rachat d'ATU.
Mobivia change de dimension avec le rachat d'ATU. (Crédits : <small>Reuters</small>)
Mobivia (holding de Norauto et Midas) a finalisé le rachat d'ATU, le numéro un allemand des centres automobiles (distribution de pièces et entretien). Il consolide ainsi sa position de leader en Europe. Cette acquisition permet à Mobivia de grossir considérablement.

Voilà un joli coup d'accélérateur que vient d'opérer Mobivia en acquérant ATU, leader des centres automobiles en Allemagne. Cette acquisition annoncée en septembre et qui vient d'être finalisée, permet au groupe français de changer de dimension. Le groupe spécialisé dans la distribution de pièces automobiles et d'entretien passe d'un chiffre d'affaires de 1,86 milliard d'euros à 2,8 milliards d'euros.

"L'acquisition d'ATU est une opportunité formidable pour notre groupe", s'était enthousiasmé Olivier Mélis, président du Directoire de Mobivia Groupe, lors de l'annonce de cette acquisition. "Mobivia Groupe est le propriétaire stratégique idéal pour ATU", avait, de son côté, déclaré Jörn Werner, PDG d'ATU.

Un leadership conforté

Mobivia, qui regroupe plusieurs enseignes comme Norauto ou Midas, consolide sa position de leader européen en s'implantant sur les marchés allemands (577 centres automobiles) et en Suisse (6 centres). Il se renforce également en Autriche où il était présent jusque-là avec Midas, une enseigne spécialisée dans l'entretien.

Le groupe français sis à Lille, lié à la famille Mulliez (groupe Auchan), est implanté dans 16 pays et comptera 21.000 collaborateurs au terme de l'intégration d'ATU. Il a également développé un fonds d'investissements dans les nouvelles mobilités à travers lequel il est investisseur de Heetch, une plateforme de réservation de voitures avec chauffeur.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/12/2016 à 13:06 :
Evidemment les prix négociés seront pour Mulliez, PAS POUR LE CONSOMMATEUR.
Ils ne m'auront JAMAIS client.
Réponse de le 25/12/2016 à 0:09 :
On s'en fout.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :