Plombiers, peintres, serruriers devront afficher tous leurs prix sur Internet

 |   |  225  mots
L'arrêté sur la publicité des prix des prestations de dépannage, de réparation et d'entretien dans le secteur du bâtiment et de l'équipement de la maison entrera en vigueur le 1er avril 2017.
L'arrêté sur "la publicité des prix des prestations de dépannage, de réparation et d'entretien dans le secteur du bâtiment et de l'équipement de la maison" entrera en vigueur le 1er avril 2017. (Crédits : Reuters)
Un arrêté oblige les artisans à afficher tous leurs tarifs avec transparence sur leur site web. Il entrera en vigueur en avril.

Plus de transparence dans les prix des professionnels des travaux à domicile. Un arrêté du 24 janvier, qui a été publié ce samedi au Journal Officiel, complète les obligations d'informations des artisans intervenant au domicile des particuliers pour du dépannage, de l'entretien ou toute autre prestation : les plombiers, peintres, couvreurs et autres serruriers sont désormais tenus d'afficher leurs tarifs sur Internet s'ils ont un site.

Toutes les informations concernant le prix des prestations forfaitaires, les frais de déplacement, le taux horaire de main d'œuvre, le caractère gratuit ou payant du devis, etc, qui doivent de toute façon être communiquées au consommateur avant toute prestation, "doivent également être aisément accessibles sur tout espace de communication en ligne dédié au professionnel".

Cet arrêté entrera en vigueur le 1er avril 2017.

L'activité de dépannage à domicile constitue l'un des premiers postes d'enregistrement des plaintes reçues par la Direction de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), qui a mené une campagne de sensibilisation du public sur les pratiques de certains professionnels peu scrupuleux. Le décret prévoit également que, avant tout travaux, les professionnels devront remettre au client un document détaillé où devront figurer les informations auparavant précisées dans les documents appelés "ordre de réparation" et "devis".

 (avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/04/2017 à 11:06 :
En voilà encore une, de belle grosse mesure inefficace!!! Je suis artisan peintre de métier et voilà que je suis obligé d' étaler mes prix à la vue de la concurrence déloyale!!! Comme ça, les fraudeurs en tous genre pourront s' aligner encore mieux sur mes tarifs...A ce compte là, autant que je donne carrément mes chantiers et listings de mes clients aux travailleurs au black, travailleurs détachés et à tous les illégaux qui sont sur le territoire!!!
Le gouvernement aurait décidé de tuer la corporation des artisans qu' il n' aurait pas pu mieux trouver!!!
A quoi servent, alors, les devis gratuits que je fais à chacun de mes clients? Est ce que vous avez déjà vu, sur les sites d' autres corporations, les tarifs affichés, comme les avocats, les huissiers, les médecins...où, pourtant, les abus et les arnaques pullulent tout autant que dans les professions du bâtiment...
ENCORE UNE BELLE GROSSE CONNERIE D' UN GOUVERNEMENT A BOUT DE SOUFFLE !!!!
Pour ma part, JAMAIS je n' exposerais mes tarifs à la vue d' une concurrence déloyale, alors même que celle ci n' a jamais été aussi importante sur le territoire, entre les travailleurs illégaux qui passent la frontières espagnole (je suis dans le sud de la France) pour venir nous piquer nos chantiers, les
travailleurs détachés payés à coups de lance pierre par des sociétés étrangères, les travailleurs au black...Tout ce petit monde doit se frotter les mains, à la mise en place d' une telle mesure....c' est du pain béni pour eux!
a écrit le 27/03/2017 à 11:29 :
Très bonne initiative! S'il existe de (trop) nombreux abus dans ces différents domaines, ce sont les artisans honnêtes et seulement eux qui pâtissent de ce type d'agissements.

Je pense donc qu'ils accueilleront positivement ce changement. Les seuls mécontents seront les arnaqueurs. Je ne vois donc que du positif dans cette loi à venir.

Le meilleur moyen d'éviter les abus est selon moi de faire marcher la concurrence ou encore d'opter pour un artisan après avoir fait marcher le bouche à oreille.
https://serruriers-en-ligne.ch/
Réponse de le 04/04/2017 à 16:20 :
Désolé, madame! Je suis un artisan honnête depuis plus de vintg cinq ans...et je suis foncièrement contre cette mesure prise à la va vite par un gouvernement au bout du rouleau. Ces "têtes pensantes" qui nous gouvernent ont-ils seulement réfléchi aux conséquences d' une telle initiative sur le chiffre d' affaire de nos toutes petites entreprises??? Cela revient tout simplement à "donner" nos chantiers aux fraudeurs en tout genre. Mettez vous à la place d' un travailleur "au black", d' un travailleur "détache" qui pourrait visionner à loisir les tarifs des artisans honnêtes et déclarés. C' est du pain béni pour ces gens là! ils pourront s' aligner et proposer des tarifs défiant toute concurrence légale, sans payer de charges! Cette mesure débile ne fera qu' encourager la fraude dans tous les corps de métier du bâtiment. De plus, à quoi bon proposer des devis, dès lors, puisque le client aura les prix sur son écran et sera en mesure de calculer lui même son devis. Quand il s' apercevra que son montant est plus élevé (parce nous payons des charges importantes), il ira tout naturellement vers le fraudeur et souvent même sans le savoir!
Et croyez moi, je doute fort que dans les semaines qui arrivent, la communauté des artisans soit d' accord avec ce genre de mesures incohérentes. Vous allez en entendre parler!!!
a écrit le 07/03/2017 à 13:53 :
vous avez raison un plombier, mais n'empêche que cela sera bénéfique pour tout le monde.
C'est aussi le meilleur moyen de différencier les honnêtes de mal honnêtes.
<a href="http://blog.extremit.fr/2017/02/l-affichage-des-prix-sur-internet-obligatoire-pour-les-artisans.html">avantage de connaitre les prix/a>
a écrit le 10/02/2017 à 12:15 :
Franchement c'est toujours les mêmes qui travaillent malhonnêtement et c'est tous les autres qui subissent!
Je vous invite à lire un article qui montre l'envers du décor:
https://qomsiqomsa.blogspot.fr/2017/02/victime-de-depannage-pas-simplement-les.html
a écrit le 31/01/2017 à 19:30 :
Cette loi est un pas en avant, cependant comment est-il possible de vérifié la véracité des prix annoncés par un prestataire ?

Surtout que certaines prestations dépendent du modèle et du matériel à remplacer.

Notre entreprise par exemple a toujours joué la carte de la transparence, cependant annoncé des tarifs finaux et réels peut faire fuir les clients tant la concurrence propose des prix d'appel indécent pour appâter le client.

Par exemple en Serrurerie, il n'est pas rare de voir des ouvertures de portes proposées à 20 ou 30 euros alors que le coût d'un clic AdWords est supérieur.

Le seul moyen pour le gouvernement de réduire efficacement les escroqueries serait d'aider les jeunes entreprises qui possèdent l'expérience et comprennent que la technologie est la solution. Des jeunes entreprises comme la nôtre qui peine à développer un produit car font face à une concurrence déloyale. En effet pratiquer des tarifs honnêtes possède l'inconvénient d'être beaucoup moins rentable.

<a href="http://www.plombier-paris-express.com/">Plombier Paris Express</a>
a écrit le 30/01/2017 à 9:01 :
Et madame Fillon et ses enfants devront le faire également ? Non mais parce qu'on ne sait pas vraiment quel est leur régime du coup...
a écrit le 29/01/2017 à 7:21 :
Foutaise !
Entre un prix affiché et une facture tenant compte des "impondérables " c'est le jour et la nuit , l"impondérable" étant hors de prix de nos jours !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :