Le tourisme, une activité économique "étonnamment forte et résiliente en 2014"

 |   |  500  mots
Pour 2015, la progression du nombre de voyageurs internationaux devrait ralentir avec 3% ou 4% d'entrées supplémentaires, prévient l'OMT.
Pour 2015, la progression du nombre de voyageurs internationaux devrait ralentir avec 3% ou 4% d'entrées supplémentaires, prévient l'OMT. (Crédits : © 2009 AFP)
Le nombre de touristes dans le monde a crû de 4,7% en 2014. Avec 51 millions de voyageurs supplémentaires, c'est la cinquième année de hausse consécutive, souligne l'Organisation mondiale du tourisme.

En 2014, ce sont 1,138 milliard de personnes qui ont fait leurs valises pour passer au minimum une nuit en-dehors de leur pays. Le nombre de voyageurs internationaux a ainsi augmenté de 4,7% par rapport à 2013, selon le dernier baromètre de l'Organisation du tourisme international de l'OMT, publié mardi 27 janvier.

L'Europe, la destination la plus prisée au monde

Le Vieux Continent attire toujours plus. Il a accueilli 4% de voyageurs supplémentaires sur l'année, portant le nombre de touristes à 588 millions de personnes. Un facteur "essentiel" de la reprise économique, estime le secrétaire général de l'OMT, Taleb Rifai, dans un communiqué. "Le tourisme s'est avéré être une activité économique étonnamment forte et résiliente", note-t-il. Générant "des milliards de recettes" et créant "des millions d'emplois", les arrivées de voyageurs internationaux ont particulièrement bénéficié aux économies des pays du sud du continent.

Si l'Europe accueille toujours le plus grand nombre de voyageurs, c'est en Amérique que leur progression a été la plus significative : +7%. Suivent l'Asie-Pacifique, qui a attiré 5% de visiteurs supplémentaires, puis le Moyen-Orient, 4%, et enfin l'Afrique, 3%. Malgré l'épidémie d'Ebola qui a fait 8.700 morts, rappelle l'OMT, c'est dans la région subsaharienne que le nombre de touristes a crû le plus vite, avec une progression de 3%.

Tourisme international : arrivées de touristes internationaux en 2014

Arrivées de touristes internationaux en 2014. Crédit OMT

Les touristes Chinois, parmi les plus dépensiers

Avec 7,4% de croissance économique en 2014, la Chine a vu 109 millions d'individus quitter son sol pour une nuit ou plus, observe l'OMT, soit une progression de 11%. C'est aussi, depuis 2012, l'un des pays où les touristes dépensent le plus, avec la France (+11%) et devant les États-Unis (+6%). À l'inverse, la chute du rouble a porté préjudice aux voyageurs russes. Leur dépenses ont plongé de 6% sur l'année par rapport à 2013.

L'agence des Nations unies précise ainsi que "l'augmentation des dépenses consacrées au tourisme international par les marchés émetteurs traditionnels a compensé [cette année] le ralentissement constaté dans les grands marchés émergents". Ces dernières années, c'était sur ces marchés que reposait la croissance du tourisme international.

Toujours plus de voyageurs internationaux attendus en 2015

Pour 2015, la progression du nombre de voyageurs internationaux devrait ralentir avec 3% ou 4% d'entrées supplémentaires, prévient l'OMT. Mais en volume, "les chiffres devraient être encore meilleurs", soulignent les experts interrogés par cette agence spécialisée des Nations Unies. L'Asie-Pacifique, l'Amérique et l'Europe devraient à nouveau connaître les plus fortes hausses de fréquentation.

"La baisse des cours du pétrole, tombé à un niveau jamais observé depuis 2009, va faire baisser les coûts de transport et stimuler la croissance en augmentant le pouvoir d'achat et la demande des ménages dans les pays importateurs de pétrole", ajoute Taleb Rifai dans le communiqué. Les pays exportateurs dont la population voyage le plus risquent en revanche de connaître des "répercussions négatives", explique le secrétaire général de l'OMT.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/01/2015 à 19:37 :
Pour qui voyage pour son job ou pour flâner, comprend que notre accueil est dans la zone « tout juste acceptable » Nous devons commencer par être heureux de recevoir ou/et de renseigner un touriste et même si nombre d’entre nous ne parle pas de langue étrangère nous sommes des latins donc nous pouvons expliquer par le geste et avec le sourire, nos amis étrangers seront contents de notre effort pour les aider, si nous voyons un touriste avec sa carte et tourner la tête dans tous les sens approchons nous et demandons s’il a besoin de notre aide. Soyons courtois laissons notre place, sachons sourire. Pour les parisiens lorsqu’aux Jardins des Tuileries ou à Montmartre vous voyez nos amis touristes importunés n’hésitez pas à écarter ceux qui font du mal à notre image. Pour ce qui des Jardins des Tuileries messieurs les restaurateurs svp soyez aimables, ne faites pas ceux qui sont contents de l’addition mais pas du touriste enfin demandez à vos serveurs des tenues dignes d’un service qui respecte le client et demandez à ces derniers un minimum de sourire sinon n’hésitez pas à virer et vous mairie vous donnez des concessions sans jamais aucun contrôle de qualité. Dans les contrats de service des zones touristiques ne pas hésiter à imposer par écrit, tenues correctes, propres, sourire et courtoisie obligatoires dans le cas contraire il faudra envisager la faute professionnelle. Bien des français et plus grave des entrepreneurs et leurs salariés non pas encore compris que le touriste est à respecter ce n’est pas une pompe à fric. Enfin l’Etat et les politiques sont responsables de la propreté des parties communes et de ce côté la eux aussi aiment la crasse particulièrement sur Paris; Marseille…. Enfin et tout particulièrement sur Paris la municipalité se drape en nous faisant croire qu’elle s’occupe de la pollution de l’air mais certainement pas celle la plus visible et qui un donne un sentiment d’insécurité ceux qui importunent le touriste pour signer un papier, ceux qui importunent pour passer le fil au bout du doigt ceux qui mendient et qui parfois insultent et oui la municipalité parisienne s’occupe de son égo pas de sa ville. Enfin les logeurs si certains aiment recevoir avec convivialité nombre aiment seulement recevoir le paiement. La France y compris les politiques qui hors discours ne font rien pour améliorer la réception de nos AMIS touristes français et étrangers. Le touriste est une richesse de connaissances, d’échanges, mais il est également un consommateur donc un acteur important pour la baisse du chômage. Le politique toujours aussi petit et dans la boule de cristal n’a pas compris combien cet acteur économique est important et même notre ministre des finances ne l’a pas compris car la loi qui porte son nom ne parle pas de cette économie qui est bien plus importante en terme de croissance que quelques chauffeurs de bus supplémentaires, ne parlons pas des syndicats qui eux souhaitent que tout ferme à 18 heures et que les WE soient les plus longs possibles, il est vrai que la dette est le facteur de croissance des syndicats qui sont les premiers créateurs de chômage dans cette belle France qu’ils ont défigurée.
a écrit le 29/01/2015 à 4:41 :
Ce qui est important, ce n'est pas le nombre de visiteurs mais combien ces visiteurs vont depenser en France.
La TVA couvre 50% des recettes de l'etat.
Les magasins a Londres sont ouvert le dimanche. En France, Le projet de loi MACRON ouvre la possibilité à tous les commerces d'ouvrir au moins 5 dimanches et jusqu'à 12 par an, ce qui est tres loin de ce qui se pratique dans le reste de l'Europe.
Il y a plus de 3 millions de chomeurs en France et la gauche de la gauche (Aka les frondeurs) bloque ces timides reformettes.
Y a en marre de cette minorité qui bloque tout. Quand est qu'on pensera a l'interet de la France?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :