United et Continental Airlines pourraient annoncer leur fusion ce lundi

 |   |  241  mots
Selon la presse américaine, les deux compagnies aériennes auraient trouvé un accord sur une fusion entre égaux. Le nouveau groupe ainsi formé deviendrait le numéro un mondial du secteur.

La consolidation dans le secteur aérien se poursuit avec le rapprochement en vue des deux compagnies aériennes américaines Continental Airlines et United Airlines (UAL). Selon des sources proches du dossier citées dimanche par le Wall Street Journal et le New York Times, les transporteurs aériens pourraient annoncer ce lundi leur fusion.

D'après le Wall Street Journal, les conseils d'administration des deux compagnies ont approuvé dimanche un accord qualifié de fusion entre égaux, et qui sera basé sur un échange d'actions sans ajout de prime. L'opération s'éleverait ainsi à 3 milliards de dollars et permettrait de former le nouveau numéro un mondial des compagnies aériennes avec des revenus annuels de 29 milliards de dollars.

Si la fusion est approuvée par les autorités de la concurrence, la nouvelle compagnie serait basée à Chicago et dirigée par l'actuel patron de Continental, Jeff Smisek.

Ce rapprochement intervient après des mois de discussion entre transporteurs américains. Un temps envisagée, une fusion entre US Airways et United a finalement échoué alors que le premier annonçait à la mi-avril rompre les négociations sans en préciser les raisons.

Mais dès 2008, date de la fusion entre les deux autres compagnies américaines Delta AirLines et Northwest, un rapprochement entre United et Continental Airlines, toutes deux en difficultés, était déjà envisagé. A l'époque, les deux groupes n'étaient pas parvenus à un accord.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :