La Tribune

« La taxe Chirac doit aussi s’appliquer au TGV » (compagnies aériennes)

Fabrice Gliszczynski  |   -  463  mots
Alors que la taxe de solidarité sur les billets d’avion destinées à aider le financement des programmes de santé des pays en développement va augmenter de 12,4% en France en 2014, le syndicat des compagnies aériennes autonomes (Scara) demande pour sa part que cette taxe s'applique plutôt au TGV, concurrent de l'avion sur le réseau intérieur.

Sept ans après son lancement, la taxe « Chirac » a toujours du mal à passer au sein des compagnies aériennes françaises. En juillet, la décision du gouvernement d'augmenter de 12,7% en 2014 la taxe de solidarité sur les billets d'avion destinées à aider le financement des programmes de santé des pays en développement (sida, paludisme, tuberculose essentiellement) a relancé leurs griefs contre cette taxe qu'elles sont, rappellent-elles, les seules à payer et qui n'a rien à voir avec le transport aérien. A tel point que le Scara (syndicat des compagnies aériennes autonomes), une organisation professionnelle du transport aérien regroupant une grande partie des compagnies tricolores à l'exception d'Air France (Corsair, Air Caraïbes, XL Airways, Aigle Azur, Europe Airpost...) met les pieds dans le plat. « Nous demandons que cette taxe cesse de s'appliquer aux compagnies aériennes. Et, si elle est maintenue, qu'elle concerne également le TGV. Cela permettrait de ne pas l'augmenter aux compagnies aériennes », explique à La Tribune Jean-Pierre Bes, le secrétaire général du Scara. « Cette taxe crée une situation de concurrence déloyale du train vis-à-vis de l'avion », ajoute-t-il.

59 millions d'euros de taxe Chirac pour Air France en 2012

Comprise entre 1 euro pour les vols domestiques et intra-européens au départ de France en classe économique (4 euros pour un vol international) et 40 euros en classe affaires ou première sur un vol international (10 euros pour un vol intérieur ou intra-européen), cette taxe chère au président Chirac a rapporté plus d'un milliard d'euros depuis 2006, dont 185 millions en 2012. Air France-KLM est le plus gros contributeur. Le groupe a payé 65 millions d'euros l'an dernier, dont 59 millions pour la seule Air France.

"L'accumulation de taxes fragilisent les compagnies européennes" (Emirates)

Au-delà de la taxe « Chirac », le Scara demande l'arrêt des augmentations des taxes sur le transport aérien. La forte taxation des compagnies européennes est l'une des explications de leur fragilité actuelle. Thierry Antinori, vice-president exécutif d'Emirates (la compagnie de Dubai) le reconnaît volontiers. « Les compagnies européennes ont l'inconvénient d'être dans une partie du monde où le transport aérien n'est pas considéré comme stratégique. D'où l'accumulation de taxes qui pèsent sur ce secteur en Europe qui les fragilise », expliquait-il il y a quelques mois à La Tribune. Il parlait même de bombardements de taxes.

Nouvelle taxe pour financer CDG Express?

Comme pour l'extension de la taxe Chirac au TGV, le Scara risque de ne pas être entendu. Selon le Figaro, le gouvernement pourrait annoncer prochainement la mise en place d'une nouvelle taxe sur les billets d'avion pour financer CDG Express, le projet de ligne ferroviaire directe reliant le centre de Paris à l'aéroport de Roissy. Le chiffre de 400 millions d'euros est évoqué.

Réagir

Commentaires

RAVIE !  a écrit le 07/11/2013 à 9:22 :

Enfin une taxe intelligente : les voyages en avion sont TRèS polluants ! Les réduire ne peut que faire du bien à la planète (désolée pour les vacances de "blasée", mais LA PLANèTE BRûLE)!
Si les compagnies ne sont pas d'accord sur l'augmentation , pas de problème : supprimons les voyages à 10% de leur famille et amis (on récupèrera bien plus!)

blasée  a écrit le 23/08/2013 à 15:51 :

Cet argent à l'heure d'aujourd'hui, ne devrait pas être envoyé dans ces pays... D'autre part, vive la destruction du tourisme !!! : plus le droit de prendre l'avion, plus le droit de prendre la voiture.... le train n'est pas fiable et les tarifs aussi chers que de prendre l'avion pour un temps infiniment plus long et avec moins de confort.... Que ce soit la droite ou la gauche, que des bons à rien

tutu75  a écrit le 22/08/2013 à 18:28 :

Chirac? un mec qui n'a jamais payé payé un billet (de train, d'avion...) de sa vie, ni sa femme et sa famille! et qui est logé gratos sur les quais de Seine par un richissime étranger, avec vacances à l'oeil chez les Pinault à St Trop'... et après qui nous fait pleurer avec le tiers-mondisme! trop fort ce mec!

taranis  a écrit le 22/08/2013 à 16:06 :

L aide au développement est une redistribution mise en place au niveau mondial pour réduire ce que les experts appellent la fracture Nord-Sud ? Avec quelque 100 milliards de dollars, l aide est très réduite par rapport à d autres flux de la mondialisation ; plus de 700 milliards de $ par an pour les investissements directs à l étranger, plus de 1700 milliards de $ par jour pour les échanges financiers, mais elle représente le principal vecteur de solidarité entre les pays dits développés et les pays en développement, et le seul mécanisme financier public associé à la globalisation. Cette aide est souvent contestée : L aide est-elle efficace ou alimente-t-elle la corruption ? La dette des pays pauvres est-elle honteuse ? Les politiques d aide sont-elles bien coordonnées ? Dans notre monde instable, nombre de régions à la dérive sont devenues de dangereux chaudrons où bouillonnent misère et frustrations. Les chocs qui, au cours des prochaines décennies, vont frapper d abord le Sud ensuite toucheront par ricochet, nos pays riches. L aide peut être fatale, mais plus fatal encore serait son arrêt. Une aide publique au développement mais entièrement repensée reste l un des rares outils disponibles pour permettre de construire des États viables dans les régions en crise, autant que pour rendre enfin attractif le développement durable. Notre maison brûle au Sud. Et si nous regardions ce que nous pouvons faire au Nord ?

ppa3775am  a écrit le 22/08/2013 à 15:19 :

La taxe Chirac, un président incompétent et socialiste comme Hollande : tous les deux élus de Corrèze.

ptitpère  a répondu le 22/08/2013 à 15:49:

Ben les euro-mondialistes de l'UMPS ont liquidé la souveraineté la France, or quand on n'a ni la maitrise de sa monnaie, ni la maitrise de son budget, ni celle de ses frontières ou de sa legislation, il ne reste que la création de taxes et d'impôts pour agir. Donc on taxe...

Goldorak  a écrit le 22/08/2013 à 9:15 :

"taxe de solidarité sur les billets d?avion destinées à aider le financement des programmes de santé des pays en développement"... et pas pour NOTRE système de santé???

robindesbois  a répondu le 22/08/2013 à 10:07:

Et oui c'est cela La France, nos chefs sont très généreux avec l'argent des autres ? Lui
il s'en fiche, il ne paie pas l'avion ? Une fois chef, ils ne se sentent plus, ils deviennent
mégalomanes et tout cela pour bien se faire voir des pays "pauvres". La France est un
pays qui n'aiment pas les Français. Un jour un Québécois me disait, foutait un homme
politique Français dans un pays étranger, la seule chose qu'il sait faire : DES TAXES ,

olysk  a répondu le 22/08/2013 à 13:56:

encore une fois on va payer plus mais cette fois c'est pire c'est meme pas pour les Francais eux meme !!
Ca devient n'importe quoi !!!!! c'est quoi ces putains de politiques de merde !!!
Priorité à la FRANCE !!!!! ca serait bien pour une fois... marre de voir des millards partir a l'etranger et perdus dans la nature (oui faut pas se leurrer, les pays en question n'y touchent, seuls les hauts dirigeants les touchent personnellement !!!!)

Clovis  a écrit le 22/08/2013 à 9:11 :

cette taxe Chirac je l'avais complètement oubliée !!'et ce ne doit
pas être la seule
Chirac n'était qu'un sous marin Rad /Soc...et combien de milliards de remises de dettes a t il consenties à
l'occasion de ses virées en Afrique???
et sans consulter les Français

leZambeze avant la Corrèze

ivanleterrib  a écrit le 22/08/2013 à 8:31 :

Les sommes sont derisoires, l'effet psy dévastateur. Dommage, c'est une bonne idée.

ptitpère  a écrit le 22/08/2013 à 1:04 :

Bienvenue en République Populaire de France, camarade !!!

forçàt  a écrit le 21/08/2013 à 22:09 :

on aide tout le monde les états les peuples ;;;;;;;;;;;;puis un jour un ancien pauvre achéte un chateau un apartement dans le xvi

Velib'  a écrit le 21/08/2013 à 21:25 :

Et surtout aux chauffeurs de taxi parisiens au départ où à l'arrivée des aéroports parisiens !
Ils peuvent bien payer tant leurs tarifs sont scandaleux !

Oups  a écrit le 21/08/2013 à 21:15 :

Socialisme quand tu nous tiens ... Une fois de plus, on va devoir payer pour un truc qu'une minorité utilisera. Mais ça nous donnera un nouvel argument pour délaisser AIr France pour passer par un autre hub européen et donc ne payer que la taxe sur du moyen courrier et non la LC ...

taxons tous ceux qui roule  a écrit le 21/08/2013 à 19:11 :

on peut merci à rocard pour la CSG , on peut dire merci à chirac pour la taxe sur les avions qui ne profite en rien à la France , mr hollande , il faut faire une taxe sur les tracteurs tondeuse , les tondeuses, les velo, les poussettes , les rollers , les trotinette et puis tous ce qui roule , continuez , la France devient rouge ecarlate et qu'en sa va peter ca va peter ,lol

annees60  a écrit le 21/08/2013 à 17:26 :

cela fait 45 ans que je ne prends pas le train suite avec un différend ,cela sent mauvais et ils sont toujours en gréve ou en panne avant quand nous partions en ALLEMAGNE sans probleme mais c'etait

TVA et TIPP ne prennent pas l'avion  a écrit le 21/08/2013 à 17:25 :

le Scara oublie un peu vite que le secteur aérien n'est assujetti ni à la TVA ni à la TIPP.

???????  a écrit le 21/08/2013 à 17:19 :

"la force des gouvernements est en raison inverse du poids des impôts" E.de Girardin

taranis  a écrit le 21/08/2013 à 15:48 :

Si le but est d améliorer les systèmes de santé dans les PED, l annulation de la dette et l abandon des politiques d ajustement structurel auraient été des leviers bien plus judicieux puisque les États du Sud remboursent des milliards de dollars à leurs créanciers et en fait des centaines de fois plus que le montant qu Unitaid rapporte. Bien sûr, d autres mesures sont indispensables pour améliorer la santé publique : la fin des brevets sur les médicaments et la production à large échelle de médicaments génériques de haute qualité fournis gratuitement aux populations qui en ont besoin.
L apport d Unitaid est la preuve qu une taxe internationale est parfaitement réalisable, mais c est là son seul mérite. Le choix des billets d avion est loin d être le meilleur puisqu il s agit finalement d une taxe sur la consommation, pas d une taxe qui vise fondamentalement ceux qui accumulent le plus de richesses, comme une taxe sur la spéculation financière ou sur les bénéfices des sociétés transnationales. Les travailleurs africains ayant migré dans un pays riche dans le but d envoyer des fonds pour la survie de leur famille restée en Afrique paient cette taxe quand ils retournent dans leur pays. Se contentant d agir à la marge de la mondialisation financière, cette contribution sur les billets d avion évite toute remise en cause des choix macro-économiques qui ont conduit le secteur de la santé dans l impasse actuelle.

TresGrosVoleur  a écrit le 21/08/2013 à 15:32 :

c'est moscovividominici qui a du leur souffler

CarlierLACommentLa  a écrit le 21/08/2013 à 15:30 :

Le matraquage fiscal continue a cheque jour un nouvelle IMPOTS ou une nouvelle taxe, on en peut plus Monsieur le president, je Avis rejoinder le camp des assistes VOILA LA SOLUTION

solon  a écrit le 21/08/2013 à 15:08 :

A méditer 2 citations 1841 Jean-Baptiste Say "Un impôt exagéré détruit la base sur laquelle il porte" et "La spoliation est un principe de haine et de désordre, et si elle revêt une forme plus particulièrement odieuse, c'est surtout la forme légale"'. Il y en vraiment marre d'être taxés, tondus comme des moutons ! Si c'érait encore pour aider nos nationaux!

voyageur  a répondu le 22/08/2013 à 16:07:

n'oublions pas qu'en France on pourrait donner les cours aux autres pays en matière de création d'impôts, car chez nous d'une taxe dite temporaire on en fait une taxe viagère. ce sera bien le cas avec cette taxe. on la maintiendra pour l'entretien, pour financer le CE de la RATP ou de la SNCF.......Le Français oublie vite il crie mais n'agit pas.

Michel  a écrit le 21/08/2013 à 14:45 :

Comme le dit l'adage, charité bien ordonnée commence par soi-même alors que l'on s'attaque plutôt à la pauvreté française au lieu de s'inquiéter de personnes qui ne partagent pas nos valeurs.

Viking  a écrit le 21/08/2013 à 14:28 :

Et bientot cette taxe franco-francaise sera applique aux achats de pneus pour les voitures et tracteurs, la taxation sans limite est l'oeuvre de vos politiciens incapables de gerer et d'equilibre un budget depuis 30 ans. mais continuez donc a voter pour les memes guignols

maxx  a écrit le 21/08/2013 à 14:16 :

normal beaucoup d'elus volent gratos ( et meme quelquefois les femmes d'ex elus...) donc ils ne sont pas concernes par la chose ; le manant lui n'a qu'a payer

Mecatroid  a écrit le 21/08/2013 à 13:30 :

La taxe de solidarité sur les billets d?avion est destinée à aider le financement des programmes de santé des pays en développement. De santé dans le tiers monde !!! L'exploitation du TGV en France ne crée pas de problèmes de santé dans le tiers monde que je sache. Le TGV fonctionne à l'électricité produites par nos centrales nucléaires "franco-françaises". A l'inverse, les compagnies aériennes mondiales déverse dans l'atmosphère mondiale des rejets qui polluent l'ensemble de la planète et donc les pays en voie de développement, créant ainsi des problèmes de santé. Pour résumer, les compagnies aérienne créent des problème de santé dans les pays en voie de développement, alors que le TGV n'en crée aucun. Selon le principe du "pollueur-payeur", seules les compagnies aériennes devraient payer la taxe de solidarité, pas le TGV. La situation actuelle est donc idéale, et il ne faut absolument pas la changer.