TUI sur le point de vendre Corsair

 |   |  507  mots
La flotte de Corsair compte 4 A330 et 3 B747
La flotte de Corsair compte 4 A330 et 3 B747 (Crédits : DR)
Jeudi, lors d'un comité d'entreprise, Pascal de Izaguirre, le PDG de Corsair a annoncé aux représentants du personnel que la maison-mère, TUI, était en négociations exclusives avec un repreneur pour céder Corsair.

Treize ans après avoir racheté Corsair, le groupe de tourisme TUI (à l'époque Preussag) va se séparer de la compagnie aérienne française, qui n'a cessé d'accumuler des pertes depuis des années. Selon des sources concordantes, jeudi à l'occasion d'un comité d'entreprise, Pascal de Izaguirre, le président du groupe TUI en France et PDG de Corsair, a déclaré aux représentants du personnel que le groupe TUI était en discussions exclusives avec un repreneur pour lui céder sa filiale française Corsair.

«Pascal de Izaguirre nous a dit qu'il y avait plusieurs candidats et qu'il était en négociation exclusive avec un repreneur», confirme à La Tribune une source syndicale, ajoutant que le PDG a précisé que la négociation devrait se finaliser rapidement.

Interrogé, Corsair ne fait pas de commentaire. Qui est ce fameux repreneur ?

Air Caraïbes ne fait pas de commentaire

Alors que la rumeur évoque IAG (une source interne au groupe a démenti à La Tribune), il s'agirait d'Air Caraïbes selon nos sources.

Interrogée par La Tribune vendredi, la direction d'Air Caraïbes n'a pas fait de commentaire.

En septembre 2013, des informations de presse avaient fait état de discussion entre les deux compagnies, partenaires commerciaux depuis 2012 entre Paris et les Antilles et la Réunion. Quelques mois plus tard, Pascal de Izaguirre annonçait dans La Tribune que le capital était ouvert.

"TUI n'a pas vocation à rester ad vitam aeternam l'actionnaire unique de Corsair. Il n'y a pas d'urgence, mais la question de l'actionnariat est ouverte", expliquait-il.

Nouvelles coupes sociales?

Le rachat de Corsair par Air Caraïbes, qui affiche une très bonne santé financière, permettrait de rationnaliser l'offre sur la Réunion et les Antilles, deux axes qui souffrent de surcapacités avec la présence de deux autres acteurs, Air France et XL Airways.

Quel que soit le repreneur, la reprise de Corsair s'annonce périlleuse. Qui reprendra les trois B747-400 qui, avec 4 A330 (le type d'avions utilisé par Air Caraïbes), composent la flotte de la compagnie ? Même si le prix du baril a fortement chuté, l'heure n'est plus aujourd'hui aux avions quadriréacteurs, surtout sur des axes comme les Antilles, où l'A330 est considéré par une grande majorité d'experts comme le meilleur appareil.

«En cas d'abandon du secteur 747, tous les personnels qui accompagnent l'exploitation de cet avion sont menacés», explique un observateur.

TUI serait prêt à financer un plan social.

La situation sociale est déjà très compliquée. Alors qu'il y a quatre ans, la direction avait renégocié les accords d'entreprise avec les différentes catégories du personnel dans le cadre de son plan de restructuration Take Off, le recours déposé et gagné par l'UNSA les a invalidés. Et dans l'attente du jugement en appel, la direction a dénoncé les accords qui venaient d'être renégociés.

Aujourd'hui, Corsair compte près de 1200 salariés. 450 ont déjà quitté l'entreprise dans la cadre du plan Take off.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/02/2015 à 20:32 :
Si corsair devient air Caraïbes, il est certain que les prix vers les Antilles,Dakar,Abidjan ou la Réunion vont s'envoler car moins d'acteurs aériens signifie une part du gâteau plus grosse a se partager avec Air France.
a écrit le 02/02/2015 à 11:44 :
J'aime beaucoup la photo du B 737 !!!
Réponse de le 02/02/2015 à 16:01 :
Bien vu...il s'agit d'un A 330
Réponse de le 02/02/2015 à 16:04 :
A330
Réponse de le 02/02/2015 à 18:24 :
vous navez pas dû en voir beaucoup, c'est 1 A330
Réponse de le 02/02/2015 à 21:29 :
C'est un A330....
Réponse de le 03/02/2015 à 11:20 :
Ce n'est pas un 737 mais un 777...
Réponse de le 04/02/2015 à 20:22 :
C'est tout simplement un A330, reconnaissable facilement au niveau du pare-brise ...
Réponse de le 12/02/2015 à 9:45 :
bonjour ,autre particularite du B737,ses reacteurs sont légèrement "aplati" dans la partie le pres du sol et evidement le nez est typiquement cassé boeing ,pour le 777 le train principal est tridem (3 essieux)
a écrit le 02/02/2015 à 8:52 :
Air Caraïbes si cela s'avère exact rentre dans la galère Corsair. Une boîte qui fait des bénéfices rachèterai une compagnie qui traine la patte depuis des années... Ca me paraît bien risqué et ambitieux...
a écrit le 01/02/2015 à 18:14 :
Le syndrome de la SNCM a encore frappé ?
a écrit le 01/02/2015 à 10:45 :
Que d'inexactitudes !!!
Corsair n'a plus que 3 747-400.
Corsair ne compte plus que 1160 personnels.
En cas d'arrêt des 3 747 sans remplacement, ce ne sont pas les "personnels qui l'exploitent" qui en subiraient les conséquences mais les personnels de la compagnie dans son ensemble (question de droit français..)
Réponse de le 01/02/2015 à 21:02 :
la prochaine fois, vous écrivez l'article puisque vous êtes manifestement doué, talentueux et bien informé...
Réponse de le 01/02/2015 à 23:06 :
@totoff je suis d'accord avec B744 si l'article est déjà faux sur ces chiffres plutôt faciles a trouver notamment concernant la flotte Corsair, quels crédits à porter à cette source ?
a écrit le 01/02/2015 à 10:24 :
Encore et toujours les syndicats. Les Allemands jettent l'éponge. Comme tant d'autres.
Réponse de le 01/02/2015 à 11:55 :
Vous êtes expert sur ce dossier ? Ou c'est juste du fiel habituel ? (Je précise que je ne suis ni syndicaliste, ni syndiqué et suis tout prêt à convenir que le syndicalisme - salarial et patronal - français ne fonctionne pas de manière efficace).
Réponse de le 02/02/2015 à 12:39 :
Gilles1 EXPERT EXPERT EN TOUT GENRES
Réponse de le 03/02/2015 à 22:03 :
C'était une très belle compagnie dirigée par MOnsieur Jacques Maillot... Et depuis corsair est restée une petite compagnie qui a tenté de devenir grande.. Alors peu importe le nombre exacte de salariés c'est un nouveau plan social qui s annonce et cest malheureusement une période tres difficile à vivre !! Bon courage a mes ex collègues je suis partie au 2ème plan...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :