Le RER B entre Paris et l’aéroport de Roissy sera amélioré cet été

 |   |  517  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le Stif a voté mercredi une première tranche de mesures pour améliorer l'accueil et l'assistance des touristes qui arrivent en avion à CDG et utilisent le RER pour se rendre à Paris. Elles seront mises en oeuvre à partir du mois de juillet.

Fini les touristes qui sortent du RER B au terminal 1 alors que leur avion doit décoller de CDG2 ? Fini le temps perdu, dans les gares RER de Roissy pour non seulement trouver les automates d'achat de ticket mais savoir aussi les utiliser ? Fini ces touristes qui ne comprennent pas les informations inscrites sur les panneaux d'affichage des gares que maîtrisent en revanche sur le bout des doigts les voyageurs du quotidien ? Peut être pas, mais, dans l'attente du CDG Express prévu en 2023, l'amélioration du service du RER B pour les voyageurs aériens entre Paris et l'aéroport de Paris devrait fortement réduire certains désagrément pour les touristes. Mercredi une première tranche de mesures qui entreront en vigueur en juillet a été votée par le conseil d'administration du syndicat des transports d'Île-de-France (Stif).  L'investissement de ces premières mesures s'élève à 1,4 million d'euros.

Sur les plus de 62 millions de passagers par an qui arrivent ou partent de l'aéroport Charles de Gaulle, 30% d'entre eux utilisent le RER B pour s'y rendre.

 «L'image de l'Ile-de-France se façonne dès les premiers pas que l'on fait sur son sol. La qualité de la desserte en transports en commun de l'aéroport international Charles de Gaulle est à ce titre un enjeu essentiel », déclare dans un communiqué Jean-Paul Huchon, Président de la Région Ile-de-France et Président du STIF.

«Il s'agit de réaliser un saut de qualité sur le service en gare et dans les trains du RER B entre Roissy et Paris. Le projet apportera une amélioration visible sur ce trajet, sans attendre la réalisation du projet CDG Express », ajoute Alain Krakovitch, directeur de Transilien,

Moyens humains renforcés

Baptisé "Welcome",  "le projet vise en premier lieu à renforcer les moyens humains d'accueil et d'accompagnement à la vente en prenant mieux en compte les besoins spécifiques des touristes, notamment étrangers. En complément des personnes déjà en place", explique le STIF dans un communiqué. Une dizaine d'agents multilingues supplémentaires seront déployés dans les gares de Paris Nord, de CDG1 et CDG2. « Ils devront informer les voyageurs sur l'ensemble de leur parcours, les orienter vers les trains directs, les accompagner lors de l'achat de leurs titres de transport sur les automates de vente, les rassurer et lutter contre les incivilités et les actes de malveillance en gare ... ", explique le Stif. "Identifiables par une tenue spécifique, ces équipes seront présentes de 7h à 22h", précise-t-il.

Contrat Stif/SNCF

Selon le communiqué, le projet prévoit également plusieurs investissements, qui seront pris en charge par le STIF dans le cadre du contrat Stif/SNCF, explique le communiqué, qui cite en exemple l'adaptation de la signalétique, des équipements d'information des voyageurs ou l'amélioration du fonctionnement des automates de ventes (nouveaux terminaux de paiement électronique permettant de prendre en charge plus de cartes bancaires étrangères, ergonomie adaptée...) à CDG1 et CDG2.

Ce projet est porté par la SNCF et Air France avec la collaboration d'Aéroports de Paris.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/02/2015 à 18:00 :
Pour partir en weekend/vacances je passe quasiment chaque fois par CDG. Et le RER B rempli bien son rôle de lien avec le centre de Paris.
Néanmoins après toutes ces années il y a des choses qui ne passent toujours pas:
- les gares RER de CDG sont anti naturelles, même en étant un parisien pur sucre et habitué aux transports en commun à chaque fois je tâtonne pour rentrer ou sortir du niveau quai. Il y a vraiment un vis architectural à ce niveau.
- les wagons du RER sont dans un état... journaux, bouteilles et canettes, crachats, crasse... je me souviens d'avoir commencé une crise d'angoisse dans le RER vers Paris après avoir passé 2 semaines dans un pays bien plus propre... on s'habitue toujours trop vite aux bonnes choses...
- il faut ne pas se voiler la face: les villes traversées/desservies sur cette branche ne sont pas des plus rassurantes (pour les étrangers ou les provinciaux), l'arrivée à Gare du Nord qui sert de place du village pour tous les Africains de l'Ile de France pose aussi un problème (du bruit, de l'agitation, etc).

Si on ajoute la réputation de vol à la tire & d'agressions en tout genre il est facile de comprendre que ce lien génère beaucoup de stress pour ceux qui l'emprunte. Quelqu'un de la SCNF/RATP qui me dit le contraire ne peut être sérieux. Au mieux il juge en francilien habitué et blasé et non pas en tant que touriste.

Bien évidemment on pourrait comparer avec d'autres villes européennes mais c'est difficile pour une seule bonne raison: il n'y a que Paris et Londres qui sont des mégalopoles. Les autres capitales européennes ont certes des moyens plus pratique, plus propre, etc mais elles ont la taille d'une ville de province française. Et souvent les autres liaisons aéroports sont des liaisons dédiés, là on parle d'un moyen de transport généraliste.

De mon expérience personnelle je ne vois que Tokyo qui fait un sans faute.
a écrit le 12/02/2015 à 16:01 :
"L'image de l'Ile-de-France se façonne dès les premiers pas que l'on fait sur son sol."
Entièrement d'accord. La propreté des quais de RER, le sens du service à l'aéroport, les commerces fermés le matin tôt dans l'aéroport, le RER omnibus qui s'arrête dans une banlieue peu reluisante : tout est à revoir ! La comparaison avec nos voisins européens est édifiante.
Réponse de le 12/02/2015 à 17:49 :
ben quoi ? c'est vous qui allez donner du boulot aux pauvres du 93 ? il faut faire quoi ? fermer les yeux devant la pauvreté ? faut mettre des murs partout pour pas voir les chomeurs ? faut interdire aux trains de s'arreter chez les pauvres ? c'est ça ?
a écrit le 12/02/2015 à 15:28 :
est-il prévu dans le cadre du programme "welcome" d'adresser le problème de la mendicité, systématique sur cette portion du RER (et parfois insistante et agressive ? la mendicité n'est-elle pas une infraction ? je n'ai pas souvenir de mendicité massive dans les rames de New-York, Londres ou Tokyo.
a écrit le 12/02/2015 à 15:21 :
Quand un Américain ou un Chinois arrive à Paris, il trouve un pays pauvre et socialiste. C'est une honte. CDG est une humiliation pour la France. L'avis international est unanime sur ce sujet. Les vieilles pierres ne suffisent plus.
Réponse de le 12/02/2015 à 17:51 :
c'est humiliant de montrer qu'en france, on a aussi des banlieues pauvres ?ah bon vous pensez qu'aux usa ou en chine, y a pas des banlieues pauvres comme le 93 ? ou bien ils savent bien le cacher ? cacher la misère, c'est tout ce que vous voulez ? un cache misère ?
a écrit le 12/02/2015 à 13:12 :
Le service Roissy Rail a été inauguré en 1976, il reliait Gare du Nord à Roissy en 19 minutes ! (plus rapide que le meilleur temps de parcours envisagé pour le projet CDG Express)

Aujourd'hui on a fait croire au transport gratuit (ou presque) pour tous, fait du 93 la cité dortoir de la classe ouvrière francilienne, et créé ainsi des centaines de milliers de mouvements pendulaires entre ces territoires et Paris. Cette ligne supportant le Roissy Rail, a accueilli le RER B, services omnibus ou semi-direct, qui a fini (par la demande - subventionnée - de plus en plus importante de transport vers Paris), par phagocyter l'ensemble des sillons de la ligne.
Aujourd'hui, le service Roissy Rail n'existe quasiment plus (train direct Paris-CDG sur le RER B).
CDG Express n'existe toujours pas, et n'est, à mon avis, pas prêt de voir le jour (sauf à endetter encore un peu un État exsangue, à moins que ce ne soit ses entreprises qui y soient contraintes...).
(Je ne crois pas qu'il y ait un marché constant suffisant pour payer une trentaine d'euros une liaison entre une gare à CDG2 et celle de Paris-Est. Hors période de pointe, un VTC ou un taxi est bien plus pratique.
Pour que le projet réussisse, il faudrait :
* que le coût du projet ferroviaire baisse significativement - ce qui ne devrait pas être difficile quand on voit le peu d'infrastructure nouvelle nécessaire -
* que l'on puisse enregistrer ses bagages à gare de l'Est, comme à Kowloon à Hong-Kong, et ailleurs,
* que l'on créé un véritable quartier d'affaires international dans le secteur gare du Nord - gare de l'Est
* que l'on créé la correspondance nécessaire entre les quais de la gare de l'Est (couloir Chateau-Landon) et les RER de Gare du Nord (Magenta à ~200m)
a écrit le 12/02/2015 à 13:04 :
Une dizaine d'agents multilingues ...L'investissement de ces premières mesures s'élève à 1,4 million d'euros.?!
a écrit le 12/02/2015 à 13:00 :
La ligne RER B vers Roissy est une honte.
Je me suis fait voler pour tel portable, et j'imagine bien les riches touristes chinois se faisant détrousser
Il y a trop d'arrêt dans des banlieux dangeureuses, et tout ça pour arriver à Gare du Nord, cette horrible gare.
L'autre jour je suis allé à Roissy, et j'ai attendu vainement un train direct. Les horaires des trains directs vers Roissy sont illisibles et c'est vraiment le pif pour en attraper un.
Quelle honte pour l'image de la France que d'arriver à Roissy, faire tous ces arrêts dans des banlieux où peu de gens respectent les autres, d'arriver à Gare du Nord, la plus moche de Paris.
Réponse de le 12/02/2015 à 18:36 :
vous voulez quoi ? que y a aucun pauvre en france ? vous faites quoi contre le chomage ou la pauvreté ?
a écrit le 12/02/2015 à 12:24 :
On peut élargir le propos à toute la ligne B (avec l'aéroport d'Orly). Mais il n'y a pas que visiteurs qui soient intéressés par de belles infrastructures, il y aussi Madame et Monsieur tout le monde qui transitent 2 à 4 fois par jour sur cette ligne.
a écrit le 12/02/2015 à 12:08 :
Wouaou ! "une dizaine d'agents supplémentaires ...". Entre les congés, absences diverses, RTT, .... cela fera concrètement combien tout au fil de la journée ? 2 ou 3 ? Au vu de l'ampleur du problème du RER B, les voyageurs étrangers (et même français) n'ont pas fini de galérer.
a écrit le 12/02/2015 à 11:50 :
quel progrès mes amis et dire que l'on veut claquer 6 milliards pour les JO .
Occupons nous d'abord correctement de nos hôtes étrangers actuels avant de penser s'occuper de futurs hypothétiques visiteurs .
Les mesures prises sont insignifiantes et frisent le ridicule . quelle image de la France donne t 'on ? avant de vendre un produit on le peaufine ...
a écrit le 12/02/2015 à 11:23 :
il faut commencer par la gare de rer à roissy , c'est une honte pour la France. tout est à revoir.
a écrit le 12/02/2015 à 10:51 :
La RATP devrait regarder du côté du Japon....trains propres, accès contrôlés et contrôleurs présents afin de dissuader les rares resquilleurs....enfin, faire la queue aux quais au Japon est un plaisir car les voyageurs attendent en ligne face aux portes et non le long du quai afin de griller les places... Ah ces français, ils ne changeront jamais! Dernier point, les trains entre l'aéroport sont rapides ( Narita NEXX ou Skylener à Tokyo) et ne s'arrêtent pas à toutes les stations .
Réponse de le 12/02/2015 à 12:42 :
Vous parlez de culture, de dispositions naturelles disons. l'infrastructure s'adapte comme elle peut aux cultures. Je ne pense pas que les japonais mobilisent + de moyens sur le nétoyage des trains. Mais pour faire le tour, il faudrai aussi analyser "le vivre ensemble" et vit on mieux ensemble au japon qu'en france ? pas si sur, croyez moi ;-)
Réponse de le 12/02/2015 à 17:01 :
Vous oubliez probablement le prix dans votre analyse.
Les trains reliant Narita au centre coûtent 30€.
Certes la France n'est pas parfaite, mais tout n'est pas noir.
Réponse de le 12/02/2015 à 17:31 :
Le Nexx coute ¥ 3100 = 23 euros l'aller mais quand on vient de Narita in ne coute que ¥ 1500; soit la moitié....sinon le Skyliner est moins cher..... A titre perso, je ne connais pas la culture Japonaise suffisamment mais en tant que touriste, J 'ADORE Tokyo et sa région, la politesse et la prévenance des Hihonjin....Quant au vivre ensemble, vous trouvez qu'en France le vivre ensemble fonctionne??????

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :