Carolyn McCall quitte EasyJet pour diriger la chaîne ITV

 |   |  735  mots
Mme McCall quitte la compagnie aérienne au moment où EasyJet se prépare à affronter les turbulences du Brexit. En sortant de l'UE en mars 2019, le Royaume-Uni pourrait en effet sortir aussi du ciel unique européen. (photo prise le 1er février 2016, lors de l'inauguration de la desserte de l'aéroport de Venise-Marco-Polo, en Italie).
Mme McCall quitte la compagnie aérienne au moment où EasyJet se prépare à affronter les turbulences du Brexit. En sortant de l'UE en mars 2019, le Royaume-Uni pourrait en effet sortir aussi du ciel unique européen. (photo prise le 1er février 2016, lors de l'inauguration de la desserte de l'aéroport de Venise-Marco-Polo, en Italie). (Crédits : Reuters)
L'actuelle directrice de la compagnie aérienne à bas coûts Easyjet pourra se targuer d'un bilan enviable : en sept ans, le cours de Bourse de la low-cost a été multiplié par trois. Pourtant, son départ ne se fait pas au meilleur moment, alors que le Brexit menace de considérablement changer la donne pour les entreprises britanniques.

Cela ressemble à un retour aux sources pour celle qui dirigea le groupe de presse Guardian Media avant de prendre la direction d'EasyJet il y a sept ans. Carolyn McCall va en effet quitter la compagnie aérienne britannique à bas coûts à la fin de l'année pour prendre les rênes du groupe de télévision ITV, ont annoncé lundi les deux entreprises britanniques.

"Carolyn McCall a fait part au conseil d'administration de son intention de quitter EasyJet pour devenir directrice générale d'ITV. Elle devrait quitter EasyJet vers la fin de l'année", a expliqué la compagnie aérienne dans un communiqué.

Le groupe de télévision commerciale ITV a expliqué pour sa part que Mme McCall prendrait ses nouvelles fonctions le 8 janvier 2018.

Triplement du cours de Bourse d'EasyJet

Le président du conseil d'administration d'EasyJet, John Barton, a rendu hommage à la dirigeante dans son  communiqué en indiquant que ses efforts pour développer l'expérience client ont accru le nombre et la fidélité des clients d'EasyJet pendant ces sept années, au cours desquelles le cours de Bourse de la compagnie aérienne a été multiplié par trois:

"Carolyn a conçu et dirigé l'équipe de direction qui a transformé la performance d'EasyJet dans tous ses aspects depuis 2010."

La proposition d'ITV : "une bonne opportunité" à saisir selon McCall

Carolyn McCall a en effet accentué le positionnement de la compagnie sur le segment de la clientèle affaires. La desserte des grandes villes avec des fréquences permettant l'aller-retour journée, une tarification flexible, offre tarifaire flexible avec de nombreux services demandés par cette clientèle tant au sol qu'à bord, le rapprochement avec les agences de voyages qui verrouillent cette clientèle...), lui ont permis d'attirer des voyageurs plus rémunérateurs qui compensent largement le surcoût d'une présence sur ce type de plateformes. Un modèle qui a fait des dégâts au sein des compagnies traditionnelles mais qui est aujourd'hui imité par Ryanair.

La compagnie à bas coût au logo orange et blanc, devenue l'un des principaux transporteurs aériens européens, a précisé qu'elle avait déjà entamé le processus de recherche d'un successeur à Mme McCall.

Cette dernière a expliqué que son départ représentait "une décision difficile", mais souligné qu'"après sept ans, la proposition d'ITV représentait la bonne opportunité".

Un départ au moment où le ciel s'assombrit pour l'aérien britannique

Mme McCall quitte la compagnie aérienne au moment où EasyJet se prépare à affronter les turbulences du Brexit. En sortant de l'UE en mars 2019, le Royaume-Uni pourrait en effet sortir aussi du ciel unique européen. Basée à Luton dans le nord de Londres, EasyJet a annoncé vendredi qu'elle allait créer une nouvelle compagnie aérienne, EasyJet Europe, qui sera basée à Vienne et permettra à l'entreprise britannique de continuer à voler sans entrave dans l'Union européenne quelle que soit l'issue des négociations entre Londres et Bruxelles.

Des points communs entre McCall et Crozier

Du côté d'ITV, le président Peter Bazalgette a expliqué que Mme McCall avait été choisie "pour son expérience dans le domaine des médias et de l'international, pour son sens stratégique et sa capacité à créer de la valeur pour les actionnaires". Carolyn McCall remplacera Adam Crozier. Ce dernier affiche lui aussi un bilan positif après sept ans (encore un point commun avec McCall) à tête du plus important groupe de télévision commerciale gratuite britannique (qui diffuse par exemple le programme "Britain's Got Talent", version britannique de "La France a un incroyable talent". Il avait été auparavant patron de la Fédération anglaise de football (la Football Association) et de la Poste britannique (Royal Mail, service public jusqu'en octobre 2013). A la tête de la chaîne ITV, il a réussi, dans un contexte de récession, à réduire la dépendance du radiodiffuseur aux revenus publicitaires en consolidant l'activité de production. Il partira fin juin pour se tourner vers des activités dans d'autres sociétés privées et publicitaires, expliquait le Guardian en mai dernier lors de l'annonce de son départ.

ITV constitue l'un des principaux groupes privés de télévision au Royaume-Uni, avec une demi-douzaines de chaînes gratuites ayant cumulé quelque 21,4% de parts d'audience au Royaume-Uni en 2016.

(Avec agences)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :