Norwegian annonce des prix dingues vers les Etats-Unis !

 |   |  522  mots
(Crédits : © TT News Agency / Reuters)
La compagnie low-cost a annoncé le lancement, fin juillet, de vols au départ de Paris vers New York au prix d'appel de 179 euros TTC l'aller simple, et vers Los Angeles et Fort Lauderdale à partir de 199 euros. Des tarifs néanmoins très peu accessibles.

De quoi rappeler à Air France-KLM qu'il ne faudra pas se reposer sur ses lauriers après les bons résultats publiés ce jeudi. Le même jour, confirmant nos informations, Norwegian, la troisième compagnie à bas coûts européenne derrière Ryanair et Easyjet, a annoncé le lancement de vols long-courriers à partir du 29 juillet au départ de l'aéroport parisien de Roissy-Charles-de-Gaulle (terminal 1) vers ceux de New York-JFK (4 vols par semaine), Los Angeles (2 vols par semaine) et Fort Lauderdale (1 vol par semaine), à côté de Miami, en Floride.

Le premier prix ne comprend que le transport

Les prix d'appel décoiffent : 179 euros TTC l'aller simple pour New York, assure la compagnie, contre 546,81 euros pour XL Airways et 403 euros pour Air France (dans le cadre d'un aller-retour néanmoins) selon une simulation réalisée ce jeudi sur le site Internet des deux compagnies françaises pour un vol le 29 juillet (un vendredi, le dernier de juillet, traditionnellement chargé). Pour autant, jeudi 18 février au soir, ce tarif n'était pas disponible sur le site Internet de Norwegian. Le premier prix ressortait à 329 euros pour le 29 juillet. Pour le mois d'août, des tarifs à 239 euros TTC l'aller simple TTC sont accessibles, ce qui reste encore très peu cher en haute saison. Pour septembre, des billets à 142 euros étaient disponibles.

Même chose sur Paris-Los Angeles et Paris-Fort Lauderdale. Les prix d'appel sur Los Angeles de 199 euros TTC, l'aller simple n'étaient pas disponible. Le premier prix se situait à 459 euros le 29 juillet, et entre 269 euros et 459 euros en août. Sur Fort Lauderdale, on trouvait hier soir des prix à 269 euros le 29 juillet. Là aussi, des prix inférieurs au marché à ces dates-là.

Il s'agit du premier prix en classe économique, c'est-à-dire qu'il ne donne droit qu'à un siège et à un bagage cabine de 10 kg maximum, mais pas à un repas à bord ni à un bagage en soute. Ces deux "services" sont proposés en option. Pour un supplément de 70 euros, le passager pourra enregistrer un bagage et disposer d'un repas. Il sera possible de commander un repas à bord via l'écran vidéo et en payant directement avec sa carte bancaire.

Des Boeing 787 flambant neufs

Les vols seront assurés avec un Boeing 787-8 flambant neuf (il arrivera dans la flotte au cours des prochains mois), équipé de 291 sièges (32 en premium et 259 en classe économique).

La compagnie norvégienne disposera d'un certificat de transport aérien (CTA) norvégien comme elle le fait pour ses opérations transatlantiques au départ du Royaume-Uni, a indiqué à La Tribune Thomas Ramdahl, le directeur commercial de Norwegian. Son personnel (américain pour les hôtesses et stewards, et européens pour les pilotes) sera basé à New York ainsi qu'à Fort Lauderdale (Floride).

Pour Norwegian, il ne s'agit que d'un début. La compagnie entend se développer à Paris. En 2017, elle recevra 9 Boeing 787 supplémentaires et étudie la possibilité de les positionner vers les Etats-Unis au départ d'autres aéroports européens mais aussi de renforcer son offre à Paris. Des vols saisonniers l'été entre New York et Nice sont également à l'étude.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/02/2016 à 10:57 :
200 € juste l'aller ? c'est pas donner non plus, 400 € aller/retour avec Air France avec bagage ça fait moins cher !
a écrit le 20/02/2016 à 16:59 :
Très très bonne nouvelle pour les consommateurs dont je fais partie. Par contre à quand la future grève d'Air France qui refusera que Norwegian s'implante durablement à Roissy. Les paris sont ouverts !
Réponse de le 23/02/2016 à 16:32 :
Yes of course, it s wide open. just take Ryan Air for you Jul76.
The others will be too goo and super expensive for you.
a écrit le 20/02/2016 à 16:43 :
Les tarifs aériens ne s'affolent que chez les compagnies qui se trouvent au fin fond du classement JACDEC, c'est une réalité. Les compagnies les plus sûres ne badinent pas sur les prix ni les services, car elles savent que la priorité doit être la sécurité. Ce sont des compagnies dont la fiabilité de l'équipement, la qualité des services et de personnel se trouvent loin d'être idéales qui, pour continuer à tourner, offrent des prix "dingues" à leurs passagers.

Peut-être qu'il vaudra mieux réfléchir deux fois avant de prendre un vol international bon marché, il peut s'avérer que la destination soit la plus inattendue.

En voici la liste des 20 compagnies aérienne plus sûres au monde en 2015.

RANK AIRLINE INDEX 2016

1 Cathay Pacific Airways Hong Kong
2 Emirates UAE
3 EVA Air Taiwan
4 Qatar Airways Qatar
5 Hainan Airlines China
6 KLM Netherlands
7 Air New Zealand New Zealand
8 Etihad Airways UAE
9 Japan Airlines Japan
10 TAP Portugal Portugal
11 Jetblue Airways USA
12 Lufthansa Germany
13 QANTAS Australia
14 Virgin Atlantic Airways UK
15 All Nippon Airways Japan
16 Air Canada Canada
17 Delta Air Lines USA
18 British Airways UK
19 Sichuan Airlines China
20 Air Berlin Germany
Réponse de le 20/02/2016 à 17:24 :
C'est bizarre, pour une cie aux tarifs bien élevés je n'y vois pas Air France...Ah oui c'est vrai, entre le crash du Concorde (dû à une mauvaise maintenance et non une lame métallique, oui oui), celui du Rio-Paris sans oublier celui de Toronto, dur de rentrer dans ce classement...en revanche, je ne vois aucun accident chez Norwegian ou Easyjet...
Réponse de le 21/02/2016 à 20:17 :
Depuis belle lurette qu'Air France ne fait plus partie des compagnies aériennes les plus sûres du monde, et cela ne date pas de l'accident du Concorde mais depuis bien d'autres (Mont Sainte-Odile, l'A340 à Toronto, Rio-Paris, vols détournés à cause de pannes techniques, etc….).
a écrit le 19/02/2016 à 17:00 :
L'article est-il sponsorisé par norwegian?
Réponse de le 20/02/2016 à 16:43 :
En toute évidence.
Réponse de le 23/02/2016 à 16:30 :
Réservé uniquement pour mon cher Jul76. Son niveau que pour EasyJet ou RyanAir.
a écrit le 19/02/2016 à 14:37 :
Des avions qui volent tout seuls. Les recherches actuelles planchent sur ce principe : plus de pilotes dans l'avion mais un chef de sécurité en cas de crash afin bien entendu de l'éviter. Ainsi des parachutes ou cousins gonflants seraient disposés dessus et dessous la carlingue dont certains pourraient être sommairement actionnés au besoin. L'avion disposerait ainsi de places vitrées à l'avant tandis que les pilotes seraient au sol, convertis en sortes de programmateurs. Les gains de poids et l'innovation permettent de telles perspectives.
Réponse de le 20/02/2016 à 21:39 :
@Corso: on pourrait même imaginer des catapultes géantes à 10 places, départ toutes les 3 minutes pour l'Angleterre à partir de Calais. A 3 ou 4000 euros le clandestin, l'entreprise devrait être rentable :-)
Réponse de le 21/02/2016 à 14:24 :
Dans 4 ans, on pourra se déplacer seul !!
Et oui le progrès existe mais surtout la création
a écrit le 19/02/2016 à 13:03 :
La tribune d'habitude écrit des papiers plus profond qu'une simple reprise d'un communiqué de presse d'une compagnie dont le modèle social est basé quand même sur du personnel bien offshore et bien exploité... Bref de temps à autre, c'est pas mal de rappeler les conséquences sur le personnel naviguant de voler à des prix défiants toute concurrence ! Faire de la mise en perspective, ce que l'on apprend logiquement en école de journalisme, mais je sais maintenant personne n'a le temps de rien....

Pour mémoire, certains pilotes maintenant payent pour faire des heures dans les compagnies pour maintenir leur licences et espérer se faire embaucher en CDI dans une compagnie... Entre un pilote bien payé, qui n'a pas de soucis financiers dans le crâne, et un autre qui doit penser à la prochaine facture alors qu'il est en train d'atterrir, je sais lequel je choisis...

Des fois aussi le consommateur a le droit d'être éclairé sur les conséquences d'un modèle low cost

Bon week end
Réponse de le 19/02/2016 à 13:16 :
Expliquez cela au bureau actuel snpl Alpa. Vous y trouverez des fils et filles de CDB AF qui sont encore plus dogmatiques que leurs parents dans la défense d'une rente héritée...
Comme toujours ceux et celles qui ont hérité sont ceux et celles qui pleurent le plus....
Réponse de le 19/02/2016 à 13:49 :
Ces jeunes pilotes élevés au biberon AF, couvés par le SNPL, se drappent dans une posture de defenseurs de la compagnie et du métier de pilote...
Foutaise, ils et elles se foutent deja de leurs collegues Transavia,Hop et Britair....alors les pilotes au chômage....
Réponse de le 19/02/2016 à 15:25 :
Au moment de regler le prix du billet moi aussi je pense aux prochaines factures et je sais lequel je choisi(désolé pour le pilote bien payé qui n'a pas de soucis financiers .....)
Réponse de le 19/02/2016 à 15:43 :
et oui au final c'est le client qui décide et c'est le seul juge paix...
Réponse de le 20/02/2016 à 12:17 :
Bien d'accord avec vous Clément...

Il serait intéressant que l'article cite aussi les conditions de travail de Norwegian, salariés auto entrepreneurs, pas de contrats stables, déclarés à Singapour pour ne pas payer de taxes etc.
En prenant Norwegian on encourage ce modèle social. Mais il est vrai que les consommateurs s'en moquent jusqu'au jour où ils seront directement concernés...
a écrit le 19/02/2016 à 12:30 :
Cependant, d'un point de vue arbitraire, pourquoi ne pas comparer les prix AR, plutôt que de comparer les tarifs, certes peu chers, Aller pour norwegian, puis AR pour Air France ? Parce que 179 x 2 = 358, sans repas ni bagage, pour un Tarif a 403e pour AF avec un baggage et deux repas...
a écrit le 19/02/2016 à 11:06 :
Le comparatif avec airfrance dans cet article ne montre pas une différence gigantesque, de l'ordre de 40€ a/r. On ne sait pas ce que comprend le tarif AF, bagages en soute? Repas? Après le fait que avion soit plus récent ne change souvent pas grand chose au confort. L'espacement entre les sièges, le divertissement et le repas sont les seules différences
a écrit le 19/02/2016 à 9:42 :
ça va piquer pour Air France, qui reste beaucoup plus cher sur ces lignes et fait voler de vieux B777 moins confortables que les avions de dernière génération (B787, A350).
a écrit le 18/02/2016 à 23:52 :
"Des tarifs néanmoins très peu accessibles". Ha bon..?? Néanmoins, ce qu'il y a de dingue est de vouloir aller aux us. Ils sont déjà tellement chez nous qu'un bon burgeur qui coûte bien cher permet d'éviter le voyage.
Réponse de le 19/02/2016 à 5:47 :
Vous ne devez pas connaître les USA pour résumer ce pays fantastique à un burger. Parmi les raisons de se rendre là bas ; citons de manière non exhaustive: rendre visite à de la famille, des amis, découvrir des sites et des paysages à couper le souffle, faire des formations qui n'existent que là bas, profiter d'opportunités professionnelles et commerciales....
Faites y donc un tour, ça devrait élargir votre étroit horizon
Réponse de le 19/02/2016 à 20:31 :
Manque de chance, je ne connais QUE TROP et vous devriez découvrir l'Asie, la Russie et l'Afrique autant que moi. Amusant que votre discours bush soit aussi dirigé... On s'y croirait.
Réponse de le 20/02/2016 à 5:47 :
Discours pro Bush parce que j'aime bien les USA...?
Je pense que comme 99% des anti américains primaires, vous n'êtes jamais allé aux Etats-Unis, pas plus qu'en Afrique, en Russie ou en Asie d'ailleurs car vos commentaires transpirent bien trop le manque d'ouverture d'esprit
a écrit le 18/02/2016 à 21:48 :
Hooh , Merci , grand merci Norwegian. Grâce à vous je vais encore pouvoir diminuer le coût pharaonique des déplacements de mes cadres à l'étranger , these executives just constitute a Comittee which is set up with armchair quaterbacks.
a écrit le 18/02/2016 à 21:22 :
Et pourquoi pas au départ de nddl !

a écrit le 18/02/2016 à 20:28 :
Quand on pense qu'au départ de BRU on trouve facilement des vols à 350-380€ ...
Réponse de le 18/02/2016 à 20:38 :
Souvent les départs depuis le 3e aéroport parisien ( Bruxelles) sont beaucoup moins chers malgré le trajet en Thalys. Mais cela dépend de la destination....Pourquoi de telles différences???? Mystère....
Réponse de le 19/02/2016 à 10:31 :
Voir la différence de taxes d'aéroport ainsi que la raxe Chirac
Réponse de le 23/02/2016 à 16:35 :
Parce que BRU n est pas CDG. Demande a ADP!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :