Offensive très musclée d'Air France-KLM au Mexique

 |   |  539  mots
(Crédits : Reuters)
En positionnant l'A380 sur la ligne Pairs-Mexico, Air France augmente son offre en sièges de 20%. KLM augmente également ses capacités de 16%.

Air France-KLM pousse les feux sur le Mexique. Alors que le groupe conserve de manière générale une gestion stricte des capacités, Air France va augmenter ses capacités en sièges de 20% entre Paris et Mexico en 2016, tandis que, dans le même temps, KLM accroîtra son offre de 16% entre Amsterdam et la capitale le mexicaine. Une offensive d'autant plus solide que le partenaire mexicain, Aeromexico, ouvrira cet été un vol quotidien entre Mexico et Amsterdam, en partenariat avec KLM.

"Air France-KLM domine le marché entre l'Europe et le Mexique grâce à la puissance de ses deux hubs d'Amsterdam de Paris", a expliqué ce mercredi à Mexico Pieter Elbers, président du directoire de KLM.

"Un Européen sur quatre arrivant au Mexique sur un vol régulier, voyage sur Air France-KLM", a ajouté Frédéric Gagey, le PDG d'Air France. En 2015, le groupe a transporté 500 000 voyageurs vers le Mexique

Le défi de la première classe et de la classe affaires

Une telle offensive s'explique par la mise en ligne le 12 janvier par Air France, d'un Airbus A380 de 516 sièges à la place du Boeing 747. Sur cette ligne assurée six fois par semaine, trois vols sont assurés en A380, les autres en B777-300ER. En avril, Air France passera en quotidien.

KLM passera de son côté de 7 à 9 vols hebdomadaires. Air France dessert également Cancun 8 mois dans l'année et réfléchit à effectuer, un jour, cette ligne toute l'année.

Sur Paris-Mexico, le défi d'Air France sera notamment de remplir sa première classe (la compagnie est la seule à proposer cette offre au départ du Mexique) mais aussi sa classe affaires dont la capacité bondit de 130% avec l'A380.

Paris-Mexico se situe dans le top 6 des lignes d'Air France en termes de vente de billets en première classe.

Le Mexique, "une valeur sûre"

Pour Eric Caron, directeur général d'Air France-KLM au Mexique, le marché mexicain "est une valeur sûre", alors que le Brésil, en récession depuis l'an dernier, pique du nez. A tel point qu'Air France qui avait identifié Sao Paulo et Rio de Janeiro pour positionner l'A380 a choisi Mexico (des vols spéciaux en A380 sont néanmoins prévus cet été pour les Jeux Olympiques).

Avec une population de 118 millions d'habitants, une croissance de 2,3%, une dévaluation moins forte que la plupart des autres pays d'Amérique latine, une inflation modérée, et des liens très forts avec les Etats-Unis, le Mexique est en effet un marché à fort potentiel. Il peut compter sur la présence de grands groupes français notamment dans l'aéronautique (Safran, Airbus Helicopters), propres à générer du trafic affaires

Promotion du tourisme

S'ajoute aussi un fort potentiel touristique. "350 000 Mexicains voyagent en France tandis que 200.000 Français vont passer des vacances au Mexique", a indiqué le secrétaire d'Etat chargé du commerce extérieur et de la promotion du tourisme Mathias Fekl, en marge de la troisième réunion de haut niveau franco-mexicaine en charge du tourisme. Cette réunion a notamment permis d'acter le lancement d'une campagne de promotion de la France  à Mexico et à Queretaro.

Fabrice Gliszczynski, à Mexico

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/02/2016 à 11:51 :
Parfait, parfait.
Encore faut il que leur A380 ne soit pas en panne tous les 4 matins.
Mais restons positif
a écrit le 11/02/2016 à 9:14 :
On croirait lire directement un communiqué de presse d'Air France.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :