Uber : 70 millions de revenus à l'international en 2014

 |   |  284  mots
Il y a deux semaines, le directeur général d'Uber, Travis Kalanick, a dit que la société perdait plus d'un milliard de dollars par an en Chine dans un contexte de guerre des prix avec son concurrent local Didi Kuaidi.
Il y a deux semaines, le directeur général d'Uber, Travis Kalanick, a dit que la société perdait plus d'un milliard de dollars par an en Chine dans un contexte de guerre des prix avec son concurrent local Didi Kuaidi. (Crédits : Reuters)
Selon un document déposé par le groupe, les activités internationales d'Uber ont réalisé un chiffre d'affaires net de 68,3 millions de dollars. Aucune comparaison n'est donnée pour 2013.

L'expansion d'Uber se fait au dépend de sa trésorerie. Les activités internationales de la société américaine de services de voitures avec chauffeur ont accusé une perte de 237 millions de dollars (218 millions d'euros) en 2014, contre 31,9 millions l'année précédente. Ce chiffre, le dernier en date disponible, figure dans un document officiel transmis le mois dernier à chambre de commerce néerlandaise - le siège des activités internationales d'Uber se trouve à Amsterdam.

Selon le document déposé par le groupe, les activités internationales d'Uber ont réalisé un chiffre d'affaires net de 68,3 millions de dollars. Aucune comparaison n'est donnée pour 2013.

36 millions de dollars pour les salaires

Selon Gareth Mead, porte-parole d'Uber, ce chiffre est le reflet d'une "entreprise en croissance rapide, investissant dans plus de personnes et de villes". Les services proposés par Uber sont aujourd'hui disponibles dans plus de 400 villes contre moins de 100 au début de 2014, a ajouté Gareth Mead.

     | Lire Où va l'argent d'Uber ?

Dans le détail, la perte de 2014 s'explique par 129 millions de dollars liés aux coûts de ventes, 36 millions de dollars de salaires et 129 millions de dollars au titre "d'autres dépenses opérationnelles". Il y a deux semaines, le directeur général d'Uber, Travis Kalanick, a dit que la société perdait plus de 1 milliard de dollars par an en Chine dans un contexte de guerre des prix avec son concurrent local Didi Kuaidi.

L'implantation de l'entreprise ne se fait pas sans heurts, rencontrant souvent la résistance de sociétés de taxis déjà en place.

>> Lire aussi Uber au tribunal : les taxis réclament plus de 100 millions d'euros

(avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/03/2016 à 9:54 :
Pour une société qui es sur pas mal de ville a l'international c'est très peux comme resultat
a écrit le 03/03/2016 à 16:02 :
Uber peut perdre des millions chaque année c est pas grave les dollars imprimer par la fed sont là pour éponger tout ca par L intermédiaire de Goldman et Sachs et Google.
L essentiel in fine c est de prendre totalement ce marché du transport de personnes.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :