VTC/Uber : Vidalies veut réunir plateformes et chauffeurs pour une sortie de crise

 |   |  232  mots
Dans la nuit de vendredi à samedi, plusieurs incidents impliquant des chauffeurs grévistes avaient conduit au placement en garde à vue de six personnes à Paris.
Dans la nuit de vendredi à samedi, plusieurs incidents impliquant des chauffeurs grévistes avaient conduit au placement en garde à vue de six personnes à Paris. (Crédits : Reuters)
Face à au conflit qui s'installe, le secrétaire d'Etat chargé des Transports, Alain Vidalies, réunira lundi les plateformes VTC et les représentants des chauffeurs pour tenter de trouver une sortie à la crise qui affecte le secteur en France.

Le secrétaire d'Etat chargé des Transports "réunira lundi 19 décembre à 10H l'ensemble des plateformes et des représentants de chauffeurs VTC (voitures de transport avec chauffeur) afin de définir ensemble les modalités d'une sortie de crise", a-t-il indiqué dans un communiqué samedi soir, pour apaiser les tensions.

>> Lire aussi : VTC : pourquoi quelques chauffeurs manifestent surtout contre Uber

"Face au mouvement de chauffeurs VTC débuté jeudi 15 décembre, tout doit être fait pour créer les conditions d'une discussion entre l'ensemble des acteurs", a-t-il ajouté.

Il faut dire que la situation est tendue depuis jeudi dans le secteur des VTC, les chauffeurs de "voitures de transport avec chauffeur" étant engagés dans un bras de fer avec les plateformes de réservation, en particulier l'américaine Uber, dont ils dénoncent la politique tarifaire jugée défavorable et décidée sans concertation.

Après une trêve de 24 heures, les chauffeurs ont repris samedi leurs actions, en instaurant pendant plusieurs heures un barrage filtrant aux abords de l'aéroport parisien d'Orly. Ils ont promis de continuer dimanche malgré l'accord d'Uber à de futures négociations et l'appel du gouvernement à stopper le mouvement.

Alain Vidalies a une nouvelle fois exhorté les chauffeurs en colère, samedi soir, "à mettre fin immédiatement aux violences et aux blocages qui perturbent la circulation sur la voie publique".

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/12/2016 à 15:18 :
Je note aussi au passage que certains sont passes par les camps d'entrainement CGT et SUD Machin pendant l'ete.
Ola, c'est coquin coquin pas bien!
a écrit le 18/12/2016 à 15:13 :
Il serait judicieux et interessant de consulter aussi les consomateurs, vous savez , celui qui paie la note?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :