La Tribune

JPB investit dans les maisons médicalisées pour personnes âgées

Par Geneviève Hermann, à Lille  |   -  499  mots
Conseiller indépendant en gestion de patrimoines, la société fidélise ses clients en assurant la construction puis l'exploitation des programmes immobiliers.

En 2010, le volume d'affaires de JPB devrait atteindre 180 millions d'euros (+?45?%) avec un effectif de 280 collaborateurs, soit deux fois plus de salariés qu'en début d'année. Créée il y a dix ans à Lille par Jean-Patrice Billiet, l'agence de conseil en gestion de patrimoine a progressivement étendu son champ d'action en associant à son métier de base des activités complémentaires pour offrir à ses clients un accompagnement global sur la durée. Parallèlement, la société s'est organisée pour suivre de près les investisseurs dans toutes leurs démarches, de l'étude de leurs besoins à la signature de l'acte d'achat.

« Mais cela ne suffit pas. Nous intervenons dans tous les métiers liés aux investissements de nos clients. Nous concevons et réalisons nos programmes immobiliers avec nos propres ouvriers et avons déjà réalisé plus de 3.000 logements. Il s'agit de résidences pour étudiants, de maisons pour personnes âgées dépendantes et d'appart'hôtels. Nous gérons ensuite nous-mêmes l'ensemble de ces logements », souligne Jean-Patrice Billiet. Selon le dirigeant, la réussite de son entreprise tient dans l'intégration des différents métiers intervenant sur toute la chaîne jusqu'à l'exploitation des biens immobiliers.

diversification large

Chez JPB, les clients trouvent donc des conseillers financiers, des professionnels du BTP, des gestionnaires de résidences hôtelières et même des aides-soignants. Nouvel acteur sur l'ensemble de ces activités, l'entreprise n'hésite pas à innover. Tous ses bâtiments sont aux normes « basse consommation » et les prochains programmes viseront la labellisation « immeubles passifs » (à très faible consommation d'énergie). Par ailleurs, un projet d'usine de construction d'ossatures en bois est à l'étude. Les travaux devraient s'amorcer début 2011 pour un démarrage des lignes fin 2011. Objectif : la fabrication de 70.000 m2 linéaires d'ossatures par an. L'usine - située dans le Nord ou dans les Landes - devrait à terme employer 200 personnes.

Quant aux maisons médicalisées pour personnes âgées, là-aussi JPB veut sortir des sentiers battus. Tout y sera mis en oeuvre pour le maintien ou le retour à une meilleure autonomie des résidents avec des actions innovantes en termes d'animations et de stimulations. La croissance de l'entreprise repose surtout sur le développement des maisons dédiées aux personnes âgées ou fragilisées. JPB envisage d'en construire une trentaine dans les quatre années à venir. Cette année, elle a déjà repris et rénové six établissements. « Il n'est pas question de céder aux sirènes d'un marché très porteur. Le fonctionnement de nos résidences ne se limite pas à leur rentabilité, mais privilégie la qualité des services offerts aux résidents. C'est notre marque de fabrique, qu'il s'agisse d'accueillir des personnes âgées, des étudiants ou des touristes », tient à affirmer Jean-Patrice Billiet. Fort de son succès, JPB s'apprête à ouvrir 11 agences régionales d'ici à 2012, avec chacune trois pôles dédiés respectivement à l'accompagnement, à l'immobilier et à l'exploitation.

Réagir

Commentaires

ak47  a écrit le 18/12/2012 à 13:39 :

juste pour info

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tablissement_d'h%C3%A9bergement_pour_personnes_%C3%A2g%C3%A9es_d%C3%A9pendantes

les obligations des promoteurs en ehpad sont de plus en plus complexes.