La Tribune des PME Bandeau

Meero, le coup de pouce photo à vos annonces immobilières

 |   |  171  mots
Meero : la photographie au service de vos annonces immobilières
Meero est une startup de production de photos et de vidéos destinée à faciliter les transactions immobilières. Numéro 1 sur la photo immobilière, Meero génère 3 fois plus de visites et 5 à 8 fois plus de contacts qu’avec une annonce classique.

Depuis 2 ans, Meero est devenu un partenaire privilégié des professionnels de l'immobilier. Aujourd'hui, elle compte une équipe de 30 personnes et un réseau de 3 800 photographes. Le fonctionnement est très simple : les agences commandent un reportage en 3 minutes sur la plateforme, n'importe où en France. Les photos sont livrées en 24h, et traitées grâce à une technologie maison qui permet d'optimiser et de standardiser les fichiers afin que les photos soient valorisées sur les sites immobiliers des clients.

Meero travaille avec tous les plus grands professionnels de l'immobilier, comme Orpi ou Laforêt.  « S'il existe de nombreux sites internet qui rassemblent les annonces, il manquait un acteur capable de proposer des photos et des vidéos standardisées pour faciliter la compréhension des offres », explique Antoine Verdet, directeur associé de Meero. « Une bonne photographie immobilière doit savoir à la fois se distinguer des autres, inspirer les acheteurs et les rassurer en étant la plus objective possible. »

Meero
Adresse: 8 rue du Faubourg Poissonnière 75010 Paris
Site web: meero.fr

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/04/2017 à 1:40 :
Vous devriez regarder comment et combien sont remuneres les photographes qui bossent pour cette boite. Un exemple ? Un shooting immobilier comprenant 32 photos HD traitees et livrees nikel est payé 50€ au photographe. Soit 0,80€ par photo. La dessus il faut retrancher ses charges sociales, entre 30 et 50%.
C'est de l'exploitation, du mepris du metier. Et ces gens-la gagnent de l'argent sur le dos des autres. Ne vous inquietez pas ils gagnent au moins le Smic. Un de leurs argum nts est qu'il sont les moins chers du marché. C'est sur !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :