Spécial automobile : rebond en vue, envers du décor, combines de Renault : les Econolinks du jour

 |   |  384  mots
Copyright Reuters. Découvrez les coulisses de la régie Renault dans les années 1960, entre amous, révolution et petites combines. A lire dans les Econolinks.
Copyright Reuters. Découvrez les coulisses de la régie Renault dans les années 1960, entre amous, révolution et petites combines. A lire dans les Econolinks. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Quand on touche le fond, on remonte ? C'est l'espoir du secteur automobile français (et européen) en ce début d'été. Flavien Neuvy, le directeur de l'Observatoire Cetelem automobile, croit voir des signes annonciateurs d'un rebond en 2014. Une position partagée par Le Figaro, qui établit la même prédiction, mais pour l'ensemble de l'Europe. Pour booster les ventes des marques hexagonales, 20 Minute est allé demander à des automobilistes ce qui les séduit chez les voisins et ce qu'il manque aux marques françaises pour les inciter davantage au "made in France". Car la crise ne frappe pas tout le monde de la même façon. Le marché américain est en pleine embellie, grâce, comme l'explique le site Caradisiac, au succès des pickups. Mercedes ne connaît pas la crise non plus : il a vécu un premier semestre idyllique et Challenges tente de décrypter les clés du succès. Découvrez également les coulisses de fabrication de la Secma grâce au Blog automobile, qui a eu ses accès. Enfin, le blog Muses industrielles vous conseille un livre passionnant pour l'été sur les amours et les petites combines à la régie Renault dans les années 1960.

Chaque jour, La Tribune propose une liste de liens qui réunit les articles qu'elle juge les plus pertinents sur la Toile pour éclairer l'actualité.

2014, l?année de l?embellie pour le marché...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :