La Tribune

Les véhicules les plus polluants pourraient être chassés des villes

Copyright Reuters
Rémy Janin  |   -  509  mots
Un arrêté national en préparation pourrait interdire de circulation plusieurs catégories de véhicules dans une quinzaine de zones urbaines réputées très polluées.

Ce ne sont aujourd'hui que des recommandations. Mais si le gouvernement les reprend à son compte, elles figureront en bonne place dans l'arrêté en cours de rédaction au ministère du Développement durable.

Réuni mardi, pour la première fois dans sa nouvelle composition qui associe désormais les syndicats de salariés à ses travaux, le Conseil national de l'air (CNA) a estimé que la lutte contre la pollution de l'air se devait d'être sévère envers ceux qui émettent le plus de gaz polluants mais également de microparticules, qui restent l'apanage des moteurs Diesel, des cheminées et poêles à bois mal conçus et/ou trop vieux. "Il s'agit d'un véritable problème de santé publique", a justifié Martial Saddier, président du CNA et député UMP de Haute-Savoie. Les microparticules en effet pénètrent au plus profond des poumons et "vivre une année dans une zone polluée, c'est dix ans de vie en moins", a-t-il déploré.

40 millions d'euros d'amende

Cette sévérité est toutefois dictée par un autre motif bien plus prosaïque. La dénonciation par Bruxelles de zones dont la pollution de l'air - notamment la teneur en microparticules -, dépasse les seuils admis par les normes européennes. Dépassements qui exposent la France à une menace sonnante et trébuchante de 40 millions d'euros d'amende à laquelle peuvent s'ajouter des pénalités journalières "pouvant aller de 300.000 à 700.000 euros par jour", explique Martial Saddier. Selon les autorités européennes, une quinzaine de zones ont été formellement identifiées dans l'Hexagone et le gouvernement sommé de réagir. D'où la création de zones d'action prioritaires pour l'air (ZAPA) au sein desquelles pourrait être interdite, dans certaines conditions, la circulation de plusieurs catégories de véhicules. Lesquels ? Le projet du ministère de l'Ecologie diffère des préconisations du CNA qui suggère de créer cinq classes de véhicules (contre quatre pour le gouvernement), la dernière regroupant tous les véhicules réputés non polluants comme les voitures électriques par exemple.

Les maires en première ligne

En revanche, tous les véhicules légers (moins de 3,5 t) mis en circulation avant le 31 décembre 1996, soit la bagatelle de... 30% du parc automobile français, seraient interdits de ZAPA. Tout comme les petits camions d'avant 1997, les poids lourds et autocars d'avant septembre 2001 et enfin, les deux-roues d'avant juillet 2004. Et gare aux amendes : 68 euros pour une voiture en infraction, 135 euros pour un camion.

Cette nomenclature n'est pas définitive, le gouvernement étant libre de suivre ou non les recommandations du CNA. Par ailleurs, l'arrêté fixant le cadre national des ZAPA ne devrait pas être publié avant l'automne. Mais que les propriétaires des véhicules incriminés restent sereins. Le degré de coercition au sein de ces ZAPA dépendra des maires. Ce qui signifie que c'est sur leurs épaules que reposera la responsabilité d'interdire les centres villes à des dizaines, voire des centaines de véhicules...

Réagir

Commentaires

FredLux  a écrit le 05/07/2011 à 15:26 :

C'est un fait, quand je viens en France la première chose qui me choque c'est l'odeur horrible des véhicules diesels, et ce n'est qu'en France. Au Luxembourg, comme en Allemagne ou en Suisse, il n'y a pas cette pollution. La faute au parc vieillissant français et surtout au véhicule diesel non équipé de FAP qui représente beaucoup trop de véhicule. La France n'a pas jugé bon rendre obligatoire ce filtre alors que les véhicules diesels sont les plus polluants et dangereux même pour la santé publique. Mais ce n'est pas les Français les coupables, mais leurs gouvernants toujours aussi incompétents et impotents !

FAP  a répondu le 19/07/2011 à 15:45:

Le FAP est obligatoire sur tout véhicule diesel neuf depuis le 1/01/2011

Oldtimer  a écrit le 05/07/2011 à 13:59 :

Dans tout çà, on ne parle pas du contrôle technique obligatoire... Est-ce qu'il serait bidon?

AWI1  a écrit le 05/07/2011 à 12:56 :

on les retrouvera donc à la campagne.... en milieu rural.

Chabidou  a écrit le 05/07/2011 à 12:16 :

Et à quand une amende pour les industriels polluants ?... A quand une véritable étude de la qualité de l'air dans les zones industrielles implantées tout à côté des zones d'habitations ??!....
http://www.dailymotion.com/video/xev2rb_17-sept-2010-pulveriation-par-gde_news
http://you.leparisien.fr/actu/2010/10/11/pollution-non-au-site-de-gde-a-limay-78-3998.html

HRV  a écrit le 05/07/2011 à 12:16 :

Voilà ou mène l'alliance d'une certaine écologie avec un gouvernement autoritaire et des industriels en mal de marché! L'ecologie nouvel outil de segrégation sociale. Et pendant ce temps les avions continuent à sillonner le ciel et les courses automobile et motocycliste perdurent. ah j'allais aussi oublier les quad (que certains disent écologiques!) les jet ski etc... Sachant que l'homme quand il respire rejete du CO2 l'Europe pourrait peut être réfléchir à une taxation sur le sujet!

AYG  a répondu le 15/07/2011 à 22:16:

En quoi une compétition automobile est-elle plus polluante qu'un match de foot ou un spectacle de variété à 50 000 personnes ? En rien! ce ne sont pas les quelques voitures qui roulent sur un circuit qui contribuent à augmenter la pollution mais bien les mouvements des personnes.. Il faut se méfier des faux semblants dans ce domaine comme dans d'autres et éviter à certains passionnés d'être privés de leur spectacle préférés pour de mauvaises raisons.

Bien  a écrit le 04/07/2011 à 20:57 :

IL est grand temps de réduire la circulation automobile, la pollution et le bruit engendrés par ces véhicules pour 4 personnes qui en transportent, en moyenne, 1,1 personne... Quel gâchis. Il est urgent de redévelopper les transports en commun, et de redéployer les tramways qui avaient disparu sous l'influence du lobby automobile, une aberration.

franmonc  a répondu le 19/07/2011 à 17:02:

venez prendre les transports en commun à Paris : Cela ressemble plus à des wagons à bestiaux aux heures de pointes qu'a des transports digne de ce nom.

demo  a écrit le 04/07/2011 à 18:15 :

Interdit les convois escortés, les voitures des élus les défilés militaires, les taxis, les trains diesel vive la ville morte par faute de commerce

villeroy  a écrit le 04/07/2011 à 10:12 :

Ces "ZAPA" aspirent à devenir des Avoriaz urbains, où de riches habitants sont conduits de leurs parkings en périphérie vers leurs appartements en traineaux, l'hiver. Il faut vite consulter Cendrillon sur comment transformer des citrouilles polluantes en carrosses zéro émission.

Philbou83  a écrit le 04/07/2011 à 8:49 :

Bien sûr et les livraisons en centre ville s'effectueront à dos d'hommes par des porte-faix comme sous les rois ou avec des chariots tirés par des animaux? Effectivement les cons osent tout...

extreme measures  a écrit le 04/07/2011 à 8:10 :

Une vielle clio bien reglee qui passe le controle technique sans probleme non, un Porsche Cayenne TDI ou BMW X6 V8 essence oui ... Cherchez l'erreur ...

Ebahi  a écrit le 04/07/2011 à 7:31 :

Et les voitures de collection, on les interdit aussi?

Est-il prévu de les envoyer à la casse????

simple citoyen  a écrit le 04/07/2011 à 6:01 :

Comme d'habitude une recette miracle pour un désastre annoncé.
On met les maires, l'état et les syndicats au conseil d'une structure de façade animée dans le plus pur style bobo par des zélateurs en guise de professionnels et on désigne à l'avance le coupable...
Il est temps que le peuple reprenne ses droits et vire tout ce petit monde d'incompétents qui s'arrogent jour après jour des pouvoirs exhorbitants au nom de prétextes d'autant plus fumeux qu'ils sont dictés par un agenda militant.

BRAVO  a écrit le 03/07/2011 à 15:41 :

Voilà enfin une bonne mesure. C'est insuffisant, certes, mais c'est mieux que rien. Il faut virer tous ces véhicules polluants, bruyants et dangereux des centre des grandes villes, et privilégier et développer les transports en commun, la marche, le vélo, etc. Cela améliorera considérablement la qualité de vie. Avoir un 4*4 à Paris, c'est quand même le comble du ridicule, de l'inutile et de l'égoisme !!!

PME  a répondu le 03/07/2011 à 20:50:

"...ces véhicules polluants, bruyants et dangereux..." Quel bel amalgame!!! Les transports en commun ne sont pas "non polluants" (voir les bus Parisiens par exemple, le Métro/RER fonctionnent au Nucléaire...), ne sont pas fiables (grèves) et sont non sécurisés (vols, agressions...). La marche et le vélo, c'est bon pour les retraités et les touristes, pas quand on va à l'autre bout de la ville en costume cravate été comme hiver avec un agenda chargé. Arrêtez de fantasmer!

iCitoyen  a répondu le 04/07/2011 à 8:11:

Les DERNIERS bus parisiens à soufllet sont les plus bruyants jamais mis en sevice, y compris de l'intérieur si vous êtes à l'arrière.
Rester derrière pendant qu'il démarre... un grand moment. Par contre, là, pas d'action de la Mairie de Paris... cela doit être moins facile que d'embêter les petits particuliers!
Et je ne parle pas des 2 roues type Harley

Chiche  a écrit le 03/07/2011 à 15:31 :

Interdire les véhicules polluant des pauvres ça serait crédible si on interdisait aussi , les voitures polluantes des riches (> 200g par ex) fini Porsche, gros 4X4 BMW, Audi mercédes, A8 ferrari, etc,
mais ça c'est plus dur, c' est leurs copains qui votent les lois

iciailleurs  a écrit le 03/07/2011 à 7:48 :

Malheureusement la célèbre phrase d'Audiard es t toujours d'actualité :
les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait.

etlefou  a répondu le 03/07/2011 à 16:44:

le fou est celui qui pense qe faire toujours la même chose donnera chaque fois le même résultat

Proverbe  a répondu le 04/07/2011 à 20:54:

N'oublions pas que "qui ne tente rien n'a rien" ... Ce qui est en relative contradiction avec votre phrase à l'emporte pièce. Ce n'est pas avec un bon mot que l'on fait une bonne argumentation.

Tonio Delavega  a écrit le 03/07/2011 à 0:20 :

Je suis plutôt ecolo ... mais là! ... utiliser l'écologie pour foutre des prunes là c'est fort (ceci dit la sécurité routière sert aussi de pretexte et personne n'y trouve a redire). C'est nos gouvernants qui sont responsables car ils ont accepter à l'époque que des véhicules polluants soient vendus et on ne peut pas reprocher aux français de les utiliser alors qu'ils sont encore bons pour le service (jeter des voitures bonnes à rouler est encore moins écologique!!!!) non décidément quand la droite récupère une cause pour faire tourner le commerce c'est vraiment n'importe quoi !!!!

demo  a écrit le 02/07/2011 à 12:34 :

seul ceux qui ont le moyen d'acquerir un véhicule recent et quelqu'en soit son kilométrage pourra accéder a la zone, les désargentés ayant des véhicules anciens meme avec peu de kilometre (donc pas d'usure), seront interdits, ou est la logique

lelivredejob  a écrit le 02/07/2011 à 12:18 :

Wellcome in Red Khmere republique... Quelle voitures française acheter ?

Corso  a écrit le 02/07/2011 à 11:25 :

Notre pays est urbanisé à 77 % (villes de plus de 2000 habitants) les USA à 91 % comme l'Angleterre. Vient le règne attendu de la voiture électrique rendu nécessaire. D'abord pour les collectivités locales pour lesquelles elle est parfaitement adaptée puis à court terme à destination des métiers mobiles et enfin pour les particuliers. Le modèle électrique correspond à un état d'esprit et une technologie totalement différents de la voiture atmosphérique qui seront révélés dans les évolutions 4 et 5. Certains n'hésitent pas à la comparer à la révolution qui avait été celle du cheval au début du siècle précédant. Cette perception étant difficile car au surplus chaque constructeur conserve jalousement ses futures inovations, le consommateur tend à comparer ce qui ne l'est pas depuis le seul point référence qu'il connaisse. Une atmosphère respiratoire purifiée sera un progrès considérable ajouté à une circulation fluidifiée et silencieuse. Les constructeurs français y travaillent.

lelivredejob  a répondu le 02/07/2011 à 12:22:

Toi ici pour vendre la Leaf Nissan ? Maintenant rapelle-moi les composante écologique des batteries automobiles ? J'imagine que tu es anti-mucléaire s'il le faut... mais qui produit l'électricité, quelle matière première ? pétrole non si tu retire le nicléaire. Je ne savais pas que l(on avait inventé le cheval au siècle dernier... Je l'imaginais plus vieux... excuse, je suis stupide

bancopasillico  a répondu le 05/07/2011 à 11:50:

je ne vois pas en quoi la voiture electrique va fluidifier le traffic.. y'en aura autant que les actuelles si il n'y a plus que ça à vendre.
le pb de l'electrique actuel, c'est que les recherches ne sont pas assez abouties (recyclage des batteries, cout de l'electricité..) avant de lancer le bibelot, faudrait se mettre d'accord sur nos moyens de production, vers quelle energi se dirige t on? personne n'est d'accords la dessus. les particuliers se feront encore entubés en achetant les premiers modèles, pas si ecologique que cela en plus!

fraise menthe  a écrit le 02/07/2011 à 11:16 :

le centre ville aux voitures neuves pour ceux qui peuvent se les payer et la banlieue pour les pauvres... Dans la devise de la france il y a le mot égalité non?

moutarde  a écrit le 02/07/2011 à 11:09 :

A quand une voiture par famille ! Voila une solution efficace car ,croyez moi ,plus de place sur les parkings de notre copropriété depuis 10 ans dejà

question  a répondu le 25/07/2011 à 4:03:

Comment faites vous lorsque votre conjoint travaille a plus de 80km de votre lieu de travail ?

avenir  a écrit le 02/07/2011 à 8:11 :

Vivement la fin des voitures diesel dans les centres-ville polluant et bruyant !

bouchy  a écrit le 02/07/2011 à 8:05 :

Une mesure écolo, donc de gauche, destinée à favoriser les riches qui peuvent changer de voitures...

Tonio Delavega  a répondu le 03/07/2011 à 0:14:

Une mesure de Droite qui utilise l'écologie pour faire tourner le commerce .... accessoirement en parallèle NKM semble intervenir pour que Drucker ne soit pas inquiété pour sa maison dans les alpilles ... Deux poids deux mesures ... c'est la droite.

odiluc  a écrit le 02/07/2011 à 7:27 :

Les transports en commun ont du souci a se faire............

bouchy  a répondu le 02/07/2011 à 8:06:

Avec leur nuage noir et puant à chaque redémarrage ou accélération.

Milou  a écrit le 01/07/2011 à 20:56 :

J'ai justement une voiture de 1996. Elle est en très bon état, et, vérifiée tous les 2 ans.
C'est une Mercedes 220 Classique diesel. Elle n'a que 116000 km. Elle ne pollue pas. Devrais je la jeter ? Devrais je marcher à pieds ? A 71 a je ne peux pas investir dans un véhicule neuf

RUBIS  a répondu le 01/07/2011 à 23:06:

C'est evident et 116000 km ce n'est pas enorme pour un vehicule diesel mais il faut faire rentrer de l'argent ds les caisses helas !!!

BOBO  a répondu le 02/07/2011 à 9:25:

Moi qui voulais me rendre à Paris avec ma 2 CV de 1968, et bien je ne sais pas comment je vais faire?J'ai compris, nous les petits , ont est juste bon à faire la merde des gros! les vacances sous la tente , avec le Pastis, et encore il faudra descendre dans le midi en roue libre, pour pas pooollluer!

solution  a répondu le 02/07/2011 à 9:33:

pour conclure, ne plus vendre de véhicules!