La Tribune

« Près de 70% des datacenters mondiaux consomment trop d'énergie »

Copyright Reuters
Copyright Reuters
Baptiste Roux dit Riche / CleantechRepublic  |   -  559  mots
Cette semaine, Nice accueille la conférence Datacenters Europe 2013 (29 et 30 mai). A cette occasion, Benard Lecanu - Président de l'Association Européenne des Centres de Données - fait le point sur l'efficacité énergétique dans les datacenters.

Cleantech Republic : Les professionnels de votre filière sont-ils sensibles à la performance énergétique de leurs centres de données ?

Bernard Lecanu : Ils sont même désormais extrêmement sensibles à ce sujet, mais il faut ensuite imposer cette exigence à leurs clients. Aujourd'hui, quasiment tous les nouveaux datacenters construits en Europe affichent un bon niveau de performance énergétique. Sur les nouveaux centres, on mesure aujourd'hui des PUE (Power usage effectiveness) de 1,2 alors qu'on constatait encore des PUE de 6 il y a quelques années. C'est déjà très bien. Dans nos discussions au sein de l'association, l'efficacité énergétique est d'ailleurs devenue une préoccupation permanente. Nous voulons réduire encore davantage l'impact énergétique des centres de données en travaillant avec les fournisseurs de matériels.

A l'image du secteur du bâtiment, les enjeux énergétiques se situent donc non seulement dans la création mais aussi la rénovation de datacenters...

Il y a un très gros chantier sur la rénovation. Et il porte majoritairement sur le choix des équipements. Pour des datacenters existants, la conception est tellement ancienne qu'on ne peut pas vraiment l'améliorer. Ou alors il faut revoir tout le design de la salle et changer l'ensemble des équipements. C'est seulement ainsi que vous pourrez améliorer notablement la performance.

Est-ce que l'émergence du cloud-computing a des conséquences sur le « verdissement » de la filière ?

Bien entendu, cela a un impact. Aujourd'hui 28% des entreprises font héberger leurs données à l'extérieur de leurs locaux. Si toutes ces données étaient restées dans les centres des entreprises, la consommation serait trois fois plus importante. Le passage au cloud est une tendance de fond car aujourd'hui de nombreuses personnes utilisent leur smartphone comme un ordinateur.

Comment avance le projet d'une réglementation visant à imposer un niveau de performance énergétique aux datacenters ?

Nous travaillons actuellement sur un projet de réglementation européenne pour renforcer l'efficacité énergétique des datacenters sur l'ensemble du continent. Elle pourrait voir le jour en 2014. A Nice, la Commission Européenne remettra d'ailleurs quatre prix pour saluer des initiatives sur ce sujet. Plus largement, nous participons également à un grand nombre de groupes travail industriels comme The GreenGrid.

Les industriels seraient donc en avance sur la réglementation ?

Le marché est en pleine expansion. Les pays nordiques sont avantagés car ils s'orientent davantage vers les énergies renouvelables. En France, le prix de l'énergie est moins élevé donc la prise de conscience est moins évidente. Cela dit, nous disposons de grands groupes très impliqués sur ces sujets et d'ingénieurs très compétents. La France est donc clairement un des acteurs majeurs dans ce domaine.

Les décideurs publics soutiennent-ils ce mouvement ?

Je regrette que les autorités françaises raisonnent de façon trop franco-françaises. Au nom de l'EUCDA, j'ai été reçu par la quasi-totalité des ministres européens de l'industrie, sauf en France. Notre activité représente pourtant près de 100 millions d'euros de chiffres d'affaires annuels et près de 20 000 emplois dans l'Hexagone. Historiquement, la conférence européenne se tenait à Londres. Elle se déroule désormais à Nice. Pour autant, aucun ministre français ne fera le déplacement cette semaine. C'est vraiment dommage.

Rendez-vous : Datacenters Europe 2013, Acropolis de Nice, 29 et 30 mai

Cleantech Republic

Réagir

Commentaires

balzac  a écrit le 04/08/2013 à 20:48 :

article interressant , meme internet a un impact ecolo , enfin il faut dire que le cloud renforce aussi cette dépendance énergétique , ahh quelle énergie utiliser pour les data center , du solaire ? , de l'éolien ? , a part du fossile ou du nucléaire on a pas trop le choix non plus .. je suis sur que la démagogie viendra aussi sur ce sujet un jour ou l'autre .. malheureusement