La Tribune

La technologie Eco Bubble respecte le linge et la nature

latribune.fr  |   -  502  mots
Souvenez-vous, dans les années soixante-dix, il fallait laver plus blanc que blanc. Et peu importait l'usure du linge?! Dans les années 90, place à l'intelligence. La logique floue dote nos lave-linge de capteurs électroniques, capables de peser le linge et de mesurer sa saleté pour ne consommer que l'eau et la lessive nécessaires. Aujourd'hui, le mot d'ordre est le respect, tant du linge que de l'environnement. «?On observe trois tendances fortes sur ce marché aujourd'hui, explique Hélène Corvoisier, en charge du marketing pour les lave-linge chez Samsung. D'abord, les textiles sont de plus en plus diversifiés, le coton ne représente plus que 25?% de notre linge. Ensuite, les consommateurs portent plus d'attention au soin de leur linge et ils attendent de leur machine à laver qu'elle en fasse autant. Enfin, l'heure est à la maîtrise de la consommation non seulement d'énergie, mais aussi d'eau et de produits lessiviels.?»Pour répondre à ces attentes - et améliorer sa part de marché - Samsung a développé une nouvelle technologie de lavage, baptisée Eco Bubble. Le principe en est simple : lorsque l'eau et la lessive se mélangent, une pompe injecte dans ce mélange des micro-bulles d'air, qui forment une mousse très fine. Pourquoi de la mousse?? Parce qu'elle pénètre dans les fibres 40 fois plus vite que le mélange eau/lessive et que cela permet au mélange d'être actif plus rapidement et à des températures plus basses.70 % d'économiesConséquences, les programmes de lavage des modèles Eco Bubble durent 10 minutes de moins que les programmes équivalents sur des lave-linge classiques. De même, le mélange n'a pas besoin d'une température élevée pour être efficace. Samsung prétend qu'un lavage Eco Bubble à 15 °C est aussi efficace qu'un lavage classique à 40 °C. «?Il faut savoir que 80?% de la consommation d'énergie d'une machine à laver sert à chauffer l'eau?», précise Hélène Corvoisier. Les lave-linge Eco Bubble assurent donc 70?% d'économies d'énergie selon Samsung. De fait, les deux modèles disponibles entrent dans la classe énergétique A3+.Les deux modèles proposés, l'un dès cet été, l'autre à la rentrée, ont d'autres arguments pour séduire les consommateurs. Ils sont munis d'une résistance recouverte de céramique, dont la principale caractéristique est de ne pas fixer le calcaire et de durer trois fois plus longtemps qu'une résistance classique. Et pour prendre soin du linge, quelle que soit sa matière, le tambour a été particulièrement soigné. Samsung a étudié une forme originale et réduit la taille des orifices afin que le linge ne s'y accroche pas. Eco Bubble convient ainsi à toutes les fibres techniques des vêtements de sport (imperméables, respirants, etc.). Le premier modèle, WF0804Y8E, est un lave-linge 8 kg, disponible à partir de juillet au prix de 749 euros. Le second, WF0704W7V, a une capacité de 7 kg et sera disponible en octobre au prix de 649 euros.
Réagir