SFR ponctionne par erreur les comptes bancaires de ses clients mobiles

 |   |  482  mots
« J'ai fait l'objet de pas moins de 90 prélèvements (quatre-vingt-dix, il n'y a pas d'erreur) pour un montant qui avoisine les 2.000 euros ». « J'ai fait l'objet de pas moins de 62 prélèvements pour un montant de 1.087 euros. »... Mercredi, les messages de ce type se sont accumulés sur le forum du site Internet de SFR. L'opérateur de téléphonie mobile reconnaît sa faute. A la suite d'un problème informatique, SFR a en effet prélevé par erreur, plusieurs fois, et pour des montants qui ne correspondent pas à la facture réelle, le compte bancaire d'une partie de ses clients.1500 victimes« Ce bug informatique a concerné 0,01 % de nos abonnés mobiles », a précisé à La Tribune un porte-parole de SFR. Soit environ 1.500 personnes. Le problème informatique, interne à l'opérateur, et indépendant des banques, n'est pas intervenu au moment de l'établissement de la facture mais bien lors du prélèvement des comptes bancaires.Selon l'opérateur de téléphonie mobile, tout est rapidement rentré dans l'ordre après la mise en oeuvre d'une « procédure d'urgence prévue avec l'ensemble des banques pour palier ce type de dysfonctionnement ». En plus d'un message posté sur le forum du site Internet de SFR, chaque client concerné a été personnellement prévenu sur son téléphone mobile par l'appel d'un conseiller.Facture saléePour la grande majorité des « victimes », le bug a même été transparent, les comptes ayant été recrédités avant même d'avoir été débité par erreur, assure SFR. « Nous nous engageons à rembourser les frais bancaires éventuels », indique le porte-parole de l'opérateur. SFR n'a pas chiffré la facture de ce « bug ». Mais celle-ci risque être élevée, aussi bien financièrement qu'en terme d'image commerciale.Plusieurs clients concernés font part sur le forum de l'opérateur des incidents en cascade provoqués par ces prélèvements erronés. Compte tenu de son découvert bancaire, un abonné se plaint ainsi de ne plus pouvoir utiliser sa carte de paiement pour faire le plein d'essence et de ne plus pouvoir aller travailler. « Qui va payer mes jours de RTT ? », interroge-t-il. Faire revenir les clients« J'ai fait objet de 9 prélèvements abusifs pour un montant de 700 euros au total et le courrier de résiliation de mon abonnement chez SFR est parti ce jour car je n'ai pas à supporter leurs torts », gronde un autre client. « Pour information, vous allez être contacté par message privé », répond timidement l'équipe du forum de SFR. Avec très certainement, à la clé, une offre commerciale pour tenter de faire revenir le client sur sa décision. Un abonné mécontent raconte que SFR lui a offert deux mois d'abonnement gratuit. Avant de préciser que couper sa ligne lui aurait de toute façon coûté 200 euros de frais de résiliation...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :