Aéroports de Paris installe enfin son siège social à Roissy pour se rapprocher des clients

 |   |  409  mots
Quoi de plus logique pour un gestionnaire d\'aéroport que d\'avoir son siège social sur une plateforme aéroportuaire, au coeur même de son activité et à deux pas de ses clients? C\'est ce que s\'apprête à faire enfin Aéroports de Paris (ADP) qui va déménager son siège social aujourd’hui situé dans Paris intra-muros (avenue Raspail) à l’aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle. Confirmant une information du Figaro, le nouveau PDG d’ADP, Augustin de Romanet l\'a annoncé aux cadres ce mardi lors de la convention. Il  s\'agit d\'un vrai signe adressé aux compagnies aériennes et aux passagers. « Dès mon arrivée, j’ai été interpellé sur cette question (du siège social, ndlr), et me suis promis de prendre mon temps pour réfléchir. Mais la réflexion a été beaucoup plus vite que prévu tant il m’est soudain apparu évident que nous ne pouvions être au service des clients sans être au milieu d’eux. J’ai donc décidé en concertation avec le comité exécutif de lancer les travaux préparatoires au déménagement du siège social d’Aéroports de Paris sur la plate forme de Roissy. Ce déménagement devrait concerner prioritairement le site de Raspail et je ne souhaite pas déstabiliser tous ceux qui sont aujourd’hui installés à Orly. Il donnera lieu à des consultations des institutions représentatives du personnel et vous serez tenus au courant en temps réel des avancées du projet », a déclaré Augustin de Romanet. Une décision qui va ravir Air FranceUne décision que certains poussaient à Bercy mais aussi à Air France. Premier client d\'ADP, la compagnie insistait depuis longtemps pour un tel déménagement. Pour rappel, Air France avait transféré son siège social de Paris à Roissy en 1996. « Accompagner nos clients, c’est nous adapter à leurs transformations. Nous la faisons chaque jour sur nos plateformes par le dialogue, à tous les niveaux, avec les compagnies. Mais nous pouvons aller au-delà ! En partageant mieux leur stratégie. A nous d\'anticiper les réorganisations, les transferts de trafic. A nous d\'aller chercher de nouveaux acteurs, pour l\'ensemble de nos activités, de nous adresser aux clients de nos clients : chargeurs, grandes entreprises, pour les convaincre de choisir les plateformes de Paris\", a ajouté Augustin de Romanet dans son discours. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :