Collecte de données : les abonnés de Spotify en colère

 |   |  271  mots
Avec votre permission, nous pourrions collecter des informations sur votre téléphone portable, telles que vos contacts, vos photos ou vos fichiers vidéos, expliquait le site à ses utilisateurs, suite à une mise à jour.
"Avec votre permission, nous pourrions collecter des informations sur votre téléphone portable, telles que vos contacts, vos photos ou vos fichiers vidéos", expliquait le site à ses utilisateurs, suite à une mise à jour. (Crédits : © Christian Hartmann / Reuters)
C’est au cours d’une mise à jour de son site, lundi 24 août, que le site d’écoute de musique en ligne Spotify est devenu la cible des internautes. En cause, une nouvelle politique de confidentialité fondée sur la collecte tous azimuts des données des utilisateurs: photos, carnet d’adresses...

La colère était palpable sur les réseaux sociaux, via le hashtag #Quitspotify. Lorsque les abonnés du site de streaming musical ont découvert la nouvelle politique de Spotify, certains y ont vu une atteinte directe à leur vie privée.

"Avec votre permission, nous pourrions collecter des informations sur votre téléphone portable, telles que vos contacts, vos photos ou vos fichiers vidéo. En fonction des réglementations nationales, il se pourrait que vous ayez à demander à vos contacts leur permission avant de diffuser leurs informations à Spotify", expliquait le site à ses utilisateurs, lors du lancement de sa mise à jour.

Une transparence exemplaire néanmoins

Si les tweets énervés et déçus circulaient sur la toile cette semaine, il n'en demeure pas moins que Spotify a procédé de façon totalement transparente, mettant en garde ses utilisateurs tout en leur garantissant un libre arbitre.

La mise à jour était une option, non une obligation. Avec ce nouveau système, Spotify entend proposer de nouveaux services à ses clients, comme par exemple la personnalisation des playlists, grâce aux albums photos personnels de l'utilisateur.

"Nous voulons aider à concevoir une meilleure expérience pour les utilisateurs, et bâtir des produits nouveaux et personnalisés pour l'avenir" a justifié Spotify.

Bien évidemment, il est aussi question pour l'entreprise d'en apprendre encore davantage sur ses abonnés. La collecte de données est en effet essentielle pour la publicité ciblée. Le groupe suédois revendique plus de 75 millions d'utilisateurs actifs, dont plus de 20 millions payants dans 58 pays. Un panel de consommateurs vaste, et donc particulièrement intéressant pour les publicitaires.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/08/2015 à 18:55 :
On va revenir aux achat a l ancienne.....cd achetés dans un magasin physique et payé en cash.......
a écrit le 21/08/2015 à 19:16 :
Ben voyons, ils veulent aider...comme si une entreprise c'était fait pour ça :-) Je rappelled aux gogos qu'une entreprise, c'est fait pour gagner de l'argent, pas pour aider qui que ce sot, si ce n'est l'entreprise elle-même pour gagner plus :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :